Argentine

Argentine : croissance négative en 2018

Avec une croissance de −6,2 % en glissement annuel au 4ème trimestre 2018, l’activité économique recule de 2,5 % sur l’année (contre +2,7 % en 2017). L’Argentine a été marquée par une crise de change à l’été 2018 (le peso a perdu 51 % de sa valeur face au dollar sur l’année 2018), qui s’est transmise à l’économie réelle et celle-ci est entrée en récession au 3ème trimestre. Sur l’année, l’ensemble... Lire la suite

Flash conjoncture Pays émergents - Turquie : contraction de la croissance au 4ème trimestre

Selon l’institut national de statistiques (TürkStat), le PIB turc s’est contracté de −3 % au T4 2018 en glissement annuel, après une croissance de +1,8 % au T3 2018. Sur l’année 2018, la croissance s’établit à +2,6 %. La contraction de l’activité au quatrième trimestre est imputable aux secteurs industriel (−6,4 % en g.a) et de la construction (−8,7 %). La consommation des ménages est quant à elle... Lire la suite

Flash conjoncture Pays émergents - Turquie : Les Etats-Unis souhaitent mettre fin au traitement commercial préférentiel

Les Etats-Unis estiment que la Turquie ne satisfait plus aux critères d’éligibilité à un accès préférentiel au marché américain (Système généralisé de préférences – SGP) en raison de son niveau de développement économique. Les États-Unis ont importé 1,66 Md USD de produits turcs via le programme SGP en 2017, soit 17,7 % du total des importations américaines en provenance de ce pays, principalement... Lire la suite

Flash conjoncture Pays émergents - Singapour : au 4e trimestre 2018, la croissance de l’activité a ralenti à son plus bas niveau depuis plus de 2 ans

La croissance du PIB de Singapour s'est élevée à 1,9 % au quatrième trimestre 2018 en g.a. et à 3,2 % sur l'année 2018. Le ministère du Commerce et de l'Industrie a annoncé qu'il attendait "une modération significative du secteur manufacturier en 2019", et en particulier des secteurs de l'électronique et des semi-conducteurs. En raison de son rôle de plateforme manufacturière high-tech et de trans... Lire la suite

Miniature

Le secteur nucléaire en Argentine

L’Argentine est dotée de trois réacteurs nucléaires qui produisent environ 5% de l’électricité du pays. Avec cinq réacteurs de recherche, l’Argentine est également très active dans le secteur de la médecine et bénéficie en la matièred’une reconnaissance internationale grandissante. Le programme nucléaire argentin est  toutefois actuellement à l’arrêt en raison du contexte économique, mais les auto... Lire la suite

Miniature

Évolution de l’aviation civile en Argentine

Lors de son arrivée au pouvoir en 2015, le président Macri avait annoncé le doublement du trafic intérieur pour 2019 afin d’atteindre 20 millions de passagers par an, le ministre des transports, Guillermo Dietrich, parlant à cette occasion de « révolution des avions ». Si cet objectif semble inatteignable, entre 2015 et 2018, le trafic aérien total aura tout de même progressé de 32% avec l’appari... Lire la suite

Flash conjoncture Pays émergents - Chine : campagne de promotion en faveur de l’utilisation du renminbi en ASEAN

Les autorités chinoises ont publié une feuille de route visant à promouvoir l’utilisation du renminbi dans les investissements et les transactions commerciales avec les pays de l’ASEAN. La Chine a notamment annoncé la mise en place d’une « passerelle financière » avec l’ASEAN dans la province chinoise de Guangxi, en encourageant notamment l’implantation d’acteurs financiers de l’ASEAN dans la zone... Lire la suite

Actualité économique et financière du Cône Sud, du 11 au 17 janvier

Argentine> L’IPC atteint +47,6% sur l’ensemble de l’année 2018> Le cours USD/ARS revient dans la bande de non-intervention après des achats de dollars par la BCRA> Finances publiques : fin du financement monétaire du déficit budgétaire> Crise de l’économie réelle : l’inflation rattrapée par la perte de pouvoir d’achat ; l’industrie continue de se contracter> La dépréciation du peso n’a augmenté la... Lire la suite

Flash conjoncture Pays émergents - Chine : La banque centrale décide d’une nouvelle réduction du ratio de réserves obligatoires

La Banque centrale chinoise (PBOC) a annoncé vendredi 4 janvier qu’elle réduirait de 100 points de base le ratio de réserves obligatoires (RRR) des banques, afin de leur permettre de fournir suffisamment de liquidités si l’activité venait à ralentir de façon plus marquée. La réduction s'opèrera en deux étapes égales, à compter des 15 et 25 janvier, et ramènera les ratios de réserves obligatoires (... Lire la suite

Actualité économique et financière du Cône Sud, du 21 décembre 2018 au 3 janvier 2019

ARGENTINE • Après avoir atteint des niveaux similaires à ceux de 2014, le risque pays repasse sous la barre des 800 points. • La BCRA modifie le fonctionnement du système de réserves obligatoires. • La dette publique atteint 95,4% du PIB au troisième trimestre, son plus haut niveau depuis 2004. • Politique monétaire : la banque centrale lance la 3ème étape de sa politique de bande de fluctuation d... Lire la suite