Sous l’impulsion des autorités, Singapour s’est imposée en deux ans comme une référence mondiale en matière de FinTech et d’innovation dans le secteur financier comme en attestent plusieurs classements récents. Le secteur financier fait partie intégrante de l’ambition de Singapour de devenir une « Smart Nation » et les autorités, en particulier l’Autorité Monétaire de Singapour (MAS), cherchent ainsi à favoriser l’émergence d’un Smart Financial Center. Afin d’offrir une vitrine internationale à cette ambition, Singapour a décidé d’organiser le Singapore Fintech Festival, dont la deuxième édition vient de se clôturer. Comme attendu, celle-ci a été un immense succès et se distingue par une présence française particulièrement importante.Le développement du secteur Fintech est une composante essentielle de l'ambition de Singapour de devenir une « Smart Nation ». Les autorités, en particulier l’Autorité Monétaire de Singapour (MAS), cherchent ainsi à favoriser l’émergence d’un Smart Fin

Sous l’impulsion des autorités, Singapour s’est imposée en deux ans comme une référence mondiale en matière de FinTech et d’innovation dans le secteur financier comme en attestent plusieurs classements récents. Le secteur financier fait partie intégrante de l’ambition de Singapour de devenir une « Smart Nation » et les autorités, en particulier l’Autorité Monétaire de Singapour (MAS), cherchent ainsi à favoriser l’émergence d’un Smart Financial Center. Afin d’offrir une vitrine internationale à cette ambition, Singapour a décidé d’organiser le Singapore Fintech Festival, dont la deuxième édition vient de se clôturer. Comme attendu, celle-ci a été un immense succès et se distingue par une présence française particulièrement importante.

Le développement du secteur Fintech est une composante essentielle de l'ambition de Singapour de devenir une « Smart Nation ». Les autorités, en particulier l’Autorité Monétaire de Singapour (MAS), cherchent ainsi à favoriser l’émergence d’un Smart Financial Center dans lequel l’usage de la technologie sera généralisé pour accroître l’efficacité des acteurs, créer de nouvelles opportunités et permettre une meilleure gestion des risques. La cité-Etat est d’ailleurs particulièrement exposée aux bouleversements de modèle annoncés par l’émergence des FinTech et a choisi d’adopter une approche résolument proactive en s’emparant tôt du sujet. Pour rappel, le secteur financier compte pour 12% du PIB de Singapour.

De nombreuses mesures ont été prises par la MAS dès 2016 pour accélérer le développement du secteur Fintech, à titre d’exemple : (i) la mise en place d’un plan de développement de l’écosystème FinTech sur cinq ans, financé à hauteur de 225 M SGD ; (ii) la mise en place d’un lieu d'expérimentation temporaire pour des activités non couvertes par la régulation actuelle, le « bac-à-sable réglementaire » (sandbox) ; (iii) la mise en place d’un FinTech Innovation Lab ; (iv) le lancement de plusieurs projets utilisant la technologie Blockchain en matière de paiements interbancaires (projet Ubin) et de trade finance (en lien avec la Hong Kong Monetary Authority) ; (v) le lancement d’un projet de plateforme Know Your Customer (KYC) partagée par les institutions financières de la place ; (vi) la signature d’une quinzaine d’accords de coopération avec des homologues banque centrale ou régulateur à travers le monde (dont l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et l'Autorité des Marchés Financiers).

Parmi ces mesures prises par la MAS, l’organisation du Singapore Fintech Festival est celle qui a donné le plus de visibilité à la cité-Etat. La première édition s’est tenue en novembre 2016 : elle avait réuni plus de 13 000 participants venant de 60 pays et avait servi de plateforme d’annonces pour la MAS. La seconde édition, en novembre 2017, marque une étape décisive dans le positionnement de Singapour comme une référence internationale en matière de Fintech et d’innovation dans le secteur financier. Cette édition a été un immense succès, réunissant plus de 30 000 participants venant de plus de 100 pays et a bénéficié d’une couverture médiatique exceptionnelle. L’originalité de cet évènement tient notamment dans la diversité des formats proposés tout au long de la semaine de festival : journée porte ouverte des Labs établis à Singapour, trois jours de débats / conférences, concours de start-up, Investor Day permettant à des Fintech de rencontrer des investisseurs, etc.

La présence française sur le Singapore Fintech Festival a été particulièrement importante – notamment par rapport à d’autres pays – et a pris plusieurs formes. Une série de délégations sont ainsi venues de France : (i) une délégation de la Banque de France et de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution composée du premier sous-Gouverneur Le Lorier (intervention lors d’un panel), de Nathalie Beaudemoulin (Responsable du pôle Fintech / Innovation, ACPR) et de Thierry Bedoin (Chief Digital Officer, Banque de France) ; (ii) une délégation d’entreprises menée par Business France ; (iii) une délégation de Finance Innovation dont sa responsable, Joëlle Durieux. En outre, parmi les vingt finalistes du concours de start-ups se trouvaient une start-up française et deux start-up basées à Singapour et créées par des Français. Business France avait également mis en place un « Corner France », sponsorisé par AXA, qui a notamment reçu la visite de : (i) la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, accompagnée du Gouverneur de la MAS, Ravi Menon, et de son Chief Fintech Officer, Sopnendu Mohanti ; (ii) de l’Ambassadeur de France à Singapour, Marc Abensour ; (iii) du premier sous-Gouverneur de la Banque de France. A noter enfin que CA CIB et BNP Paribas faisaient partie des sponsors officiels de l’évènement.

L’Ambassade de France, à travers l’action du Service économique régional et de Business France, a pleinement contribué au succès de cette présence française. En particulier, en marge de la semaine de festival, le SER et Business France ont co-organisé (avec la Chambre de Commerce et la French Tech) un évènement dédié à la promotion du secteur Fintech français dans les locaux de la Société Générale. Cet évènement a notamment été l’occasion pour Finance Innovation de signer un accord de coopération avec la Singapore Fintech Association.