Relations et partenaires bilatéraux

Le Nigéria est le premier partenaire commercial de la France en volume avec 4,37 milliards d'euros d’échanges en 2018 et son troisième client en Afrique subsaharienne (derrière l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire). De plus, avec un stock d’IDE de 9,4 milliards d'euros en 2018, la France est l’un des principaux investisseurs au Nigéria.

Le Nigéria est l'une des économies les plus importantes d'Afrique avec un Produit intérieur brut (PIB) estimé à près de 450 Mds de dollars et une population proche de 200 millions d'individus qui devrait atteindre 400 milloins en 2050, faisant du Nigéria la 3e puissance démographique au monde. L'environnement des affaires reste difficile (131ème place sur 190 au classement Doing Business 2019) mais peut être maîtrisé comme le démontrent les 120 entreprises françaises qui y sont actives. Le Nigéria est un marché dont le potentiel est trop souvent sous-estimé.

 

  • Partenaires bilatéraux

afd

La stratégie de l'Agence Française de Développement (AFD) 2017-2021 met l’accent sur la diversification de l’économie du pays, la transition énergétique bas carbone et l’activité agricole durable et productive, assurant la sécurité alimentaire. En ce sens, l’AFD intervient depuis 2008 dans les domaines de l’énergie, du transport, de l’eau potable ainsi que du développement rural, en partenariat avec la Banque Mondiale et l’Union Européenne. Plus de 2 milliards d’euros ont été engagés dans plus de 30 projets de développement. Grâce à la contribution de l’AFD, 2 millions de personnes bénéficient d’un accès facilité à l’eau potable. Les secteurs d’intervention de demain sont également la gouvernance, l’enseignement supérieur, l’assainissement, les industries culturelles et créatives, le numérique et le sport. Forte de son implantation régionale, l’agence AFD d’Abuja finance, au bénéfice du Nigéria et des pays voisins, les activités de développement agricole de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Retrouvez les fiches "Pays" et "Chiffres" à télécharger ci-dessous.

proparco

Présente depuis 2007 au Nigeria, Proparco accompagne le développement du secteur privé principalement à travers le système financier (banque, assurance, microfinance), l’agro-industrie, les télécoms, la santé et l’énergie. Environ 650 millions d’euros ont été engagés pour soutenir 28 projets qui ont contribué à renforcer les capacités de financement à long terme des institutions financières et l’inclusion financière, améliorer les rendements des cultures grâce à la structuration de la filière des fertilisants, et améliorer la capacité de génération électrique.

 

Publié le