Conséquence d’une libéralisation enclenchée dès les années 1980, seules les activités principales de gestion des infrastructures de réseau et des gares sont assurées sous l’égide de l’administration suédoise. Les opérateurs historiques, SJ (transport de voyageurs) et Green Cargo (fret), demeurent dans des positions dominantes malgré une contraction de leurs parts de marché ces dernières années. Dans un contexte de relance verte post-covid, l’expansion et la modernisation du réseau, avec notamment la construction des deux premières lignes grande vitesse, apparaissent comme des priorités.