La Direction Générale du Trésor a développé, sur la base d’un modèle de gravité, un outil de calcul des potentiels d’exportations sectoriels en valeur ajoutée à horizon 2024. Intitulé POESIE pour Potentiels à l’Export et Soutien à l’Internationalisation des Entreprises, il permet aux entreprises françaises d’identifier des couples pays/secteurs pour lesquels des marges de croissance significatives à l'export pourraient exister.

La Direction générale du Trésor a développé pour les entreprises françaises, sur la base d’un modèle de gravité, un outil de calcul des potentiels d’exportations par secteur à horizon 2024. Intitulé POESIE (Potentiels à l’Export et Soutien à l’Internationalisation des Entreprises), il se présente sous la forme d’un jeu de 2 cartes du monde par secteur, donnant d’une part les niveaux réels d’exportation en 2017/2018 et d’autre part le niveau du potentiel de commerce pour chaque pays à horizon 2024. Ces informations permettent ainsi aux entreprises françaises d’identifier des couples pays/secteurs pour lesquels des marges de croissance significatives d’exportations pourraient exister. Les entreprises exportatrices peuvent donc orienter géographiquement leur stratégie à l’export, le cas échéant.

 Pour consulter les 26 cartes, vous pouvez passer en mode plein écran en cliquant sur le bouton "..." en haut à droite, puis les faire défiler avec les flèches en bas de l'écran.

 

>> Vous pouvez téléchargez les cartes au format PDF

Ces éléments de prospective sont aujourd’hui disponibles pour 13 secteurs d’activité :

  • Produits chimiques
  • Produits sidérurgiques
  • Papier, carton et de l’édition
  • Produits alimentaires
  • Produits pharmaceutiques
  • Produits automobiles
  • Produits aéronautiques
  • Équipements électriques
  • Machines industrielles et agricoles
  • Instruments médicaux et de précision optiques
  • Services aux entreprises
  • Services de transports
  • Services de voyages

Méthodologie

POESIE a été développé par la Direction générale du Trésor à partir d’une base de données recensant les échanges commerciaux entre plus de 180 pays depuis 1949. L’outil repose sur une analyse avant tout macroéconomique portant sur les grandes tendances du commerce international et ne tient pas compte des spécificités de certains marchés pouvant influer sur les potentiels à l’export. Il convient donc de mettre en perspective les résultats avec une analyse plus exhaustive et qualitative du marché considéré, fondée sur la connaissance du terrain.
Aller + loin :