MexiqueRelations Mexique / Etats-UnisL’économiste désigné par Andrés Manuel López Obrador en cas de victoire aux élections présidentielles, Jesús Seade, espère parvenir à une conclusion des négociations de l’ALENA d’ici deux mois.Les analystes prévoient que la taxe sur les importations d’acier et d’aluminium mise en place par les Etats-Unis pourrait avoir des conséquences sur l’inflation mexicaine d’ici 6 mois.Malgré l’incertitude sur l’ALENA, les constructeurs automobiles américains continuent de vouloir investir au Mexique.EconomieEn cas d’élection d’Andrés Manuel López Obrador, ni la devise mexicaine, ni les marchés financiers mexicains ne devraient être trop affectés.Après une croissance interannuelle de 2,4% au 1er trimestre, en avril, l’activité économique mexicaine a reculé de 0,6% (en série désaisonnalisée) par rapport au mois précédent.Durant le mois de mai 2018, seule 3,2% de la population active était au chômage.En mai, le Mexique a affiché un déficit commercial de 1,6

Mexique

Relations Mexique / Etats-Unis

  • L’économiste désigné par Andrés Manuel López Obrador en cas de victoire aux élections présidentielles, Jesús Seade, espère parvenir à une conclusion des négociations de l’ALENA d’ici deux mois.
  • Les analystes prévoient que la taxe sur les importations d’acier et d’aluminium mise en place par les Etats-Unis pourrait avoir des conséquences sur l’inflation mexicaine d’ici 6 mois.
  • Malgré l’incertitude sur l’ALENA, les constructeurs automobiles américains continuent de vouloir investir au Mexique.

Economie

  • En cas d’élection d’Andrés Manuel López Obrador, ni la devise mexicaine, ni les marchés financiers mexicains ne devraient être trop affectés.
  • Après une croissance interannuelle de 2,4% au 1er trimestre, en avril, l’activité économique mexicaine a reculé de 0,6% (en série désaisonnalisée) par rapport au mois précédent.
  • Durant le mois de mai 2018, seule 3,2% de la population active était au chômage.
  • En mai, le Mexique a affiché un déficit commercial de 1,6 Md USD, ce qui représente une augmentation de 32% par rapport à la même période l’année dernière.
  • Au cours de la première moitié de juin, bien que l'inflation ait poursuivi sa tendance à la baisse, elle a ralenti à mesure que les prix de l'énergie ont continué d'augmenter : +4,54%.
  • Selon la Banque Centrale mexicaine, le Mexique a enregistré entre janvier et avril 2018 une augmentation de 10,2% (g,a.) du nombre de touristes étrangers, soit 13,9 millions de personnes.
  • Les ventes au détail se sont de nouveau affaiblies en avril, enregistrant une croissance de 1% (taux annuel désaisonnalisé), soit un ralentissement de 2,3 points de pourcentage par rapport au mois de mars
  • Citibanamex estime qu’en mai le crédit bancaire commercial au secteur privé a augmenté à un taux annuel plus élevé que lors du mois précédent.
  • Au premier trimestre 2018, les Investissements Directs Etrangers (IDE) dans le secteur automobile ont enregistré une chute de 67% (g.a.).

Finances publiques

  • Au cours des 4 premiers mois de l'année, le bilan du gouvernement fédéral a affiché un déficit de 91 millions de pesos (4,5 MUSD), le plus élevé enregistré depuis 1990.

Entreprises et grands contrats

  • Pemex et le Syndicat des Travailleurs du Pétrole de la République Mexicaine (STPRM) ont convenu d'une augmentation de 3,42 % du salaire ordinaire.

 

Indicateur

Variation hebdomadaire

Variation sur un an glissant

Niveau au 27/06//2018

Bourse (IPC)

+0,27%

-4,49%

46 883,24

Risque pays (EMBI+Mx)

-2,30%

+8,16%

212

Taux de change USD/Peso

-1,62%

+11,5%

20,06

Taux de change Euro/Peso

-1,02%

+15,2%

23,34

Prix du baril de pétrole (USD)

+3,40%

+61,7%

66,93

 

Amérique Centrale

Costa Rica

  • Les exportations costariciennes ont augmenté de 6% pour atteindre 4,7 Mds USD durant les 5 premiers mois de l’année par rapport à la même période de l’année précédente.
  • L’instabilité politique au Nicaragua affecte l’économie costaricaine.
  • Fin mai, le déficit budgétaire du gouvernement central a atteint 2,6% du PIB.

Guatemala

  • Les difficultés de gouvernance et le manque d’investissement sont de véritables menaces pour le Guatemala.
  • L’entreprise franco-britannique Perenco est l’unique candidate pour opérer le système stationnaire de transport d’hydrocarbures du pays.
  • Le terminal portuaire APM Terminals Quetzals, situé sur la façade atlantique du pays a subi de fortes difficultés de fonctionnement.
  • Le recours au crédit bancaire à la consommation ralentit au Guatemala.

Honduras

  • La Banque Interamericaine de Développement (BID) doublera le portefeuille attribué au Honduras afin de récompenser son implication en termes de développement et de suivi des projets.

Nicaragua

  • L’agence de notation Fitch Ratings a revu la note souveraine du Nicaragua à la baisse qui passe de B+ à B avec perspectives négatives.
  • La violence de la crise nicaraguayenne est source de violations de propriétés et d’attaques d’installations commerciales.

Panama

  • Sur le 1er trimestre de l’année, les Investissements Directs à l’Etranger (IDE) à destination du Panama ont chuté de 17% pour n’atteindre qu’à peine plus d’1 Md USD.
  • The Economist abaisse ses prévisions de croissance pour 2018 de 5,8% à 5%.
  • Au 1er trimestre 2018, le déficit courant a augmenté de 27% (g.a.) pour atteindre 547,4 MUSD.
  • Le métro de Panama recule la date de dépôt des propositions pour l’extension de la ligne 2.

Salvador

  • L’usine de gaz naturel liquide Energias del Pacifico (EDP) commencera à opérer en 2021.
  • Le Salvador est techniquement prêt à recevoir un ferry reliant le pays au Costa Rica.

Caraïbes

Bahamas

  • Le Sénat a approuvé l’augmentation de la TVA de 7,5% à 12%, effective dès le 1er juillet.
  • La Banque Centrale des Bahamas a annoncé son intention d'introduire une monnaie numérique pilote pour le pays.

Barbade

  • Le portefeuille de prêt de la BID est de 191 MUSD et 135,7 MUSD demeurent non décaissés.

Haïti

  • Le 21 juin, le FMI a publié un communiqué suite à la mission réalisée dans le pays du 3 au 15 juin.

République Dominicaine

  • Selon la CEPAL, la République Dominicaine est le pays d’Amérique Latine qui a connu la plus forte hausse du trafic de conteneurs en 2017.
  • Le flux touristique a augmenté de 5,9% entre janvier et mai 2018.