Sous l’impulsion du Ministère des Stratégies de Développement et du Commerce International et du Bureau de Développement des Exportations (EDB), la NES a été adoptée en conseil de ministres et officiellement dévoilée le 19 juillet dernier. Elle vise à stimuler les exportations et accroitre le revenu des petits et moyens exportateurs. Les secteurs identifiés comme prioritaires sont les NTIC, les épices, le tourisme, l'alimentation et les boissons transformées, la construction navale, et les équipements  électroniques. La mise en place de la NES durera cinq ans et vise à atteindre un revenu à l’exportation de biens et services de 28 Md USD en 2022 (contre 19,1 Md USD en 2017).

Sous l’impulsion du Ministère des Stratégies de Développement et du Commerce International et du Bureau de Développement des Exportations (EDB), la NES a été adoptée en conseil de ministres et officiellement dévoilée le 19 juillet dernier. Elle vise à stimuler les exportations et accroitre le revenu des petits et moyens exportateurs. Les secteurs identifiés comme prioritaires sont les NTIC, les épices, le tourisme, l'alimentation et les boissons transformées, la construction navale, et les équipements  électroniques. La mise en place de la NES durera cinq ans et vise à atteindre un revenu à l’exportation de biens et services de 28 Md USD en 2022 (contre 19,1 Md USD en 2017).