Selon l’institut national de statistiques (TürkStat), le PIB turc s’est contracté de −3 % au T4 2018 en glissement annuel, après une croissance de +1,8 % au T3 2018. Sur l’année 2018, la croissance s’établit à +2,6 %. La contraction de l’activité au quatrième trimestre est imputable aux secteurs industriel (−6,4 % en g.a) et de la construction (−8,7 %). La consommation des ménages est quant à elle en baisse de −8,9 %. Sur l’année 2018, la croissance a été portée par les services (+5,6 %), alors que le secteur de la construction s’est contracté (−1,9 %). La consommation des ménages a progressé de 1,1 %.  À lire aussi cette semaine :► Chine : la production industrielle enregistre son plus faible niveau de croissance depuis 2002► Argentine : nouvelle accélération de l’inflation en février, hausse du taux directeur► Afrique du Sud : poursuite de la contraction de la production minière et stagnation de la production industrielle► Inde : nouvelle procédure pour faciliter les inve

Selon l’institut national de statistiques (TürkStat), le PIB turc s’est contracté de −3 % au T4 2018 en glissement annuel, après une croissance de +1,8 % au T3 2018. Sur l’année 2018, la croissance s’établit à +2,6 %. La contraction de l’activité au quatrième trimestre est imputable aux secteurs industriel (−6,4 % en g.a) et de la construction (−8,7 %). La consommation des ménages est quant à elle en baisse de −8,9 %. Sur l’année 2018, la croissance a été portée par les services (+5,6 %), alors que le secteur de la construction s’est contracté (−1,9 %). La consommation des ménages a progressé de 1,1 %.  

À lire aussi cette semaine :

Chine : la production industrielle enregistre son plus faible niveau de croissance depuis 2002

► Argentine : nouvelle accélération de l’inflation en février, hausse du taux directeur

► Afrique du Sud : poursuite de la contraction de la production minière et stagnation de la production industrielle

► Inde : nouvelle procédure pour faciliter les investissements de portefeuille étrangers

► Point marchés financiers émergents