Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu le 4 septembre 2018 à Masdar City, où il a été reçu par Mohamed Al Ramahi, Directeur général de Masdar.  Cette visite a été l’occasion de mettre en  valeur le partenariat emblématique entre Masdar et les entreprises françaises dans le domaine des énergies renouvelables aux Emirats arabes unis, en soulignant, notamment, le potentiel du développpement de projets conjoints en pays tiers.                             Lors de sa visite aux Emirats arabes unis le 4 septembre 2018, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s’est rendu à Masdar City, où il a été reçu par son Directeur général, Mohamed Al Ramahi.Lors de cette rencontre, Mohamed Al Ramahi a dressé un historique de la création de Masdar dont la genèse remonte à la vision du Prince héritier d’Abou Dabi pour une économie découplée des énergies fossiles, tournée vers les énergies propres et la connaissance. Cette v

 Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu le 4 septembre 2018 à Masdar City, où il a été reçu par Mohamed Al Ramahi, Directeur général de Masdar.  Cette visite a été l’occasion de mettre en  valeur le partenariat emblématique entre Masdar et les entreprises françaises dans le domaine des énergies renouvelables aux Emirats arabes unis, en soulignant, notamment, le potentiel du développpement de projets conjoints en pays tiers.

                            Jean-Yves Le Drian a été accueilli par Mohamed Al Ramahi, Directeur Général de Masdar

Lors de sa visite aux Emirats arabes unis le 4 septembre 2018, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s’est rendu à Masdar City, où il a été reçu par son Directeur général, Mohamed Al Ramahi.

Lors de cette rencontre, Mohamed Al Ramahi a dressé un historique de la création de Masdar dont la genèse remonte à la vision du Prince héritier d’Abou Dabi pour une économie découplée des énergies fossiles, tournée vers les énergies propres et la connaissance. Cette vision a donné naissance en 2006 d’une part à la société Masdar (« Abu Dhabi Future Energy Company ») filiale du fonds souverain Mubadala, et d’autre part au Masdar Institute of Science and Technology, qui accueille actuellement près de 250 élèves de niveau Master et Doctorat. Le Directeur général a souligné la qualité de la coopération développée avec la France dans le prolongement de l’accord signé en 2013 à l’occasion de la visite présidentielle.

Au cours d’un déjeuner de travail, les principales entreprises françaises partenaires de Masdar ont exposé leurs perspectives de développement et réalisations respectives, dans les domaines de l’énergie solaire, de l’éolien, du dessalement propre et de la construction durable. Elles ont notamment souligné le potentiel que portait leur coopération avec Masdar dans le développement de partenariats en pays tiers.

      Le Ministre aux côtés des représentants des principales entreprises françaises partenaires de Masdar

Plusieurs entreprises françaises ont ainsi noué des partenariats de premier plan avec Masdar, à l’image de Total, qui a pris part au développement de la première centrale solaire concentrée à Abu Dhabi, « Shams 1 » de 100 MW, inaugurée en 2013. Engie développe un partenariat avec Masdar dans le dessalement de l’eau de mer, tandis qu’Akuo Energy coopère avec l’entreprise émirienne sur un projet de ferme éolienne au Monténégro.  EDF développe, en partenariat avec Masdar, la troisième phase du Parc solaire Al Maktoum à Dubaï, à laquelle est aussi associée Schneider Electric, et explore, avec la filiale de Mubadala, les opportunités de développement d’énergie décentralisée en Afrique Subsaharienne. Saint-Gobain a récemment établi son siège régional dans l’écoquartier de Masdar City, et a posé en mai dernier la première pierre de sa maison villa-pilote « multiconfort » à très faible empreinte énergétique.

Le Ministre a ensuite pu emprunter la navette électrique autonome conçue par la PME lyonnaise Navya, qui a remporté en janvier dernier un appel d’offre relatif à la fourniture d’une flotte de véhicules autonomes. Actuellement en phase de test, la navette devrait entrer en service à Masdar City d'ici la fin de l'année.

              Jean-Yves Le Drian a ensuite effectué une visite de Masdar City à bord de la navette électrique autonome conçue par la PME française NAVYA

Crédit Photo : Masdar