Selon la Banque de France, les ventes progressent dans le commerce de détail en février (+0,3 % après +0,7 %), en raison de ventes de produits industriels dynamiques (+0,8 %) qui l’emportent sur le repli des ventes de produits alimentaires (-0,4 %). Par ailleurs, dans son enquête de conjoncture auprès des entreprises publiée en début de semaine, l’institut suggère une amélioration de l’activité dans l’industrie (+2 pts à 101) en février, alors que la stabilité serait de mise dans les services et le bâtiment (à respectivement 101 et 105). La Banque révise néanmoins à la baisse sa prévision de croissance pour le 1er trimestre à +0,3 % (-0,1 pt). Finalement, l’inflation augmente en février de +1,3 % après +1,2 % en janvier.

Selon la Banque de France, les ventes progressent dans le commerce de détail en février (+0,3 % après +0,7 %), en raison de ventes de produits industriels dynamiques (+0,8 %) qui l’emportent sur le repli des ventes de produits alimentaires (-0,4 %). Par ailleurs, dans son enquête de conjoncture auprès des entreprises publiée en début de semaine, l’institut suggère une amélioration de l’activité dans l’industrie (+2 pts à 101) en février, alors que la stabilité serait de mise dans les services et le bâtiment (à respectivement 101 et 105). La Banque révise néanmoins à la baisse sa prévision de croissance pour le 1er trimestre à +0,3 % (-0,1 pt). Finalement, l’inflation augmente en février de +1,3 % après +1,2 % en janvier.

Climats des affaires sectoriels Banque de France