MexiqueInvestiture du Président Andrés Manuel López Obrador (AMLO)AMLO a pris ses fonctions le samedi 1er décembre, mettant fin au sexennat d’Enrique Peña Nieto (EPN).Selon une enquête réalisée par le quotidien El Financiero, 83% des personnes interrogées se déclarent optimistes vis-à-vis de l’avenir du pays suite à l’investiture d’AMLO.La Présidence d’AMLO génère des fortes attentes au Mexique : 6 mexicains sur 10 interrogés considèrent que la situation générale du Mexique s’ « améliorera » ou « restera bonne » durant la Présidence d’AMLO.52 546 fonctionnaires fédéraux ont dû remettre leur démission le 30 novembre, veille de l’investiture d’AMLO.La confédération patronale mexicaine (Coparmex) considère que le message adressé à la nation par le Président AMLO lors de sa prise de fonction est négatif, et dénonce ses expressions « polarisantes et manichéennes ».La confiance et les conditions pour investir au Mexique sont présentes, a déclaré l’homme d’affaire Carlos Slim suite à la p

Mexique

Investiture du Président Andrés Manuel López Obrador (AMLO)

  • AMLO a pris ses fonctions le samedi 1er décembre, mettant fin au sexennat d’Enrique Peña Nieto (EPN).
  • Selon une enquête réalisée par le quotidien El Financiero, 83% des personnes interrogées se déclarent optimistes vis-à-vis de l’avenir du pays suite à l’investiture d’AMLO.
  • La Présidence d’AMLO génère des fortes attentes au Mexique : 6 mexicains sur 10 interrogés considèrent que la situation générale du Mexique s’ « améliorera » ou « restera bonne » durant la Présidence d’AMLO.
  • 52 546 fonctionnaires fédéraux ont dû remettre leur démission le 30 novembre, veille de l’investiture d’AMLO.
  • La confédération patronale mexicaine (Coparmex) considère que le message adressé à la nation par le Président AMLO lors de sa prise de fonction est négatif, et dénonce ses expressions « polarisantes et manichéennes ».
  • La confiance et les conditions pour investir au Mexique sont présentes, a déclaré l’homme d’affaire Carlos Slim suite à la prise de fonction du nouveau Président.

Relation Mexique / Etats-Unis

  • Les Etats-Unis, le Mexique et le Canada ont signé le traité commercial USMCA le 30 novembre dernier, plus de treize mois après le début des renégociations.
  • Suite à la signature de l’USMCA, le secteur des affaires prévoit une augmentation de 30% des exportations.
  • A l’occasion du G20, Donald Trump a annoncé vouloir résilier l’ALENA dans un « délai relativement court ».

Economie

  • Le 3 décembre, les autorités mexicaines ont placé une offre de rachat pour 1,8 Md USD des obligations vertes qu’elles avaient émis sur les marchés (pour un total de 6 Mds USD) pour le financement du NAIM à Texcoco.
  • Selon la dernière enquête de la Banque centrale mexicaine (Banxico), 63% des analystes interrogés estiment que le climat des affaires va empirer dans les 6 prochains mois, contre seulement 26% au mois d’octobre.
  • Les spécialistes consultés ont maintenus à 2,12% leurs prévisions de croissance pour 2018, après une période de 4 mois de révision à la baisse. Cependant, pour 2019, leurs prévisions de croissance, sont passées de 2,15% à 1,97%.
  • Selon la dernière enquête de Citbanamex, les experts prévoient un MXN plus faible pour 2018 et 2019, puisque les estimations du taux de change ont été ajustées à 20,20 et 20,63 par USD, par rapport aux niveaux précédents de 19,95 et 20,00, respectivement.
  • En octobre, l’arrivée des remesas ont augmenté (+3,4% g.a.) pour le 31ème mois consécutif.
  • L’indice de confiance des consommateurs perd 0,6 point en novembre comparé au mois d’octobre, mais se maintient à son niveau le plus élevé depuis la crise.
  • L’investissement fixe brut a connu une augmentation de 0,8% en septembre comparé à août. Cette augmentation représente une variation à la hausse de 0,2% g.a, et marque la reprise de l’investissement suite à la baisse en août (-2,2% g.a.).
  • La revue The Banker a décerné à Banorte son prix de la meilleure banque de l’année 2018 pour le Mexique.
  • En novembre, les ventes de véhicules neufs ont chuté de 5,4%.

