Mexique Relation Mexique / Etats-Unis / CanadaLes exportations mexicaines ont dépassé pour la première fois celles du Canada en 2018, s’élevant à 451 Mds USD contre 450 Mds USD pour les canadiennes. EconomieLa Banque centrale mexicaine (Banxico) a décidé à l’unanimité de maintenir inchangé son taux directeur à 8,25 % le 28 mars. La balance commerciale mexicaine a enregistré un excédent de 1,2 Md USD en février.Le Mexique est devenu le 4ème exportateur mondial d’automobiles en 2018, grâce à une augmentation de 19 % des ventes extérieures, atteignant 49,4 Mds USD.Le Mexique a renouvelé les 15 % de droits de douane imposés sur l’acier aux pays avec lesquels il n’a pas d’accord de libre-échange.Selon la Vice-Ministre en charge du commerce extérieur, Luz María De La Mora, la modernisation du traité de libre-échange entre le Mexique et l’Union Européenne pourrait être signée au mois de mai. Luz María De La Mora a également annoncé que le Gouvernement mexicain souhaitait définir une associati

Mexique

 Relation Mexique / Etats-Unis / Canada

  • Les exportations mexicaines ont dépassé pour la première fois celles du Canada en 2018, s’élevant à 451 Mds USD contre 450 Mds USD pour les canadiennes.

Economie

  • La Banque centrale mexicaine (Banxico) a décidé à l’unanimité de maintenir inchangé son taux directeur à 8,25 % le 28 mars.
  • La balance commerciale mexicaine a enregistré un excédent de 1,2 Md USD en février.
  • Le Mexique est devenu le 4ème exportateur mondial d’automobiles en 2018, grâce à une augmentation de 19 % des ventes extérieures, atteignant 49,4 Mds USD.
  • Le Mexique a renouvelé les 15 % de droits de douane imposés sur l’acier aux pays avec lesquels il n’a pas d’accord de libre-échange.
  • Selon la Vice-Ministre en charge du commerce extérieur, Luz María De La Mora, la modernisation du traité de libre-échange entre le Mexique et l’Union Européenne pourrait être signée au mois de mai.
  • Luz María De La Mora a également annoncé que le Gouvernement mexicain souhaitait définir une association stratégique avec la Chine.
  • L’Indice d’activité économique a crû de 1,2% (g.a.) en janvier 2019,  après une croissance de 0,2% (g.a.) observée en décembre 2018, selon les chiffres de l’Institut National de Statistiques et de Géographie (Inegi).
  • Les ventes dans le commerce de détail ont crû de 1,9 % g.a. (chiffres désaisonnalisés) en janvier 2019, après une baisse de 3,2 % g.a. en décembre.
  • La production de combustible a crû de 30% g.a. en février selon PEMEX.
  • Le chiffre d’affaire des entreprises de construction a affiché une croissance de 1,8% en janvier 2019 par rapport à décembre 2018, mettant fin à trois mois de baisse consécutifs.
  • Le taux de chômage désaisonnalisé a atteint 3,4% en février, légèrement plus qu’en février de l’année dernière (3,3 %) mais inférieur au niveau de fin 2018.
  • Le nouveau président de l’Association des Banques du Mexique (ABM), Luis Niño de Rivera, Président du Conseil d’Administration de Banco Azteca, a annoncé aux côtés du Président de la République, Andrés Manuel Lopez Obrador, la suppression des commissions bancaires sur les comptes en ligne.
  • Le financement de l’activité productive à travers la Bourse Mexicaine de Valeurs (BMV), via les actions, le placement de dette ou d’autres instruments financiers, a chuté de 40% aux trois premiers mois de 2019, par rapport à la même période l’an dernier.
  • Le Président de la République a indiqué que la construction de la nouvelle raffinerie à Dos Bocas (État de Tabasco, sud-est du pays) commencera dans les trois prochains mois.
  • Le Gouvernement songe à faire disparaitre les Zones Economiques Spéciales (ZEE) selon Rafael Marín Mollinedo en charge des ZEE au Ministère de l’Economie, au profit du développement de l’Isthme de Tehuantepec.

