BREVES BIMENSUELLES

JAPON COREE

Semaines des 11 et 18 mars 2019

  Drapeaux

Sommaire

Japon
  1. Evolutions macroéconomiques
  2. Relations commerciales et multilatérales
  3. Entreprises
Corée
  1. Evolutions macroéconomiques
  2. Entreprises

Japon

1. Evolutions macroéconomiques

BoJLa Banque du Japon a laissé sa politique monétaire inchangée lors de sa dernière réunion du 14-15 mars et a légèrement dégradé son évaluation de l’économie japonaise. Le gouverneur de la Banque centrale, Haruhiko Kuroda, a évoqué lors d’une conférence de presse le ralentissement de l’économie chinoise et le récent programme de relance initié par Pékin pour y remédier. La Banque du Japon a reconnu que l’économie japonaise, précédemment considérée comme étant en expansion, faisait face à des risques externes croissants résultant en une faiblesse de ses exportations et de sa production mais est restée confiante sur l’évolution de l’économie, notamment au niveau domestique. Sur la conduite de la politique monétaire, la Banque centrale a décidé à 7 voix contre 2, de maintenir les taux d’intérêt à court-terme à -0,1% et la cible des taux d’intérêt à 10 ans autour de 0%. Asian Nikkei Review ; Japan Today ; Mainichi

L’essor du tourisme continue de faire augmenter les prix de l’immobilier dans les lieux touristiques en 2018. Le nombre de Nisekotouristes internationaux a franchi pour la première fois la barre des 30 millions de visiteurs l’année dernière et les prix des terrains au niveau national ont augmenté en moyenne de 1,2% en janvier pour la quatrième année consécutive. Cette performance masque cependant une forte disparité au sein du territoire. Les prix dans les trois grandes métropoles de Tokyo, Nagoya et Osaka ont augmenté de 5,1%, soit leur plus forte croissance depuis la crise des subprimes. Outre les grandes villes, la ville de Kutchan dans l’île d’Hokkaido, qui bénéficie de sa proximité avec la station de ski de Niseko célèbre auprès des skieurs australiens, a vu ses prix flamber de 58,8%. La seconde plus forte hausse des prix a concerné le marché touristique de Kuromon Ichiba à Osaka. La tendance des prix est néanmoins à la baisse sur le reste du territoire en raison en raison du déclin démographique : la moitié des terrains en dehors des grandes villes ont perdu en valeur en 2018. La valeur moyenne de l’ensemble de l’immobilier japonais n’égale qu’environ 40% de la valeur atteinte avant l’éclatement de la bulle en 1991. Asian Nikkei Review ; Japan Today

2. Relations commerciales et multilatérales

Le Premier ministre australien Scott Morrison demande à Shinzo Abe que soit ajoutées à l’ordre du jour du G20 numérique des discussions sur de possibles modérations et sanctions des réseaux sociaux. La fusillade  de Christchurch en Nouvelle-Zélande, filmée en temps réelle sur Facebook, pose à nouveau la question de la responsabilité des réseaux sociaux quant au contenu diffusé par leurs usagers. Au-delà des enjeux juridiques, c’est également la responsabilité morale de ces plateformes, dans un environnement où l’impact sociétal de l’échange d’informations est prégnant, qui est questionnée par l’appel du Premier ministre australien. La présidence japonaise organise les discussions du G20 numérique autour de la notion de « confiance » ; cependant, la proposition du Premier ministre australien –de sanctionner les dirigeants de plateformes numériques en cas de contenu violent demeuré trop longtemps en ligne, par exemple – semble s’éloigner des priorités japonaises pour cette rencontre, centrées sur l’économie numérique et les enjeux de libre-échange et de concurrence (Data Free Flow with Trust) et de développement (IA, inclusion…). Asian Nikkei Review ; Strategies

3. Entreprises

Finalisation de la feuille de route hydrogène. Le projet de feuille de route du gouvernement japonais pour le déploiement de la technologie hydrogène, et notamment des véhicules à pile à combustible, a été publié. Il vise à réaliser entre autre l’opération Hydrogèneautonome des stations hydrogène avant 2020, la réduction massive des prix des véhicules à pile à combustible d’ici 25 ans (l’objectif étant de réduire la différence de prix avec les véhicules hybrides), et l’aménagement des stations hydrogènes sur les sites des commerces de proximité. La feuille de route sera finalisée prochainement lors du « Conseil de stratégie pour les piles à hydrogène », une réunion d’experts public-privé à laquelle participent le Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (METI), mais également des entreprises engagées dans le déploiement des véhicules à hydrogène telles que Toyota Motor Corporation, Panasonic, JXTG Energy, etc. Sources : Nikkei, 9 mars 2019 et Nikkei, 10 mars 2019 [Sur cette question, revoir Actualités Japon - Énergie, Environnement, Transport, Construction - Mars 2019 (I) – Pôle DD/SER de Tokyo].

