Mexique Économie Le Gouvernement a annoncé l’arrêt des travaux du Nouvel Aéroport International de Mexico (NAIM) le 3 janvier, effectif le 4 janvier.La Ministre de l’Economie Graciela Márquez s’est fixée un objectif d’attraction d’IDE entre 28 Mds USD et 31 Mds USD pour 2019.À compter du 1er janvier 2019, le salaire minimum est passé à 5,23 USD/jour (102,68 MXN, +16,2%) au Mexique et à 9 USD/jour (176,72 MXN, +100%) pour les municipalités de la frontière avec les États-Unis (vs. 4,50 USD/jour – 88,36 MXN).La bourse mexicaine a perdu 15,6% de sa valeur en 2018.L’accord commercial Transpacifique (CPTPP en anglais) liant le Mexique à 10 autres économies américaines et asiatiques entrera en vigueur à compter du 15 janvier suite à la ratification parlementaire de 6 des 11 signataires.Les transferts monétaires des migrants (remesas) ont atteint 30,53 Mds USD entre janvier et novembre 2018 au Mexique, soit un record historique. Il s’agit d’une augmentation de 10,9% g.a.Le Mexique est le 4èm

Mexique

Économie

  • Le Gouvernement a annoncé l’arrêt des travaux du Nouvel Aéroport International de Mexico (NAIM) le 3 janvier, effectif le 4 janvier.
  • La Ministre de l’Economie Graciela Márquez s’est fixée un objectif d’attraction d’IDE entre 28 Mds USD et 31 Mds USD pour 2019.
  • À compter du 1er janvier 2019, le salaire minimum est passé à 5,23 USD/jour (102,68 MXN, +16,2%) au Mexique et à 9 USD/jour (176,72 MXN, +100%) pour les municipalités de la frontière avec les États-Unis (vs. 4,50 USD/jour – 88,36 MXN).
  • La bourse mexicaine a perdu 15,6% de sa valeur en 2018.
  • L’accord commercial Transpacifique (CPTPP en anglais) liant le Mexique à 10 autres économies américaines et asiatiques entrera en vigueur à compter du 15 janvier suite à la ratification parlementaire de 6 des 11 signataires.
  • Les transferts monétaires des migrants (remesas) ont atteint 30,53 Mds USD entre janvier et novembre 2018 au Mexique, soit un record historique. Il s’agit d’une augmentation de 10,9% g.a.
  • Le Mexique est le 4ème récepteur de remesas (5,1% du total mondial).
  • Le Gouverneur de la Banque centrale mexicaine a été élu meilleur banquier central des Amériques pour l’année 2018 par la revue « The Banker ».
  • Le prix des carburants devrait augmenter d’environ 0,02 USD/litre (0,40 MXN) en 2019, selon le Président AMLO.
  • L’Ambassadeur du Portugal a indiqué que le Mexique était devenu une « alternative sérieuse » pour la captation d’IDE portugaises.
  • Le Commissaire Européen à l’Agriculture, en visite à Mexico, a indiqué espérer que l’accord de libre-échange entre le Mexique et l’Union Européenne soit signé en avril 2019, pour une entrée en vigueur en janvier 2020.
  • Le Président AMLO a révélé l’existence et le début du démantèlement d’un réseau interne à Pemex de vol de carburant (huachicoleo) équivalant à 10,2 M USD (200 M MXN) quotidiens.
  • Sur les 15 premiers jours du mois de décembre 2018, l’inflation est retournée à la hausse, à 5,0% g.a.

Finances Publiques

  • Le volet dépenses du projet de loi de finances a été voté dans les premières heures du 24 décembre 2018, pour des ressources estimées à 297,4 Mds USD (5 838,1 Mds MXN ; +6,5% en termes réels par rapport au budget de 2018). Le budget a été approuvé avec 312 votes en faveur et 104 contre. Il intégré une estimation à la hausse de 1,2 Md USD.
  • L’administration fiscale mexicaine (SAT) renforcera la lutte contre l’évasion et la fraude fiscale ainsi que contre la corruption selon sa nouvelle directrice, Mme Ríos-Farjat.
  • Les municipalités situées à la frontière avec les États-Unis bénéficient depuis le 1er janvier d’un stimulus fiscal significatif : une baisse de l’impôt sur les revenus des sociétés et des particuliers (passant de 30% à 20%) et une baisse de la TVA (passant de 16% à 8%).
  • Le SAT se concentrera sur la récupération de créances fiscales afin d’accroître le recouvrement fiscal en 2019.
  • Le coût financier de la dette mexicaine augmentera de 11,4% en 2019 en termes réels vs. 2018, et représentera 3% du PIB.
  • La dette publique des municipalités est passée de 978 M USD (20,18 Mds MXN) à 2,47 Mds USD (48,52 Mds MXN) en 10 ans, selon le centre d’étude des finances publiques de l’Assemblée Nationale mexicaine. 8 municipalités regroupent 30% de l’endettement total.
  • Si le Gouvernement ne réussit pas à atteindre ses objectifs de meilleur recouvrement fiscal pour 2019, les ressources des fonds de stabilisation devront être mises à contribution.
  • Le Mexique est le pays de l’OCDE collectant le moins de ressources fiscales en comparaison à son PIB, proportion en baisse à 16,2% en 2017 (vs. 16,6% en 2016). Ce chiffre est en moyenne de 34,2% en 2017 dans les pays de l’OCDE.