Finances publiques

  • Dans le cadre de la Convention Bancaire annuelle à Acapulco, le Vice-Ministre des Finances, Arturo Herrera, a annoncé que les ressources du Fonds de Stabilisation des Recettes Budgétaires (FEIP) pourraient être utilisées pour soutenir l’entreprise pétrolière PEMEX, qui fait face à une situation financière difficile.
  • Le Président de la République a demandé au Gouvernement de préparer un plan pour faire plus d’efforts budgétaires face à la possibilité d’une baisse de la collecte fiscale,
  • Selon un document élaboré par la CEPAL, l’OCDE et la BID, la collecte de l’impôt au Mexique a diminué en 2017, représentant 16,2% du PIB contre 16,6% en 2016.
  • Le nombre de contribuables enregistré par le fisc mexicain (SAT) a augmenté de 11% en 2018, comptabilisant 71,8 millions d’individus.
  • La CEPAL et l’OCDE recommandent au Mexique d’imposer une TVA de 3% sur les services digitaux, comme les VTC (Uber, Cabify,…) ou le divertissement par streaming (Netflix, Spotify,…).

Entreprises et grands contrats

  • Les entreprises ferroviaires devraient investir 688,5 M USD au Mexique en 2019, soit 16% de plus qu’en 2018, selon les entreprises présentes au XVIII Congrès Exporail 2019. 80% de ce total sera investi par la seule Ferromex-Ferrosur.
  • Le Ministre des Transports, Javier Jiménez Espriú, a annoncé que l’entreprise française Aéroports de Paris (Groupe ADP) pourrait développer le master-plan de l’aéroport international de Santa Lucía (AISL).

 

Amérique Centrale

  • En 2018, 39 études d'impact sur l'environnement ont été présentées dans les pays de la région pour la construction de centrales de production d'électricité et pour des travaux dans les réseaux électriques, projets estimés à 455 M USD.
  • Walmart de México y Centroamérica (Walmex), filiale du leader mondial de la distribution Walmart, prévoit d’investir plus de 1 Md USD en 2019 dans la région (Mexique, Costa Rica, Honduras, Salvador, Nicaragua et Guatemala), soit une hausse de 12% par rapport à 2018.

 

Costa Rica

  • Le Ministère des Finances a émis 475 M USD de dette souveraine, à travers une adjudication auprès du marché primaire domestique.
  • D'ici 2020, la croissance des dépenses courantes (transferts, rémunérations et intérêts) des entités et organismes publics non financiers ne pourra dépasser 4,67%, a déclaré la Ministre des Finances, Rocío Aguilar.
  • Les exportations du Costa Rica ont représenté 1,7 Mds USD sur le deux premiers mois de l’année 2019, soit une hausse de 3,8% par rapport à la même période en 2018.

 

Guatemala

  • Selon l'Institut centroaméricain d'études fiscales (Icefi), le prochain Gouvernement, qui prendra le pouvoir en 2020, devra déployer des efforts considérables pour améliorer sa fiscalité et l’efficacité de son administration fiscale.
  • Selon l’agence de notation Fitch Ratings, les déficiences en termes d’accès à la santé, d’éducation et de sécurité au Guatemala peuvent représenter une menace pour la stabilité du pays, même si les indicateurs macroéconomiques demeurent solides.
  • Le premier cycle de négociations pour l'élargissement de l'Accord de complémentarité économique partiel (en vigueur depuis 2013) entre le Guatemala et l’Equateur a débuté à Quito.

 

Honduras

  • En janvier, l’indice mensuel d’activité économique (IMAE) a enregistré une augmentation de 4,0% g.a. 
  • En janvier 2019, le déficit commercial a atteint 473 M USD, soit une augmentation de 10,7% g.a.
  • Selon la Banque centrale du Honduras (BCH), les investissements directs étrangers (IDE) dans le pays ont progressé de 3,4% (g.a) en 2018, pour atteindre 1,23 Md USD.
  • L’Entreprise Nationale d’Energie Electrique (ENEE) investira 177 M USD pour améliorer l’approvisionnement en électricité dans le nord du pays, soutenue à hauteur de 150 M USD par la BID.
  • Le nombre de voyageurs dans les aéroports honduriens a plus que doublé entre 2000 et 2018, passant de 1,1 million de passagers à 2,3 millions.

 

Nicaragua

  • La Fédération des Chambres de Commerce de l’Amérique centrale (FECAMCO) appelle le Gouvernement du Nicaragua à suspendre la taxe douanière pour les transporteurs annoncée il y  a quelques semaines.
  • La Empresa Nacional de Transmisión Eléctrica lance un appel d'offres international pour la construction et l’installation de réseaux de distribution dans différentes régions du pays.

