L’aménagement du territoire japonais est à la croisée de plusieurs défis : maintien d’une vitalité et d’une attractivité économique ; adaptation à une population vieillissante et, dans certaines villes, en diminution ; réduction de l’empreinte environnementale urbaine. Afin d’accompagner et organiser les efforts des collectivités locales et de leurs partenaires publics et privés, le Ministère japonais du Territoire, des Infrastructures et des Transports (MLIT) porte depuis plus de 15 ans une politique dite « Compact City » (désormais « Compact City + Network »), qui vise notamment à réorganiser spatialement la densité des villes japonaises, à recréer des centres-villes attractifs, et à adapter les services – notamment de transports - aux formes urbaines ainsi remaniées.En savoir plus sur la politique Compact City + Network du Japon (étude du SER de Tokyo, décembre 2018)La carte ci-dessous représente les villes engagées dans une politique Compact City + Network (source : données du

Compact City + NetworkL’aménagement du territoire japonais est à la croisée de plusieurs défis : maintien d’une vitalité et d’une attractivité économique ; adaptation à une population vieillissante et, dans certaines villes, en diminution ; réduction de l’empreinte environnementale urbaine. Afin d’accompagner et organiser les efforts des collectivités locales et de leurs partenaires publics et privés, le Ministère japonais du Territoire, des Infrastructures et des Transports (MLIT) porte depuis plus de 15 ans une politique dite « Compact City » (désormais « Compact City + Network »), qui vise notamment à réorganiser spatialement la densité des villes japonaises, à recréer des centres-villes attractifs, et à adapter les services – notamment de transports - aux formes urbaines ainsi remaniées.

La carte ci-dessous représente les villes engagées dans une politique Compact City + Network (source : données du MLIT au 31 mars 2018).