Réunis par Bruno Le Maire et Cédric O, les investisseurs institutionnels s’engagent à mobiliser 6 milliards d’euros d’ici le 31 décembre 2022 dans l’initiative visant à favoriser le financement des entreprises technologiques.

Remise du rapport Tibi

Le rapport remis par Philippe Tibi (président de Pergamon campus et professeur d’économie à l’Ecole polytechnique) le 17 juillet 2019 à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, et Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, dressait le constat d’une insuffisante capacité de financement des entreprises technologiques en France.   

Afin de combler cette insuffisance, les investisseurs institutionnels français se sont engagés le 17 septembre 2019 sous l’égide du Président de la République à consacrer une part plus importante de leurs encours en faveur du financement des entreprises technologiques. Cet engagement s’élève aujourd’hui à 6 milliards d’euros en faveur du financement des entreprises technologiques qui seront déployés d’ici le 31 décembre 2022. 

Les engagements des investisseurs se déploieront à la fois sur le segment de l’investissement non coté, en finançant des fonds français de capital-investissement proposant une stratégie late stage et sur l’investissement coté, en attribuant des mandats global tech à des gestionnaires d’actifs basés en France.  

La Direction Générale du Trésor a participé à l’élaboration des documents, rendus publics à la suite d’une cérémonie de signature en présence des Ministres lundi 13 janvier. Ces documents établissent un cadre et une gouvernance visant à définir l’éligibilité des projets d’investissement. Un comité se réunira ainsi à intervalle régulier, et ce dès le mois de janvier, pour déterminer les premiers fonds éligibles. Il assurera le suivi opérationnel de l’initiative et sa promotion, aussi bien en France qu’à l’international. 

Les documents, ainsi que le rapport de Philippe Tibi, sont accessibles ci-dessous : 

Crédit : BercyPhotos