Mexique Relation Mexique – Etats-Unis Le Président des États-Unis a menacé d’imposer un droit de douane de 25 % sur les automobiles mexicaines si le Mexique n’agissait pas plus fortement pour réduire le flux de migrants et le narcotrafic entre les deux pays.La réforme du droit du travail que le Mexique s’est engagé à réaliser dans le traité du nouvel accord commercial avec les Etats-Unis et le Canada (USMCA) a été approuvée par la Commission du Travail de la Chambre des députés le 10 avril. 22 PDG d’entreprises étatsuniennes se rendent à Merida les 11 et 12 avril afin de rencontrer les Ministres des Affaires Étrangères et de l’Économie mexicains.EconomieLe FMI réduit ses prévisions de croissance pour le Mexique à 1,6% en 2019 et 1,9% en 2020, soit respectivement 0,5 et 0,3 point de pourcentage de moins que lors de ses dernières estimations en janvier.La Banque Mondiale a également abaissé ses prévisions de croissance pour le Mexique, à 1,7 % pour 2019 vs. 2  % précédemment.Le Gouverneu

Mexique

 Relation Mexique – Etats-Unis
  • Le Président des États-Unis a menacé d’imposer un droit de douane de 25 % sur les automobiles mexicaines si le Mexique n’agissait pas plus fortement pour réduire le flux de migrants et le narcotrafic entre les deux pays.
  • La réforme du droit du travail que le Mexique s’est engagé à réaliser dans le traité du nouvel accord commercial avec les Etats-Unis et le Canada (USMCA) a été approuvée par la Commission du Travail de la Chambre des députés le 10 avril.
  • 22 PDG d’entreprises étatsuniennes se rendent à Merida les 11 et 12 avril afin de rencontrer les Ministres des Affaires Étrangères et de l’Économie mexicains.
Economie
  • Le FMI réduit ses prévisions de croissance pour le Mexique à 1,6% en 2019 et 1,9% en 2020, soit respectivement 0,5 et 0,3 point de pourcentage de moins que lors de ses dernières estimations en janvier.
  • La Banque Mondiale a également abaissé ses prévisions de croissance pour le Mexique, à 1,7 % pour 2019 vs. 2  % précédemment.
  • Le Gouverneur de la Banque centrale a présenté l’incertitude, l’insécurité, l’impunité et la corruption comme les facteurs explicatifs de la faiblesse de l’économie mexicaine.
  • BBVA Bancomer a réduit sa prévision de croissance pour l’économie mexicaine pour 2019, de 2,0% à 1,4%.
  • L’inflation a enregistré une légère hausse en mars 2019, atteignant 4,0% g.a., soit la limite supérieure de l’intervalle cible de la Banque centrale (3% ± 1pt).
  • L’indice mensuel de la consommation privée sur le marché interne a crû de 2,2% g.a. en janvier 2019, selon l’Institut National de Statistiques et de Géographie (Inegi).
  • La formation brute de capital fixe a crû de 1,1% g.a. en janvier 2019, selon l’Inegi, avec une augmentation de 2,1% g.a. des dépenses en construction mais une contraction de -0,7% g.a. des investissements en machines et équipements.
  • La production automobile au T1 2019 atteint près d’1 million de véhicules, soit une augmentation de 3% par rapport au T1 2018.
  • Les grèves et les licenciements dans 80 entreprises de Matamoros, ville frontalière du Tamaulipas, ont généré des pertes estimées à 5 Mds USD par l’Industrie Manufacturière d’Exportation (IMMEX).
  • Santander propose à ses clients un service de transferts bancaires via l’application de messagerie WhatsApp, jusqu’à 4 000 MXN (211 USD) par jour et par client.
  • Le nouvel Indice de Maturité pour l’Adoption de Paiements Electroniques, calculé par Visa Consulting & Analytics, montre que dans 80% des municipalités mexicaines, le système de paiement électronique est peu ou pas développé.
  • L’institut Mexicain de la Compétitivité (IMCO) a recommandé l’annulation du projet de construction de la nouvelle raffinerie à Dos Bocas (Tabasco, Sud-Est) afin de dédier ces ressources à Pemex pour la mise en place d’activités plus rentables.
 Finances publiques
  • Une réforme du code fiscal fédéral a été adoptée afin de sanctionner l’acquisition ou la délivrance de fausses factures d’une peine de 3 mois à 6 ans de prison.
  • Le Président de la République a indiqué que l’impôt sur la possession de véhicules (collecté par les États) ne sera pas rétabli. Ces déclarations suivent celles du Vice-Ministre des Finances, Arturo Herrera, qui avait appelé les gouvernements locaux à un rétablissement de cet impôt et à une application plus rigoureuse des impôts fonciers.
  • Le Ministre des Finances a confirmé l’utilisation des ressources du Fonds de Stabilisation des Revenus Pétroliers (FEIP) pour un nouveau plan de sauvetage de PEMEX.
  • La majorité Présidentielle à la chambre basse mexicaine souhaite accroître la pression fiscale sur les aliments et boissons non diététiques, le tabac et l’alcool (collectés via l’IEPS – Impôt Spécial sur la Production et les Services) et remettre en cause les exemptions fiscales.
  • Le Vice-Ministre des Finances a présenté une initiative pour la taxation des plateformes digitales en 2020.
 Entreprises et grands contrats 
  • Le Gouvernement oppose son veto à la participation des trois principaux fournisseurs pharmaceutiques du pays aux prochains appels d’offres dans le secteur de la santé, qu’il suspecte « d’influence et de corruption » dans leurs activités de ventes de médicaments.

