Relations et partenaires bilatéraux

Le Nigéria est le premier partenaire commercial de la France en volume avec 2,32 milliards d'euros d’échanges en 2020 et son quatrième client en Afrique subsaharienne (derrière l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire et le Sénégal). De plus, avec un stock d’IDE de 9,7 milliards d'euros en 2019, la France est l’un des principaux investisseurs au Nigéria.

Le dispositif économique français au Nigéria, réparti entre Lagos, sa capitale économique, et Abuja, la capitale fédérale, réunit l’ensemble des acteurs concernés, à l’exception de Bpifrance, basé en Côte d’Ivoire mais avec lequel les contacts sont étroits. Facilitée par leur hébergement au sein du consulat de Lagos, leur coordination est forte et permet de veiller à la cohérence de leurs programmes d’actions avec les priorités de l’Ambassade. Cette configuration facilite également l’accueil conjoint des entreprises de passage.

Les implantations d’entreprises françaises reflètent mieux que nos exportations la réalité de notre présence au Nigéria. La France recense actuellement au Nigéria une centaine d’entreprises employant un peu plus de 10 000 personnes contre 57 avec des effectifs de 7 000 personnes en 2010.

Les Chefs des Services économiques régionaux d'Abuja et Abidjan ont animé un atelier géographique sur l'Afrique de l'Ouest à l'occasion de la journée Bercy France Export 2020. Ils ont présenté la situation économique et financière de la région, ainsi que les outils et dispositifs d'appui de la DG Trésor à disposition des entreprises françaises.

Leur présentation est à retrouver ici

 

  • Partenaires bilatéraux

afd

La stratégie de l'Agence Française de Développement (AFD) 2017-2021 met l’accent sur la diversification de l’économie du pays, la transition énergétique bas carbone et l’activité agricole durable et productive, assurant la sécurité alimentaire. En ce sens, l’AFD intervient depuis 2008 dans les domaines de l’énergie, du transport, de l’eau potable ainsi que du développement rural, en partenariat avec la Banque Mondiale et l’Union Européenne. Plus de 2 milliards d’euros ont été engagés dans plus de 30 projets de développement. Grâce à la contribution de l’AFD, 2 millions de personnes bénéficient d’un accès facilité à l’eau potable. Les secteurs d’intervention de demain sont également la gouvernance, l’enseignement supérieur, l’assainissement, les industries culturelles et créatives, le numérique et le sport. Forte de son implantation régionale, l’agence AFD d’Abuja finance, au bénéfice du Nigéria et des pays voisins, les activités de développement agricole de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Retrouvez les fiches "Pays" et "Chiffres" à télécharger ci-dessous.

proparco

Présente depuis 2007 au Nigeria, Proparco accompagne le développement du secteur privé principalement à travers le système financier (banque, assurance, microfinance), l’agro-industrie, les télécoms, la santé et l’énergie. Environ 650 millions d’euros ont été engagés pour soutenir 28 projets qui ont contribué à renforcer les capacités de financement à long terme des institutions financières et l’inclusion financière, améliorer les rendements des cultures grâce à la structuration de la filière des fertilisants, et améliorer la capacité de génération électrique.

Publié le