Finances Publiques

  • Le Président AMLO a nommé Margarita Ríos-Farjat pour diriger l’Administration fiscale mexicaine (SAT).
  • Le communiqué du 26 novembre émis par le Ministre des Finances, Carlos Urzúa, est parvenu à freiner la croissance des primes de couverture de la dette mexicaine, la chute de la bourse et la dépréciation du MXN en amont de la prise de fonction du Président.
  • Les intérêts sur la dette publique mexicaine ont atteint 21,55 Mds USD entre janvier et octobre 2018, soient 12,3% de plus que les intérêts versés sur la même période en 2017.
  • Les finances publiques mexicaines ont connu un ajustement plus rapide que prévu par le budget pour l’année 2018.
  • La proposition du Président Andrés Manuel López Obrador de réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l'impôt sur le revenu (ISR) à la frontière nord du pays entraînerait un manque à gagner fiscal compris entre 4 et 5 Mds USD pour le Gouvernement sur la première année de mandat.
  • Un groupe de 55 Sénateurs de l'opposition a fait état d'un recours d’inconstitutionnalité contre la loi fédérale sur la rémunération.
  • AMLO a annoncé que le projet de budget de dépenses de la fédération comprenait l'augmentation des salaires des fonctionnaires gagnant moins de 20 000 MXN par mois.

Indicateur

Variation hebdomadaire

Variation sur un an glissant

Niveau (06/12/2018)

Bourse (IPC)

-0,85%

-11,53%

41529,67

Risque pays (EMBI+Mx)

-2,1%

+22,6%

228

Taux de change USD/Peso

+1,0%

+6,7%

20,5672 MXN/USD

Taux de change Euro/Peso

+1,4%

+0,05%

23,3530 MXN/EUR

Prix du baril de pétrole mexicain (USD)

+2,4%

+5,5%

54,71 USD/baril

 

Amérique centrale

  • Environ 700 migrants centraméricains arrivés à Tijuana dans le cadre de la caravane de migrants ont entamé des processus de recrutement pour être embauchés par des maquiladoras.
  • La Secretaría de Integración Económica Centroamericana (SIECA) lance une plateforme permettant aux utilisateurs de signaler en toute confidentialité les incidents survenus lors de l'importation ou de l'exportation de marchandises en Amérique centrale.
  • La plateforme Uber a annoncé vouloir lancer Uber Freight, sa filiale dédiée au transport de marchandise, en Amérique latine et notamment au Panama.

Costa Rica :

  • Le projet de loi de renforcement des finances publiques a été approuvé en second débat.
  • Le Ministère des Finances a émis 600 M USD sur les marchés financiers domestiques.
  • Le succès de l’émission de dette interne, ainsi que l’approbation de loi de réforme budgétaire améliorent les possibilités de financement du pays pour le reste de l’année.

Guatemala :

  • Les autorités prévoient un déficit budgétaire de 1,6% du PIB pour 2018 et de 2,5% pour 2019.
  • La confiance des entreprises continue de s'améliorer : en novembre, l'indice de confiance en l'activité économique au Guatemala affichait une augmentation de 7,7% par rapport au mois précédent et de 5,2% en glissement annuel.
  • La Banque centrale du Guatemala prévoit une croissance de 2,9% pour l’année 2018 et 3,0% pour 2019.
  • Après le récent désistement brésilien, le Guatemala pose sa candidature pour accueillir la 26ème conférence de l'ONU sur le changement climatique (COP 25) qui aura lieu en novembre 2019.
  • La société d'investissements privés à l'étranger (OPIC) des États-Unis accordera un prêt de 200 M USD à la banque guatémaltèque Banco Industrial (BI), 1ère banque d’Amérique centrale.
  • La loi de finances 2019 prévoit d’allouer plus de 375 M USD (3% du total du Budget 2019, soit un pourcentage relativement élevé) aux ONG et aux institutions à but non-lucratif.
  • D’après l’Institut Guatémaltèque du Tourisme (INGUAT), le secteur touristique génèrera plus de 1,6 Md USD de recettes en 2018 (1,2 Md en 2007) et affichera une hausse de 13% du nombre de visiteurs étrangers par rapport à 2017 (2,1 M). 

Honduras :

  • Du 1er janvier au 15 novembre, les remesas ont atteint 4,3 Mds USD, soit une augmentation de près de 10% par rapport à l’an dernier.
  • Entre janvier et septembre, les exportations honduriennes ont totalisé 3,5 Mds USD, enregistrant une diminution de près de 2,8% par rapport à l’an dernier. Les importations se sont, elles, élevées à 7,8 Mds USD, soit une augmentation de 9,1% (g.a.).
  • Le secteur des “maquilas” au Honduras génère plus de 160 000 emplois directs et 600 000 emplois indirects dans le pays.
  • Banco Ficohsa et Proparco (du groupe Agence Française de Développement – AFD) signent un accord pour l’octroi d’une ligne de crédit de 35 M USD visant à soutenir la plus grande banque du Honduras dans le développement de son portefeuille de prêts en faveur de projets d'énergies renouvelables dans ce pays.
  • Selon la Chambre Hondurienne de l’Industrie de la Construction (Chico), le secteur de la construction totalise plus de 1,2 Md USD d’investissements en 2018 (+7% par rapport à 2017), totalisant ainsi entre 205 000 et 210 000 emplois directs.

