Relations bilatérales

Bilan des échanges de biens et services entre la France et le Canada en 2017

 

Les échanges bilatéraux de biens et de services entre la France et le Canada s’établissent à 11,2 Md€ en 2017, dont 6,3 Md€ d’échanges de biens et 4,9 Md€ d’échanges de services. Ces échanges ont progressé de façon continue depuis 2015 (+10,5 % soit 10,1 Md€). La balance des biens et services (-4,9 M€) a été en équilibre en 2017, en légère détérioration avec la situation excédentaire de la France vis-à-vis du Canada ces deux dernières années (+268,3 M€ en 2016 et +431,5 M€ en 2015).

Les échanges bilatéraux de biens entre la France et le Canada ont atteint 6,3 Md€ en 2017 (5,9 Md€ en 2016 soit +5,7 %). Cette progression résulte d’une hausse conjointe des exportations (3,2 Md€ ; +4,3 %) et des importations (3,1 Md€ ; +7,2 %). L’excédent de la balance des biens décroît légèrement pour la deuxième année consécutive (+52,0 M€ vs. +131,0 M€ en 2016). Les échanges de biens sont concentrés dans les secteurs des matériels de transport (17,5 %), des équipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique (17,3 %) et des énergies (13,8 %).

D’après les données de la Banque de France, les échanges de services entre la France et le Canada se sont élevés à 4,9 Md€ en 2017 (4,5 Md€ en 2016 soit +9,4 %). Cette hausse résulte à la fois de la croissance des importations (2,5 Md€ ; +14,1 %) et d’une augmentation moins prononcée des exportations (2,4 Mds€ ; +4,9 %). Les recettes liées aux exportations françaises de services ont néanmoins progressé de 18,1 % sur trois ans. Auparavant excédentaire (+137,3 M€ en 2016), la balance des services redevient faiblement déficitaire en 2017 (-56,9 M€), à un niveau comparable à celui enregistré à la même période en 2015 (-48,3 M€). Les échanges de services bilatéraux sont concentrés dans les voyages (29,4 %), les transports (24,3 %) et les autres services aux entreprises (14,5 %), qui restent pour la France ses secteurs les plus dynamiques à l’exportation.

Publié le