• Le solde commercial se creuse en 2017 : le solde des biens et services enregistre un déficit de 38,3 Md€ (26,8 Md€ en 2016), le solde des biens au sens des Douanes affichant un déficit de 62,3 Md€ (65,6 Md€ après corrections et ajustements de la Banque de France) après 48,3 Md€ en 2016. Le négoce international et les services affichent quant à eux des excédents respectifs de 21,9 Mds€ (22,2 Md€ en 2016) et de 5,4 Md€ (0 en 2016).

 

  • Cette dégradation reflète principalement la dynamique de la demande intérieure française portée par la reprise de la consommation des ménages et de l’investissement des entreprises qui ont soutenu les importations de biens : +6,8 % à 535,5 Md€ après +0,1 % en 2016. Par ailleurs, la facture énergétique (39 Md€) s’alourdit en 2017 et pèse fortement sur la balance commerciale, équivalant à 63 % du déficit total.

 

  • Ce constat ne doit pas cacher des résultats encourageants de la France en matière d’exportations de biens. La France enregistre en 2017 son meilleur taux de croissance des exportations depuis 2011 : +4,5 % à 473,2 Md€ sur les exportations de biens en 2017 après -0,6 % l’année précédente.

 

  • Après une année à l’équilibre, le solde des échanges de services s’améliore nettement (excédent de 5,4 Md€) grâce aux bonnes performances du secteur touristique.

 Commercre extérieur - Résultats 2017

 

L’élaboration de ce dossier a été coordonnée par le bureau du Commerce extérieur et de l’Internationalisation de l’économie française de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des sous-directions Diagnostic et prévisions, Financement international des entreprises et Politiques commerciales et investissements de la DG Trésor, de la Banque de France et de la Direction générale des douanes et droits indirects (Département des statistiques et des études économiques).

Les données utilisées sur la France sont issues, sauf indication contraire, de la Direction générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI) sur les échanges de biens et de la Banque de France sur les échanges de services, le négoce international et la balance courante.