Corée

1. Evolutions macroéconomiques et financières

LCorée GAFAa Corée soumet les géants de l’internet aux mêmes règlementations que les acteurs locaux. En cas d’infraction grave, la Corée du Sud pourra suspendre provisoirement l’activité des grandes entreprises du numérique telles que Google, Facebook ou Netflix. La Commission des Communications Coréenne (KCC) peut aujourd’hui suspendre les services des entreprises coréennes après 3 avertissements. Cette même règle sera appliquée aux entreprises étrangères, même si leurs serveurs sont localisés à l’étranger en cas d’infraction aux directives coréennes. Cette mesure fait suite aux plaintes des acteurs locaux soulignant ces inégalités de traitement. La KCC va également spécifier des critères relatifs au nombre d’usagers et de ventes pour déterminer les opérateurs internet qui seront dans l’obligation de désigner des agents locaux. La KCC travaille aussi à l’élaboration d’un carcan règlementaire pour les plateformes media afin que les opérateurs historiques puissent créer des services compétitifs. Pulse

La forte concentration des exportations coréennes rend la Corée vulnérable. La concentration des exportations coréennes s’est Semisconsidérablement accrue ces dernières années. Cet indice est le plus élevé parmi les 10 plus grands exportateurs mondiaux (plus de 2 fois supérieurs à celui de la France). Les semi-conducteurs notamment, premier poste d’exportation, représentent 21% des exportations coréenne en 2018 (12,6% en 2016) et sont portés par Samsung Electronics, leader mondial du secteur, et SK Hynix, 3ème  mondial derrière l’américain Intel. Or le secteur des semi-conducteurs devrait connaître une année 2019 défavorable et subir la contraction des importations de circuits intégrés et semi-conducteurs chinois (-16% en g.a en décembre). Selon certains experts, les prix de la mémoire DRAM pourraient être divisés par 2 d’ici la fin de l’année 2019. En parallèle les exportations automobiles semblent s’affaiblir dans la durée. Selon la Korea Economic Research Institute (KERI), un recul de 10% du marché des semi-conducteurs coréen pourrait entrainer la perte de 50 000 emplois. Pulse

2. Entreprises

Le lancement de la 5G en Corée pourrait être retardé. Après l’annonce de l’opérateur américain Verizon du lancement de son service 5G le 5 Avril, les acteurs coréens, opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile travaillent d’arrachepied pour que la Corée 5GCorée soit le premier pays à lancer la 5G. Paradoxalement, l’obstacle majeur au lancement semble être les négociations en cours avec le gouvernement sur le prix de la 5G. L’administration souhaite un prix faible, dès le lancement avec une offre de donnée restreinte à 10 Gb ce qui ne ferait pas sens selon les experts, étant donné le volume important de données consommées pour les services comme les jeux en ligne. Les acteurs privés veulent, quant à eux, cibler les gros consommateurs de données, soit environ 3 millions de clients, avec des services pilotes avant de baisser les prix pour le grand public. Samsung et SKT prévoyaient de lancer le service 5G couplé avec le téléphone Samsung Galaxy S10 à la fin du mois mais le Ministère des Sciences et des TIC a rejeté la proposition de forfait fixée à 66,4 USD mensuel pour 150 Gb de données. Verizon et Motorola comptent lancer leurs propres forfaits 5G dans certains Etats entre 85 et 105 USD. The Korea Herald ; The Investor

 

Les informations présentées dans cette revue d'actualité bimensuelle sont identifiées par le SER de Tokyo et le SE de Séoul. Elles n'ont aucune vocation d'exhaustivité. Les avis exprimés sont les résumés des articles sources.

Vous pouvez aussi suivre le SER de Tokyo sur Twitter.