Buenos-Aires

Sommet du G20 à Buenos Aires : la défense du multilatéralisme au cœur de l’ambition française

L’Argentine exerce la présidence du G20 depuis le 1er décembre 2017 et organise le Sommet des chefs d’État et de gouvernement à Buenos Aires les 30 novembre et 1er décembre 2018. Celui-ci marque le 10e anniversaire du premier sommet des chefs d’États, qui avait eu lieu en 2008 en réponse à la crise financière mondiale.En 2018, la présidence argentine a souhaité porter un accent particulier sur tro... Lire la suite

Brèves de l'OMC de Décembre 2017 : Edition spéciale Buenos-Aires - Don’t cry for me Argentina

La conférence de Buenos-Aires est un échec : aucun résultat concret n’y a été atteint. Seulement des engagements à poursuivre le travail sur la pêche, l’agriculture, le commerce électronique. Pas non plus de déclaration politique, essentiellement du fait d’un refus américain de réendosser les formules, qui étaient devenues presque rituelles, sur le rôle du système multilatéral, sa contribution à l... Lire la suite

Brèves de l'OMC n°11 : Mauvaise passe

Nul ne sait ce que l’OMC va conclure à Buenos-Aires. Les États-Unis ont bloqué à Genève la rédaction d’une déclaration ministérielle, rouvrant ainsi le débat sur le multilatéralisme qu’ils avaient précédemment porté au G20 et au G7: à ce jour, ils refusent de reconnaitre à l’OMC sa caractérisation, pourtant traditionnelle, en tant que « système commercial régi par le droit», ou son rôle pour le «d... Lire la suite

Miniature

Brèves de l'OMC n°10 : « Le jardin aux sentiers qui bifurquent » (ou, « la route de Buenos-Aires» - 2ème partie)

« Le jardin aux sentiers qui bifurquent » (ou, « la route de Buenos-Aires» - 2ème partie)Dans sa célèbre nouvelle, l’argentin Borges évoque la coexistence de plusieurs futurs possibles au sein d’une même intrigue. À l’approche de la conférence ministérielle de Buenos-Aires, la négociation agricole ressemble à ce jardin: de ses bifurcations dépendra le sort de la conférence. Une majorité de pays en... Lire la suite