Diverses initiatives ont été engagées par les entreprises françaises en Côte d'Ivoire afin de soutenir les autorités dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19.

Plusieurs entreprises françaises contribuent directement à la lutte contre l'épidémie à travers des dons de matériel médical, d'équipements de protection ou de services essentiels :

  • L’enseigne Leader Price Côte d’Ivoire (groupe GBH) a remis au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique ivoirien un don d’une valeur de 5 M FCFA (7,7 K EUR), composé de vivres et de matériel sanitaire, le 30 avril.
  • La Chambre de commerce et d’industrie France-Côte d’Ivoire a procédé à une remise de dons, le 23 avril, composée d’une ambulance médicalisée, d’une voiture de type break, et de matériels divers (gels, masques, matelas…). Les entreprises contributrices sont Sogea Satom, Sucden, Richbond CI, Caderac. Le montant des dons représente environ 60,7 M FCFA (92 K EUR).

1

  • Le 22 avril, Vinci Energies Côte d'Ivoire et la société d’Etat ivoirienne CI-Energies ont fait don de vivres et de matériel sanitaire à 8 villages de la sous-préfecture de Bingerville, pour un montant total de 12 M FCFA (18,4 K EUR). Ces 8  villages sont situés en bordure de la ligne électrique en construction, entre Anani et Bingerville, dont est en charge le groupe Vinci et qui permettra de densifier le réseau et réduire les coupures dans les zones desservies.
  • Les filiales du groupe franco-américain Eranove, la CIE, la SODECI et CIPREL ont offert le 22 avril quatre unités complètes de réanimation pour des traitements en soins intensifs avec des respirateurs, 100 lits médicalisés et l’ensemble des accessoires requis, notamment 200 000 masques, pour un montant total de 365 M FCFA (556 K EUR).
  • Le groupe Bouygues a fait un don de 600 000 masques chirurgicaux lors d’une cérémonie au Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, en présence de l’Ambassadeur de France Gilles Huberson, le 21 avril.
  • Des denrées alimentaires de première nécessité et des masques ont également été donnés le 18 avril par le Français des Affaires en Côte d’Ivoire à l'Association Française de Bienfaisance en Côte d’ivoire (AFBCI), structure bénévole apolitique opérantdepuis 44 ans en Côte d’Ivoire.

3

  • Le groupe Accor a mis à disposition du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, depuis le 16 avril, les hôtels Ibis de Marcory et du Plateau pour renforcer les capacités d’accueil du pays face à la crise sanitaire.
  • La BICICI (groupe BNP Paribas) a remis un don de 20 M FCFA au Ministère de la Santé pour participer au financement de la lutte.

  • Sanofi a fait don au Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique de 3500 boites de Plaquenil (hydroxychloroquine).

  • Orange Côte d’Ivoire appuie les autorités ivoiriennes dans la mise en œuvre, depuis le 30 mars 2020, d’un « Centre d’Information Gouvernementale sur le COVID-19 » ayant pour mission de coordonner et filtrer tous les appels en lien avec la crise sanitaire. L’entreprise a prêté ses locaux pour une durée (minimale) de 3 mois et a mis à disposition 86 téléconseillers 7j/7 et 24h/24. Cet appui au Centre d’Information représente une valeur totale d’environ 200 M FCFA.

  • Le principal brasseur du pays, Solibra (groupe Castel), a également offert 3000 bouteilles d’eau au Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et 3000 bouteilles d’eau à la Croix Rouge, le 31 mars 2020.
  • Total a fait don de 25 M FCFA de cartes de carburant au Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.
  • La Société Générale Côte d’Ivoire a fait un don d'une valeur de 80 M FCFA au Ministère de la Santé pour l'achat d'équipements de protection destiné au personnel soignant et de matériel de traitement pour les malades. Parmi ces équipements, 2 respirateurs destinés au CHU de Treichville ont été officiellement remis lors de la cérémonie.
  • Le 27 mars, le Cercle Français des Affaires en Côte d’Ivoire a fait un don de gels hydroalcooliques et de gants au commissariat du 31ème arrondissement à Biétry.