Espoir. Des trois vœux – vérité, dignité, espoir - que le Président Macron a formulés pour les Français à l’occasion de la nouvelle année, retenons pour notre action au Maroc celui de l’espoir.Espoir que l’économie marocaine trouve le chemin d’une croissance plus forte, durable et inclusive sous l’effet des réformes annoncées et des mesures inscrites dans la Loi de finances 2019.Espoir que les relations avec l’Union européenne soient empreintes du dynamisme et de l’esprit de confiance que justifie la densité des liens économiques, politiques et humains.Espoir que notre relation bilatérale poursuive son essor, en particulier dans trois secteurs que le Service économique a identifié comme prioritaires. Tout d’abord, une attention particulière devra être portée à l’agroalimentaire où nos exportations doivent se diversifier au-delà des céréales et répondre aux ambitions marocaines de développer une industrie de transformation agricole. A ce titre, les entreprises françaises seront

Espoir. Des trois vœux – vérité, dignité, espoir - que le Président Macron a formulés pour les Français à l’occasion de la nouvelle année, retenons pour notre action au Maroc celui de l’espoir.

Espoir que l’économie marocaine trouve le chemin d’une croissance plus forte, durable et inclusive sous l’effet des réformes annoncées et des mesures inscrites dans la Loi de finances 2019.

Espoir que les relations avec l’Union européenne soient empreintes du dynamisme et de l’esprit de confiance que justifie la densité des liens économiques, politiques et humains.

Espoir que notre relation bilatérale poursuive son essor, en particulier dans trois secteurs que le Service économique a identifié comme prioritaires. Tout d’abord, une attention particulière devra être portée à l’agroalimentaire où nos exportations doivent se diversifier au-delà des céréales et répondre aux ambitions marocaines de développer une industrie de transformation agricole. A ce titre, les entreprises françaises seront mobilisées sur les deux grands rendez-vous que seront Halieutis en février à Agadir et le SIAM en avril à Meknès. Ensuite, vient le secteur de la ville durable tant sont nombreux les défis de l’expansion urbaine en termes de transports durables alternatifs ou encore de gestion de services publics qui répondent aux attentes de la population. Enfin, de nombreuses opportunités pourraient se concrétiser dans les domaines sociaux, en particulier du sport/santé /bien-être, du fait de l’expression de nouveaux besoins par la classe moyenne émergente, de l’utilité de vecteurs propices à l’intégration sociale et des succès de la diplomatie sportive du Royaume.

En espérant que nous saurons être au rendez-vous de ces défis et opportunités, au nom de toute l’équipe du SER, je vous présente mes vœux les plus chaleureux pour 2019.