Depuis mars 2021, la France soutient le Projet Régional d’Appui au renforcement des statistiques de l’économie numérique et d’accompagnement à l’utilisation de la science des données par les administrations fiscales et douanières (DATAFID), pour favoriser le développement économique et lutter contre la frau

Le projet DATAFID sera mis en œuvre dans plusieurs pays de l’UEMOA, de la CEMAC, ainsi qu’en Mauritanie. Cette subvention accordée à Expertise France s’inscrit dans le Plan d’investissement stratégique pour le développement (PISD) 2020-2023 visant à accompagner l’amélioration de la mobilisation des ressources intérieures publiques (MRIP) en Afrique subsaharienne.

Ce projet poursuit deux principaux objectifs qui s’inscrivent dans la politique d’appui à la mobilisation des ressources intérieures de la France. L’un vise à améliorer les connaissances sur l'économie numérique et son poids dans l’économie nationale. Le second consiste à former les agents des administrations douanières et fiscales à l’analyse et l’exploitation des données en vue d’améliorer la mobilisation des ressources intérieures et la transparence.

Pour ce faire, un état des lieux sur les besoins en matière de collecte de données sur l’économie numérique (TIC) sera réalisé, et un accompagnement à des enquêtes sur les TIC auprès des ménages et des entreprises est prévu dans les pays pilotes qui en exprimeront le besoin. Des travaux seront menés associant les instituts nationaux des statistiques et les administrations fiscales des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre concernés. Ces activités devraient permettre d’observer l’impact fiscal du numérique sur les économies nationales. De plus, le projet appuiera la réalisation de cartographies de données fiscales, ainsi que la création de dix modules de formation à la science des données à destination des administrations fiscales et douanières qui seront dispensés à l’échelle régionale, en partenariat avec la Fondation pour les Etudes et Recherche sur le développement international (Ferdi).