Le Président de la République, Emmanuel Macron, et le Président de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, ont annoncé une réforme historique du Franc CFA en Afrique de l’Ouest.

Réforme de la zone Franc

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, et Romuald Wadagni, actuel président du Conseil des ministres de l’UEMOA*, ont signé l'accord mettant fin au Franc CFA en Afrique de l’Ouest, samedi 21 décembre, à Abidjan. 

A cette occasion, Bruno Le Maire a déclaré : « C’est un pas historique qui ouvre une nouvelle ère dans les relations entre la France et le continent africain. C’est une réforme équilibrée qui garantit la stabilité de la monnaie des pays membres et les protège contre l’inflation, grâce au maintien de la parité fixe avec l’euro. »

L’accord a acté trois changements majeurs :

  • le changement du nom de la monnaie de l’UEMOA, qui deviendra l’« ECO » ;
  • la fin de la centralisation des réserves de change de la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au Trésor français ;
  • le retrait de la France des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente.

La parité fixe avec l’euro est maintenu et le rôle de la France est transformé en celui de garant financier.

La réforme entrera en vigueur en 2020.

 

En savoir plus :

 

*Pays de l'UEMOA : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo