Maroc

La Chronique économique - avril 2019

Bank Al-Maghrib maintient son taux directeur à 2,25 % Le Conseil de Bank Al-Maghrib, qui s’est tenu le mardi 19 mars, a jugé que le taux directeur à 2,25 % reste approprié. En effet, selon les prévisions de la Banque centrale, l’inflation décélèrerait à 0,6 % en 2019 avant de s’établir à 1,1 % en 2020 du fait de l’amélioration espérée de la demande intérieure. La croissance, attendue à 2,7 % en 20... Lire la suite

Secteur à l'affiche - février 2019

IRESEN : quatre projets conduits par des entreprises françaises présélectionnés en 2018L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) est un acteur influent du secteur des énergies renouvelables et également dans le monde de la recherche. Une de ses missions est d’identifier les technologies solaires adaptées au Maroc, d’en développer de nouvelles et d’en étudier toutes... Lire la suite

Un chiffre en perspective - février 2019

L’inflation a atteint 1,9 % en 2018L’économie marocaine a enregistré une hausse moyenne de 1,9 % de l’indice des prix à la consommation sur les 12 mois de l’année 2018, soit une nette accélération par rapport à 2017.Les prix de l’alimentation ont augmenté de 1,3 %, mais seulement de 0,9 % si on écarte l’effet significatif de la hausse des prix des boissons alcoolisées et du tabac (+11,7 %). L’indi... Lire la suite

Affaires à suivre - février 2019

L’Agence nationale des ports a lancé le 17 janvier dernier un appel d’offres international pour une concession de 30 ans ayant pour objet l’aménagement, l’équipement, l’exploitation et l’entretien du nouveau chantier naval de Casablanca. Les dossiers de candidatures doivent être remis au plus tard le 1er mars 2019.La 2ème ligne de tramway de Casablanca a été inaugurée par le Roi Mohammed VI le mer... Lire la suite

La chronique économique - février 2019

Le déficit commercial s’aggrave de 8 % en 2018  Le déficit commercial du Maroc a augmenté de 8 % en 2018 selon les chiffres provisoires de l’Office des changes. Il s’établit à -204,5 milliards MAD, contre -189,2 milliards MAD l’année précédente. Ce creusement est la conséquence d’une augmentation plus rapide des importations, en croissance de 9,3 % (+40,6 milliards MAD) à 478,7 milliards MAD, cont... Lire la suite

Miniature

Relations France-Maroc - janvier 2019

Nouvel appui de l’AFD à la politique sectorielle de l’eau du MarocMonsieur Abderrahim El Hafidi, Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et l’Eau potable (ONEE), et Monsieur Mihoub Mezouaghi, Directeur de l’Agence Française de Développement au Maroc, ont signé le 21 décembre 2018 une convention de prêt de 50 M EUR en vue d’étendre et d’améliorer les performances et la résilience du... Lire la suite

Regard de la Chef du Service économique sur l'actualité - janvier 2019

Espoir. Des trois vœux – vérité, dignité, espoir - que le Président Macron a formulés pour les Français à l’occasion de la nouvelle année, retenons pour notre action au Maroc celui de l’espoir.Espoir que l’économie marocaine trouve le chemin d’une croissance plus forte, durable et inclusive sous l’effet des réformes annoncées et des mesures inscrites dans la Loi de finances 2019.Espoir que les rel... Lire la suite

Flash conjoncture Pays émergents - Ukraine : le FMI approuve un programme de 3,9Mds $

Ce programme de 3,9 Mds $ sur 14 mois comblera une partie des besoins de financement du pays qui se prépare à tenir des élections en 2019, alors qu’il fait face à de nombreuses échéances sur sa dette extérieure et à un contexte sécuritaire tendu. Le pays recevra une première tranche de paiement de 1,4 Md $ ce mois-ci. Ce plan se substitue au programme d’assistance du FMI de 17,5 Mds $ adopté en 20... Lire la suite

Regard de la Chef du Service économique sur l'actualité - novembre 2018

Classe moyenne. Le 30 juillet 2008, lors du discours du Trône le Roi Mohammed VI souhaitait que « toutes les politiques publiques soient stratégiquement vouées à l’élargissement de la classe moyenne, pour qu’elle soit un socle de l’édifice social, la base de la stabilité et un puissant catalyseur de la production et la créativité ». Dix ans plus tard, elle reste en situation de vulnérabilité écono... Lire la suite

Un chiffre en perspective - novembre 2018

La création de richesses dans le secteur du tourisme s’est accrue de 8,3 %, s’élevant à 72,4 Mds MAD en 2017Le Haut-Commissariat au Plan a livré son analyse des comptes du tourisme pour l’année 2017. Le PIB du secteur touristique a connu une progression de 8,3 %, atteignant 72,4 Mds MAD contre 66,9 Mds MAD en 2016. Sa part au PIB national s’élève à 6,8 %en 2017, contre 6,6 % une année auparavant.... Lire la suite