Le 22 mars, la livre turque a connu sa plus forte chute depuis l’été dernier, en perdant 5,42% de sa valeur par rapport au dollar (5,8490 TRY pour 1 USD). Cette baisse s’explique en partie par des achats de devises par les entreprises et les ménages (plus de 4 Mds USD pour la seule semaine dernière), suite notamment à la diffusion d’une note de la banque JP Morgan conseillant ses clients de vendre la monnaie locale. Selon les données de la Banque centrale, les réserves de change ont chuté de 34,8 Mds USD à 28,5 Mds USD en mars. Le même jour, la Banque centrale turque décidé de refinancer les banques au taux pénalisant de la facilité de prêt marginal (25,5%) et non plus au taux de refinancement via les opérations de repo à une semaine (24%), ce qui, de fait, constitue un resserrement de la politique monétaire, afin de renforcer la stabilité financière et limiter les pressions inflationnistes dues aux effets de la dépréciation de la monnaie locale.Àlire aussi cette semaine :► Russi

Le 22 mars, la livre turque a connu sa plus forte chute depuis l’été dernier, en perdant 5,42% de sa valeur par rapport au dollar (5,8490 TRY pour 1 USD). Cette baisse s’explique en partie par des achats de devises par les entreprises et les ménages (plus de 4 Mds USD pour la seule semaine dernière), suite notamment à la diffusion d’une note de la banque JP Morgan conseillant ses clients de vendre la monnaie locale. Selon les données de la Banque centrale, les réserves de change ont chuté de 34,8 Mds USD à 28,5 Mds USD en mars. Le même jour, la Banque centrale turque décidé de refinancer les banques au taux pénalisant de la facilité de prêt marginal (25,5%) et non plus au taux de refinancement via les opérations de repo à une semaine (24%), ce qui, de fait, constitue un resserrement de la politique monétaire, afin de renforcer la stabilité financière et limiter les pressions inflationnistes dues aux effets de la dépréciation de la monnaie locale.

À lire aussi cette semaine :

► Russie : émissions obligataires de 3 Mds USD et 750 M EUR

►Pakistan : Dépôt de 2,2 Mds USD par la Chine à la Banque centrale en soutien aux réserves de changes

►Argentine : hausse de la pauvreté dans un contexte de crise économique

►Malaisie : Deux mesures d’assouplissement du contrôle des changes pour faciliter les affaires

►Point Marchés