Indicateur

Variation hebdomadaire

Variation sur un an glissant

Niveau du 02/01/2019

Bourse (IPC)

2,06%

-15,10%

42 271,14 points

Taux de change USD/Peso

-0,24%

0.01%

19,63 MXN/USD

Taux de change Euro/Peso

-0,56%

-3,89%

22,37 MXN/EUR

Prix du baril de pétrole mexicain (USD)

-3,38%

-24,31%

43,65 USD

 

Amérique Centrale

  • Les pays membres du Système d'intégration centraméricain (SICA) ont signé la « Déclaration Spéciale sur la Production et la Commercialisation du Café » le 14 décembre 2018.

 Costa Rica

  • La Banque centrale a été remboursée du prêt de 833 M USD accordé au Gouvernement en bons du Trésor.
  • En 2018, le Colon (CRC) s’est déprécié de 6,9% par rapport à l’USD.

 Guatemala

  • Selon la Banque centrale du Guatemala (Banguat), les crédits accordés aux entreprises jusqu’à novembre 2018 ont augmenté de +6,3% (g.a) et atteignent près de 25,9 Mds USD.
  • Le Ministère de l’Economie, en concertation avec les organisations syndicales, envisagent une hausse de 3% du salaire minimum pour 2019.
  • Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), dans le cadre du projet « Programme de développement métropolitain de la municipalité de Guatemala », lance un appel d'offres pour l'acquisition d'un système de paiement sans contact destiné au réseau de transport public de la ville de Guatemala et de son agglomération.
  • La Cour Constitutionnelle déclare inconstitutionnelle la loi sur les cartes de crédit pour vice de forme. Celle-ci était provisoirement suspendue depuis le 31 mai 2016 après un recours d'inconstitutionnalité déposé par la Banque centrale du Guatemala (Banguat).

 Honduras

  • La Banque Centraméricaine d'Intégration Économique (BCIE) a accordé un financement d'environ 44 M USD au Gouvernement hondurien pour soutenir le projet routier « Libramiento Anillo Periférico-Carretera CA-5 Sur ».

 Nicaragua

  • Le Président des Etats-Unis Donald Trump a signé le 20 décembre le Nicaraguan Investment Conditionality Act (Nica Act) qui impose une série de sanctions économiques et politiques au Nicaragua. Le texte fixe notamment un certain nombre de conditions à l'approbation par les représentants étasuniens de prêts au Gouvernement du Nicaragua par les institutions financières internationales.

 Panama

  • En 2019, le FMI prévoit que la croissance panaméenne atteindra 6,8%.
  • Le projet de loi sur la pénalisation de l’évasion fiscale n’a pas été débattu au cours des sessions extraordinaires de décembre 2018.
  • De janvier à novembre, la Zone Franche de Colon (ZLC) a enregistré une activité commerciale de 19,6 Mds USD (+9,5% en g.a.).
  • Les perspectives de Fitch sont stables pour le secteur bancaire panaméen en 2019.
  • La Banque Interaméricaine de Développement (BID) a approuvé un prêt de 100 M USD pour le financement d’infrastructures.

 Caraïbes

  • Republic Financial Holdings (RFH) a acquis 9 activités bancaires de Scotiabank.
  • Sagicor Financial Corporation (SFC) a annoncé qu’elle avait accepté de vendre ses actions, d’une valeur de 536 M USD, à la société Alignvest Acquisition II Corporation.

 Haïti

  • L’inflation se poursuit en novembre, à 14,5% g.a.
  • Les performances macroéconomiques haïtiennes ont été plus faibles que prévues initialement en 2018, selon la Commission Économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC).

 Jamaïque

  • La croissance économique jamaïcaine a atteint 1,8% g.a. au T2 2018.
  • La Jamaïque est 80ème sur 161 pays au classement 2018 de Forbes des meilleurs pays pour le commerce.

 République dominicaine

  • Selon les chiffres préliminaires de l’indicateur mensuel d’activité économique, l’économie dominicaine terminera l’année 2018 avec une croissance de 7,1% g.a.
  • Le Conseil d’Administration de la Banque centrale a maintenu inchangé son taux directeur de politique monétaire, à 5,5%.
  • La Banque centrale dominicaine a reçu 300 M USD de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) pour le renforcement de la régulation financière.