Relations bilatérales France Belgique

Malgré un environnement international défavorable, nos échanges de biens avec la Belgique (72,2 Md€) restent dynamiques en 2019, profitant d’une proximité géographique, culturelle et linguistique entre nos deux pays. Ils ont cependant diminué de 1,8% par rapport à 2018, en raison d’une baisse de nos importations. Le pays reste néanmoins notre 6e partenaire commercial (6,8% de nos échanges commerciaux). Il demeure notre 5e client mais passe de 4e à 5e fournisseur, désormais après les Etats-Unis. Le solde commercial s’améliore, passant du 7e au 5e rang de nos déficits bilatéraux. Il reste structurellement déficitaire compte tenu de nos importations de gaz qui transitent par la Belgique, mais excédentaire hors hydrocarbures. Automobile et pharmacie demeurent nos deux points forts à l’export. Les échanges avec la région frontalière des Hauts-de-France sont particulièrement dynamiques, celle-ci représentant 29% des exportations françaises vers la Belgique, 22% de ses importations avec un excédent de 1,6 Md€.



 

Publié le