Commerce extérieur : CA-4 et focus sur le Honduras

Les échanges commerciaux des pays du CA-4* avec le monde ont atteint 74,5 Mds USD en 2018, soit une hausse de 2,9% (g.a). Les exportations centraméricaines se concentrent essentiellement sur le secteur industriel (la filière textile, notamment) ainsi que sur les produits agricoles et agroalimentaires, avec principalement du café, des bananes et du sucre. Les équipements industriels et les produits issus des industries extractives représentent les principales importations des pays du CA-4. Les Etats-Unis, qui représentent 37,6% du total des échanges commerciaux, demeurent le premier partenaire commercial de la zone. Ils sont suivis des pays du marché commun centraméricain (MCCA), de la Chine, de l’Union Européenne et du Mexique. Le Guatemala se positionne en tête des exportations et des importations de la région avec respectivement 10,8 Mds (40,9% du total) et 19,7 Mds USD (40,9%).

1. En 2018, les échanges commerciaux des pays du CA-4 atteignent 74,5 Mds USD et poursuivent leur progression

En 2018, les échanges commerciaux des pays du CA-4 ont atteint 74,5 Mds USD, en hausse de 2,9% par rapport à 2017, après deux années consécutives de baisse en 2015 (-1%) et en 2016 (-3,3%) puis une forte reprise en 2017 (+11%). Les exportations ont diminué de 3% (g.a) en 2018 (-800 MUSD) tandis que les importations ont affiché une croissance soutenue de 6,4% (+2,9 Mds USD). Le déficit commercial régional, lequel s’établit à -21,9 Mds USD, a ainsi augmenté de 20,3% (g.a), avec un taux de couverture des échanges négatif de 54,6%. 

Sur les cinq dernières années, les échanges commerciaux des pays du CA-4 s’établissent en moyenne annuelle autour de 70 Mds USD, avec des exportations d’environ de 26 Mds USD et des importations de 44 Mds USD.

Evolution du commerce extérieur dans les pays du CA-4, 2014-2018 (MUSD)

Evolution du commerce extérieur dans les pays du CA-4, 2014-2018 (MUSD)

Source : Global Trade Atlas.

2. Des exportations du CA-4 ((26,3 Mds USD), en léger recul de -3%, principalement concentrées sur les produits de l’industrie (filière textile) ainsi que les produits agricoles et agroalimentaires.

 En 2018, les exportations des pays du CA-4  (26,3 Mds USD) ont été portées par les produits de l’industrie (47,7% du total avec près de 12,6 Mds USD), avec, en particulier, le secteur textile (6,2 Mds USD, soit 49,6% du total des exportations industrielles), les fils/câbles et condensateurs électriques (1,4 Md USD ; 11,1%), les matières plastiques et ouvrages (823 MUSD ; 6,5%) et les papiers/cartons (722 MUSD ; 5,7%). On retrouve ensuite le secteur agroalimentaire et agricole / agro-industriel avec environ 11,7 Mds USD, soit 44,5% du total exporté : 9,9 Mds USD (37,8%) pour le secteur agricole et 1,8 Md USD (6,7%) pour le secteur agroalimentaire. Dans cette rubrique, se trouvent le café (2,8 Mds USD, soit 23,9% des exportations agricoles et agroalimentaires et 10,6% du total des exportations), les fruits (1,7 Mds USD, 14,5%), le sucre (1,2 Mds USD ; 10,3%), les graisses et huiles végétales/animales (964 MUSD ; 8,2%) et les produits de la mer (740 MUSD ; 6,3%). Enfin, en troisième position se trouvent les industries extractives (essentiellement mines, 2 Mds USD et 7,8% des exportations totales).

3. Des importations du CA-4 régionales (48,2 Mds USD) en sensible progression de +6,4% orientées à 78% vers les achats de produits de la filière extractive et les équipements et produits industriels.  

 En 2018, le secteur industriel a dominé les importations centraméricaines (28 Mds USD, 58,2% du total). %). Les importations de produits issus des industries extractives (9,8 Mds USD, 20,4% du total) sont en hausse de 23% (g.a). Avec 7,6 Mds (15,8% du total des importations), le pétrole et ses produits dérivés représentent notamment le 1er produit importé par les pays du CA-4. S’agissant des équipements et produits industriels, figurent les machines et appareils pour usage électronique (3,8 Mds USD ; 13,6% ; principalement des postes téléphoniques, des câbles isolés et des appareils récepteurs de télévision), les équipements industriels de type chaudières et autres appareils ou engins mécaniques (3,2 Mds USD ; 11,4%) et les véhicules (3 Mds USD ; 10,7). Les importations de produits agroalimentaires et agricoles, ont représenté 21,4% du total des importations régionales (10,3 Mds USD) avec, en particulier, l’achat de céréales (1,1 Md USD), de préparations alimentaires diverses (1,1 Md USD ; des sauces et soupes notamment), des huiles essentielles (867 MUSD), des préparations à base de céréales (726 MUSD), des boissons (526 MUSD), des graisses et huiles végétales/animales (520 MUSD), des produits laitiers (515 MUSD) ou encore de la viande et produits carnés (514 MUSD).