 

Amérique Centrale

  • Moody's a réaffirmé que l'Amérique centrale serait la sous-région du continent américain qui enregistrerait la plus forte croissance en 2019.
  • L'entrée en vigueur de la Déclaration unique centraméricaine (DUCA), document permettant la facilitation du commerce intra-régional, initialement fixée au 1er avril, a été repoussée au 7 mai 2019.
  • En 2018, 28 études d'impact sur l'environnement (EIE) ont été présentées pour la construction d'hôpitaux, de cliniques et autres centres de santé dans les pays de la région, pour un montant d’investissement évalué à 812 M USD.
  • Les autorités des pays du Triangle Nord (Guatemala, Honduras et Salvador) se réuniront du 13 au 17 mai 2019 pour la 5ème phase des négociations de l’Union douanière entre ces trois pays.

 

Costa Rica
  • L’entreprise française Puressentiel (produits d’aromathérapie et d’huiles essentielles) a annoncé son entrée au Costa Rica, à travers la représentation de la société KPO.
  • En mars 2019, l’inflation poursuit sa baisse et atteint 1,42% g.a., la 4ème baisse mensuelle consécutive (2,29% g.a. en novembre 2018).
  • Le FMI prévoit une croissance de l’économie du Costa Rica de 2,9% en 2019.
  • Selon les données de l’agence de promotion du commerce extérieur (Procomer), au cours des deux premiers mois de 2019, les exportations du Costa Rica ont augmenté de 3,2% par rapport aux deux premiers mois de 2018, passant de 1,74 Md USD à 1,80 Md USD.

 

Guatemala
  • En mars 2019, l’inflation s’établit à -0,04% en variation mensuelle et à 4,17% en glissement annuel, en baisse par rapport au mois précédent (4,46% g.a.).
  • Le contexte d’incertitude politique, liée au lancement de la campagne politique, affecte la confiance des entreprises : l’indice de confiance dans l’activité économique a baissé de -8% g.a. en février et de -6% g.a. en mars.
  • Lors du premier trimestre 2019, les revenus provenant des remesas ont totalisé 2,2 Mds USD soit 9% de plus que pour la même période l'an dernier.
  • L’indice mensuel d’activité économique (IMAE) a enregistré une croissance de 1,9% (g.a.) en février.
  • Dans le cadre du 2ème appel d’offres international lancé par le Ministère de l’Energie et des Mines pour la concession de l’exploitation de l’oléoduc reliant le champ pétrolier de Xan (Péten) au terminal portuaire de Santo Tomas (425 km), le groupe pétrolier franco-britannique Perenco (qui exploite depuis 17 ans cet oléoduc) a été le seul à remettre une offre technique et financière.

 

Honduras
  • Le taux d’inflation a atteint 4,1% (g.a.) au mois de mars.

 

Nicaragua
  • En 2018, les transferts monétaires des migrants (remesas) à destination du Nicaragua ont représenté des flux de 1,5 Mds USD, soit une hausse de 7,9% par rapport à 2017.
  • L’inflation s’accélère et a atteint 5,1% g.a en mars.
  • En décembre 2018, l’IMAE a reculé de 7% par rapport à décembre 2017.
  • La Banque centraméricaine d'intégration économique (BCIE) octroie un prêt de 201,8 M USD au Gouvernement nicaraguayen pour des projets d’infrastructures routières et aéroportuaires.

 

Panama
  • Selon la Banque Mondiale, Panama devrait être en 2019 le 2ème pays de la région Amérique Latine et Caraïbes avec le taux de croissance du PIB le plus élevé, derrière St Kitts and Nevis, avec un taux de 6%.
  • Les revenus du gouvernement ont atteint 437,4 M USD en janvier 2019, soit une baisse de 11,6% par rapport à janvier 2018 (-57 M USD).

 

Salvador
  • En 2018, les investissements directs étrangers (IDE) dans le pays ont atteint 1,9 Md USD, soit 5% de plus qu'en 2017.
  • La Chambre Constitutionnelle du Salvador a déclaré irrecevable la demande du secteur sucrier, qui contestait l'annulation de l'accord de libre-échange (ALE) avec Taïwan décidée en décembre 2018.
  • Plus de 100 M USD ont été dépensés en 2018 dans le cadre de l’organisation de plus d’un millier d’évènements à caractère professionnel (foires, congrès et salons) au Salvador.

 

Caraïbes

  • La commission de la concurrence de la Communauté Caribéenne (CARICOM) a mis en garde d’un potentiel impact négatif de la vente des actifs caribéens de ScotiaBank à Republic Financial Holdings.

 

Haïti
  • Les transferts de fonds des migrants vers Haïti ont atteint 3 Mds USD en 2018, soit une croissance de 9,7 %.
  • Le Gouverneur de la Banque centrale et le Président de la chambre des députés se sont rendus au FMI le 9 avril afin de demander un report du vote du Conseil d’Administration sur le prêt concessionnel de 229 M USD, planifié pour le 24 avril.

 

Jamaïque
  • La confiance des consommateurs et la confiance des producteurs ont toutes deux atteint des niveaux historiquement hauts au T1 2019.
  • Le FMI prévoit une croissance de 1,7 % pour la Jamaïque en 2019, et de 1,9 % en 2020.

 

République dominicaine
  • L’inflation a atteint 1,47% g.a. en mars 2019, mais inférieure à la cible de la Banque centrale (4,0% ± 1 pt).
  • Le Gouverneur de la Banque centrale a considéré qu’une réforme fiscale n’était pas nécessaire maintenant, contrairement au Ministre des Finances, qui insiste sur sa pertinence immédiate.
  • Les exportations ont crû de 8,3 % g.a. sur le premier bimestre de l’année, atteignant 1,52 Md USD.