politique-sectorielle

La réforme du secteur des déchets en Egypte

L’impact négatif croissant sur l’environnement et la santé publique de l’absence de gestion organisée des déchets a conduit le ministère de l’Environnement à mener depuis 2012 une restructuration de ce secteur. Une loi-cadre réglementant le secteur est prévue pour le premier semestre de 2019. L’une des principales mesures annoncées est l’intégration du secteur privé dans le nouveau système de gest... Lire la suite

Lettre économique d'Egypte - Janvier 2019

Au sommaire de ce numéro de la lettre économique d'Egypte :Evolution de l'inflation entre 2017/18 et 2018/19Mise en place d'un mécanisme d'indexation des prix du pétroleLa réforme du secteur des déchets en EgypteVers une fin de l'obligation de condition de nationalité dans les sociétés égyptiennes ?... Lire la suite

La zone économique du Canal de Suez

L’Autorité Générale pour la Zone Economique du Canal de Suez, ou SC Zone, a été établie par le décret présidentiel 330/2015 du 09/08/2015, quatre jours après l’inauguration du doublement partiel du canal de Suez (72 km sur 193). Comme ce chantier, elle fait partie des mégaprojets décidés par le président Sissi pour relancer le développement économique de l’Egypte. L’objectif ambitieux affiché par... Lire la suite

Des pistes pour la certification française "Haute Qualité Environnementale" en Egypte

Le groupe Saint-Gobain a organisé le 18 décembre son Forum annuel, qui réunit les différents acteurs du secteur de la construction en Égypte. A cette occasion, un représentant de Cerway a pu se rendre en Égypte les 17 et 18 décembre derniers dans le cadre d’une mission exploratoire visant à évaluer les possibilités de mettre en œuvre la certification française « Haute Qualité Environnementale » (H... Lire la suite

Le secteur de l'eau en Egypte

Avec une population croissante (94 M d’habitants en 2017 et plus de 150 M d’ici 2050) et une consommation totale qui avoisine actuellement les 80 mds m³ par an, la ressource en eau est l’un des défis de l’économie égyptienne, qui dépend à 70 % du Nil pour son approvisionnement. Selon la FAO, le pays devrait atteindre le seuil du stress hydrique absolu (moins de 500 m³/hab./an) d’ici 2030. Le Prési... Lire la suite

Le Forum des investissements de la Cairo Water Week

Le Forum des investissements de la Cairo Water Week s’est tenu le 17 octobre 2018. Lors de l’ouverture, le Ministre des Ressources en eau et de l’irrigation, Son Excellence Mohamed Abdel-Ati a énoncé ses trois priorités pour le secteur de l’eau : poursuivre le développement du dessalement, améliorer significativement la qualité de l’eau distribuée et traitée, et renforcer la sécurité hydrique en E... Lire la suite

Le secteur de l'électricité poursuit le grand bond en avant de génération initié en 2014

Pour pallier le déficit des années 2012-15, 16,6 GWont été installés sur la période 2012-17 (contre 13,2 GW prévus dans le plan quinquennal), soit une croissance de 56% et un doublement des capacités de production sur 10 ans. 18 GW supplémentaires doivent être installés d’ici fin 2020, (+26% par rapport aux capacités actuelles). Afin de réduire son déficit pétrolier (17,5% des importations en 2017... Lire la suite

Le secteur de l'électricité à nouveau capable de soutenir le développement économique

L’Egypte disposait en juin 2018 de 46 GW de capacités installées, contre 39 GW en juin 2016, soit une croissance de 18% sur deux ans en raison des grands projets menés dans le secteur. L’Egypte dispose d’un excellent taux de connexion avec plus de 99% des ménages et 34,5 M de clients en 2018 (ménages, entreprises et administrations). Le renforcement des capacités de génération permet désormais d’é... Lire la suite

Lettre économique d'Egypte n°87 - Août 2018

Au sommaire de ce numéro de la lettre économique :Le FMI achève sa trosième revue du programme de réformesLe secteur de l'électricité à nouveau capable de soutenir le développement économiqueLa création d'un fonds souverain égyptien ("Fonds Misr")... Lire la suite

Le secteur pétrolier en Egypte

L’Egypte dispose de réserves prouvées de 3,3 Mds de barils de pétrole en 2017 : les 6ème d’Afrique (derrière la Libye, le Nigéria, l’Algérie, l’Angola et le Soudan du Sud), soit 0,2% des réserves mondiales et moins de 14 années de réserve au rythme de consommation actuel. Depuis le pic de production de 1996 avec 922.000 barils/jour, la production diminue progressivement (-5,4 % entre 2007 et 2017)... Lire la suite