4. Des échanges commerciaux régionaux dominés par ceux avec les Etats-Unis et les marchés centraméricains.

 Premier partenaire commercial régional, les Etats-Unis enregistrent en 2018 plus de 28 Mds USD d’échanges commerciaux avec les pays du CA-4, soit 37,6% du total des échanges de la région en hausse de 3% (g.a). Les Etats-Unis ont représenté 42,9% des exportations des pays du CA-4 (11,3 Mds USD, -3,2% par rapport à 2017) et 34,7% de leurs importations (16,7 Mds USD, +6,4%), contre respectivement 43 et 35% en 2017.

 Avec 15,3 Mds USD d’échanges commerciaux (20,5% du total ; + 4,8%), les pays du « Marché Commun Centraméricain » (MCCA : Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Salvador, hors Panama) représentent le deuxième partenaire commercial de la région, avec 28,1% de ses exportations (7,4 Mds USD ; +5,7%) et 16,4% des importations (7,9 Mds USD ; +3,9%), contre respectivement 26 et 17% en 2017.

 La Chine reste le troisième partenaire commercial des pays du CA-4. On enregistre en 2018 près de 6,5 Mds USD d’échanges commerciaux entre le pays asiatique et la région CA-4, soit 8,72% du total des échanges, en nette progression de 10,4%. 13% des importations régionales proviennent de Chine (6,3 Mds USD, +9,5% par rapport à 2017) et 0,9% des exportations régionales (232 MUSD ; +8,4%) ont pour destination la Chine.  

 Invariable quatrième partenaire régional, l’Union Européenne (5,9 Mds USD d’échanges ; en baisse de -3,2% ; 7,9% du total) a représenté, 6,5% des importations régionales (3,2 Mds USD) et 10,3% des exportations régionales (2,7 Mds USD, +13% par rapport à 2017). L’Allemagne demeure le principal partenaire commercial européen du CA-4 avec plus d’1,3 Md USD d’échanges, soit 34,4% du total des échanges avec l’Union Européenne. Elle devance notamment l’Espagne (1,1 Md USD), les Pays-Bas (772 MUSD), la Belgique (717 MUSD), l’Italie (626 MUSD), le Royaume-Uni (387 MUSD) et la France (368 MUSD).

On note une forte concentration des exportations des pays du CA-4 vers les Etats-membres du nord de l’Europe en partie en raison de la position de leader de ces pays dans l’importation de produits agricoles et de leur rôle de plateformes portuaires. Ainsi, les Pays-Bas (574 MUSD), l’Allemagne (531 MUSD) et la Belgique (426 MUSD) absorbent  plus de 1,5 Md USD, soit 57% du total des exportations régionales à destination de l’Union européenne. L’Allemagne est le principal fournisseur européen du CA-4 (et le 10ème globalement) : en 2018, les exportations allemandes se sont élevées à 775 MUSD, représentant 24,2% des exportations de l’Union Européenne vers la région ; les autres principaux fournisseurs européens sont, par ordre décroissant, l’Espagne (23,9% des exportations de l’UE, avec 766 MUSD), l’Italie (10,8%, avec 345MUSD), la Belgique (9,1%, avec 291 MUSD) et la France (7%, avec 225 MUSD) ; ces sept pays représentent 75% des exportations européennes vers la région. 

En cinquième position se trouve le Mexique (5,5 Mds USD, soit 7,4% des échanges totaux, en très forte progression de +31%). 1 Md USD de marchandises centraméricaines ont pour destination le Mexique (soit 3,8% des exportations du CA-4) et 9,4% des achats des pays du CA-4 proviennent du Mexique (environ 4,5 Mds USD)

5. Evolution du commerce extérieur des pays du CA-4 : un déficit commercial qui se creuse de +20% à 21,9 Mds USD

Le solde commercial des pays du CA-4 s’est de nouveau creusé en 2018 (-21,9 Mds USD ; +20,3%) : Au Guatemala (-8,9 MUSD), au Salvador (-5,8 MUSD), au Honduras (-4,8 MUSD) et au Nicaragua (-2,4 MUSD).