 

Panama

  • Les bénéfices des 84 banques opérant dans le centre bancaire international (CBI) du Panama ont augmenté de 4% en 2018, passant de 1,78 Md USD en 2017 à 1,85 Md USD en 2018.
  • Selon le rapport de compétitivité 2018-2019 du Forum Economique Mondial, le Panama apparaît comme le leader régional en termes de connectivité portuaire et maritime, plaçant le pays comme l’une des principales plateformes commerciales mondiales.
  • Le Panama est le 2ème pays d’Amérique Latine avec le plus d’inégalités territoriales, après l’Equateur, selon la Banque Interaméricaine de Développement (BID).
  • L’OCDE recommande au Panama d’éliminer certains avantages fiscaux, notamment pour les entreprises établies dans les zones économiques spéciales.
  • Les flux commerciaux (réexportations et importations) de la Zone Franche de Colon (ZLC) ont représenté 4 Mds USD en janvier et février 2019, soit une baisse de 12,3% par rapport au premier bimestre de 2018.
  • Le Panama commencera à utiliser la plateforme Foodchain à partir de mai 2019, qui se base sur la technologie du blockchain pour la traçabilité du commerce agroalimentaire.
  • La consommation de carburant a augmenté de 3,5% (g.a.) au mois de janvier.

 

Salvador

  • Suite à sa mission au Salvador les 11 et 12 mars derniers, le FMI recommande au Salvador d’approfondir l'assainissement budgétaire afin de réduire la dette publique; d’intensifier les réformes pour améliorer l'efficacité de l'administration publique et accroître la croissance à long terme; et de renforcer le cadre de gouvernance afin de contenir la criminalité et la corruption.
  • Selon la BID, le défi du Salvador à court terme sera de décentraliser, à l’aide de corridors logistiques en périphérie, l'activité économique du pays, laquelle est principalement localisée dans la zone métropolitaine de San Salvador (AMSS – 14 municipalités).
  • L’institution de financement du développement des Etats-Unis, l'Overseas Private Investment Corporation (OPIC), a approuvé un financement de 350 M USD pour la construction d'une centrale électrique au gaz naturel liquéfié de 378 MW à Acajutla.

 

Caraïbes

  • La Banque de Développement des Caraïbes (BDC) a indiqué que la croissance des Caraïbes avait atteint 1,8 % en 2018, résultat jugé positif par la BDC.
  • Le Royaume-Uni a signé l’accord de partenariat économique UK-CARIFORUM le 22 mars, assurant la continuité de ses liens commerciaux avec les pays caribéens après le Brexit.

 

Barbade

  • La Première Ministre a présenté le budget pour l’année fiscale 2019-2020, lequel prévoit un partage plus équitable de la charge fiscale entre entreprises et ménages et entre locaux et touristes internationaux.

 

Haïti

  • Le Gouvernement du Premier Ministre Jean Henry Céant est tombé le 18 mars, lors d’un vote de censure à la Chambre des Députés.
  • La chute du Gouvernement pourrait impacter négativement la mise en place du programme récemment annoncé par le FMI.
  • L’inflation poursuit sa forte croissance en février, à 17,0 % g.a.
  • Les échanges commerciaux entre la République dominicaine et Haïti ont chuté de 20 % au T1 2019.
  • La compagnie étatsunienne Sprint Airlines a annoncé la fin des vols directs entre Fort Lauderdale et Cap Haïtien à compter du 18 juin prochain.
  • La chambre de commerce et d’industrie Haïtieno-Canadienne et le Programme des Nations pour le Développement (PNUD) ont signé un protocole d’accord pour le soutien du secteur privé dans le cadre de la RSE et l’appui de la contribution privée aux Objectifs de Développement Durable.

 

Jamaïque

  • Le Premier Ministre a annoncé qu’un projet de 25 M USD (3,1 Mds JMD) serait destiné à financer l’innovation, l’entrepreneuriat et la croissance économique des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) dans les 5 prochaines années.

 

République dominicaine

  • La croissance dominicaine sera plus modérée en 2019, à 5,5 %, selon le Fonds Monétaire International (FMI), après avoir enregistré la croissance la plus forte d’Amérique Latine en 2018 (7 %).
  • En l’absence de réformes, la dette publique continuera de croître à moyen terme selon le FMI, et ce malgré la forte croissance économique.
  • L’industrie manufacturière a connu une baisse de son activité de 6 % entre janvier et février 2019 – 4,3 % en g.a.
  • Le taux de chômage est en baisse, à 5,8 % fin 2018 selon la Banque centrale.