Suivi régional (Afrique de l'Ouest et UEMOA)

Avec une croissance supérieure 6% par an en moyenne depuis 2012, l'économie des pays d'Afrique de l'Ouest est l'une des plus dynamiques du continent et devrait encore croître de 6,6% en 2019. Pour en savoir plus sur la situation économique et financière de la Côte d'Ivoire, consultez notre publication sur le sujet.

Suivez l'évolution trimestrielle des indicateurs de conjoncture de l'UEMOA.

D’après la BCEAO, en 2018, les échanges commerciaux de biens de l’ensemble des pays de l’UEMOA se sont élevés à 52,8 Mds EUR, en augmentation de +7,4% en g.a.. Malgré la légère augmentation des exportations (+0,7% en g.a. à 22,8 Mds EUR), l’année 2018 a été marquée par une dégradation du déficit commercial de la zone (de -4,2 Mds EUR en 2017 à -7,5 Mds EUR en 2018) sous l’effet d’une importante hausse des importations (+13% à 25,6 Mds EUR au total) et notamment de l’alourdissement de la facture énergétique (+34,6% à 6,9 Mds EUR). Pour plus d'informations, consultez notre article complet.

Les exportations françaises vers les pays de l’UEMOA sont restées stables au 1er semestre 2019 (+0,5% en g.a.), à 1,5 Md EUR, tandis  que nos importations ont progressé de +36,7%, à 671 M EUR. Pour plus d'informations, consultez notre article complet sur le commerce bilatéral entre la France et les pays de l’UEMOA au 1er semestre 2019.

L’augmentation de la population mondiale – qui devrait passer de 7,7 milliards d’habitants actuellement à 9,7 milliards en 2050 puis 10,9 milliards en 2100 – est attribuable pour plus de moitié à la croissance de la population en Afrique subsaharienne. Pour plus d'informations sur les évolutions en Afrique de l'Ouest, consultez notre analyse.

Publié le