Commerce extérieur des pays du CA-4 en 2018

Par pays, le Guatemala se positionne en tête des exportations régionales (40,9% et 10,8 Mds USD), suivi du Salvador (22,4% et 5,9 Mds USD), du Nicaragua (19,1% et 5 Mds USD) et du Honduras (17,6% et 4,6 Mds USD). Le Guatemala est également en tête des importations de la région CA-4 (40,9% et 19,7 Mds USD), devant le Salvador (24,3% et 11,8 Mds USD), le Honduras (19,6% et 9,4 Mds USD) et le Nicaragua (15,3% et 7,4 Mds USD).

6. Les échanges commerciaux du Honduras en 2018

Le commerce extérieur du Honduras s’est élevé à 14 Mds USD (en hausse de 1%) en 2018.

Les exportations honduriennes ont diminué de 12,6% (g.a), s’établissant en 2018 à 4,6 Mds USD. Le principal poste de ventes a été le café (1,1 Mds USD, en baisse de 13,7% et représentant 24,2% du total des exportations), suivi des équipements électroniques (404 MUSD, en nette diminution de 23,1%, et représentant 8,8% du total), des fruits (365 MUSD ; 7,9%), des produits de la pêche (359 MUSD, en baisse de 20,2% ; 7,8% du total), des graisses et huiles animales/végétales (324 MUSD ; -26% ; 7%) et des produits textiles (306 MUSD, 6%), dont les exportations ont été multipliées par 11 entre 2017 et 2018.

Les importations du Honduras ont progressé de 9,4% à 9,4 Mds USD. Le principal poste d’achats demeure les produits  pétroliers (1,5 Mds USD, en hausse de 19,9% et représentant 16,3% du total), suivi des équipements électroniques (765 MUSD, en augmentation de 7,7% ; 8,1% du total) et des véhicules (691 MUSD, + 10,1% ; 7,3% du total).

Exportations et importations du Honduras en 2018

 

 

Les échanges commerciaux des pays du CA-4 ont en 2018 continué de  progresser  (à 74,5 Mds USD, en hausse de 2,9% en (g.a), mais à un rythme inférieur (+11% entre 2016 et 2017). Ils ont dégagé un déficit commercial de près de 22 Mds USD, en hausse de +20,3%.

 Les Etats-Unis restent sans surprise, et de loin, le premier partenaire commercial de la région avec 28 Mds USD (soit 37,6% du total) tout en cédant un peu de terrain -en termes de parts de marché- au profit des pays du MCCA, qui représentent désormais 20,5% du total des échanges (15,3 Mds USD ; +4,8% ; contre 19,6% et 14,6 Mds USD en 2017), de la Chine (6,5 Mds USD ; +10,4% ; 8,7% ; contre 5,9 Mds USD et 8,1% en 2017) qui accentue sa présence dans les pays du CA-4 et du Mexique (5,5 Mds USD ; +5,1% ; 7,4% du total ; contre 5,3 Mds USD et 7,1% en 2017).

 La France est le 26ème partenaire commercial de la région (368 MUSD) : 21ème client (143 MUSD) et 28ème fournisseur (225 MUSD). Elle est également le 7ème partenaire commercial européen du CA-4. Ses échanges sont 3 fois inférieurs à ceux de ses voisins allemand (1,3 Md USD) et espagnol (1,1 Md USD).

Les échanges commerciaux des pays du CA-4 devraient globalement continuer de croitre en 2019, dans un contexte d’incertitudes d’ordre politico-économique et d’expectative ambiante,  liées, notamment:

  • Au résultat du second tour des élections présidentielles au Guatemala (aout prochain avec prise en fonction du  nouveau  gouvernement en janvier 2020);
  • Aux nouvelles orientations du président salvadorien populiste Nayib Bukele, en place depuis juillet dernier ; 
  • A la fragilité du mandat du président hondurien JO. Hernández, actuellement sous pression par un important mouvement social, qui pourrait s’aggraver ;
  • A la grave crise socio-politique au Nicaragua dont une issue heureuse pour le pays semble encore bien lointaine ;  

Enfin, à la crise des migrants centraméricains avec les Etats-Unis (baisse drastique des aides financières de coopération par Washington), en termes d’impacts et de répercussions économiques dans les pays du Triangle Nord.

CA-4 : Guatemala, Honduras, El Salvador et Nicaragua

Publié le