Nicaragua :

  • La récession économique se poursuit : au mois de septembre, l’activité économique a enregistré une baisse de 4,3% (g.a).
  • À la fin de la période allant de janvier à septembre 2018, le déficit commercial de biens s'élevait à 1,8 Md USD, 11,3% de moins que celui enregistré à la même période en 2017.
  • A la fin du mois de septembre, le portefeuille de crédits dédiés au secteur commercial s’élevait à 1,7 Md USD, soit 2,1% de moins qu’en 2017.
  • Au cours des dix premiers mois de l’année, le pays a reçu des remesas pour un montant total de 1,2 Md USD, soit une augmentation de 7,7% (g.a) par rapport à l’an dernier.

Panama :

  • Dans le cadre de la visite du Président chinois Xi Jinping à Panama, 19 accords bilatéraux ont été signés sur le tourisme, le commerce et l'agriculture.
  • Lors d'une séance éclair, l'Assemblée Nationale a approuvé, en 2ème débat, le projet de loi établissant le budget général de l'État pour l'exercice 2019.
  • La Société Financière Internationale (SFI – liée la Banque Mondiale) a ouvert une ligne de crédit pour le Panama pouvant atteindre 938 M USD.
  • La Banque Interaméricaine de Développement (BID) a accepté la demande de prêt de l’Autorité du tourisme de Panama (ATP).
  • L’OCDE a modifié la liste des pays à haut risques (en raison de leurs programmes de citoyenneté ou de résidence par investissement) initialement publiée le mois dernier pour en retirer les 3 régimes panaméens.
  • De janvier à septembre, la masse salariale publique a atteint 2,9 Mds USD, soit une progression de 9,7% en g.a.

Salvador :

  • Entre janvier et octobre, les exportations salvadoriennes ont atteint 4,8 Mds USD, soit 3,4% de plus que l’an dernier.
  • Entre le 31 octobre 2017 et la même date de 2018, le nombre de cartes de crédit en circulation a augmenté de 5,9%.
  • Selon la Superintendencia del Sistema Financiero (SSF), la dette liée aux cartes de crédit au Salvador dépasse le 1 Md USD.

Caraïbes

  • La banque canadienne Scotiabank a annoncé son retrait de 9 des 21 marchés caribéens où elle était jusqu’alors présente depuis 129 ans : Anguilla, Antigue-et-Barbude, la Dominique, la Grenade, le Guyana, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte Lucie, Saint Martin (partie néerlandaise) et Saint-Vincent-et-Grenadine.
  • significatifs. La Banque centrale des Caraïbes Orientales (ECCB) a invité les populations des pays concernés au calme.
  • L’Union Européenne et le Groupe de Travail Caribéen d’Action Financière (CFATF) ont signé un accord pour stimuler la capacité de la région à se conformer aux normes internationales de lutte contre le blanchiment d’argent et contre le terrorisme.

Haïti :

  • L’inflation haïtienne a atteint 14,3% g.a. en octobre, soit une croissance des prix à la consommation de 1,4% sur le mois.
  • La base de calcul de l’inflation a été modifiée en octobre : elle passe d’une base 2004 à une base 2017/2018.
  • L’Agence Française de Développement a signé le 29 novembre un prêt de 2 M EUR (fourni en HTG) au profit de la Fédération Nationale des Caisses Populaires Haïtiennes (FECAPH).

Trinité et Tobago :

  • Le Gouvernement a signé un accord avec les géants de l’énergie, BP et Shell.
  • Le Parlement bloque l’adoption de la réforme concernant la loi d’imposition sur le revenu

République Dominicaine :

  • La Banque centrale de République dominicaine maintient son taux directeur de la politique monétaire à 5,5%.
  • La République dominicaine a reçu une délégation commerciale chinoise composée de 21 importateurs intéressés notamment par les productions dominicaines de ferronickel, de cuivre, de bois brut, de café, de rhum, de chocolat et d’huile. 14 accords ont été signés, pour un montant total de plus de 90 M USD.
  • Le Ministre de l’Économie, de la Planification et du Développement, Isidoro Santana, s’est exprimé comme étant opposé à la signature d’un traité de libre-échange avec la Chine.
  • El Banco Popular Dominicano a été élue banque de l’année 2018 de République dominicaine par la revue The Banker pour la 11ème fois.

Jamaïque

  • Le FMI invite les autorités à intensifier le contrôle et la consolidation des risques, tout particulièrement pour les grands conglomérats financiers intra- et interconnectés.
  • Le Premier Ministre Andrew Holness a réitéré sa décision de mettre en place une commission d’étude concernant les relations entre la Jamaïque et la Communauté Caribéenne (Caricom) et le CARIFORUM, mais indique que cette décision n’a pas pour but d’ouvrir la porte à une sortie de la Jamaïque de ces organisations (Jexit).