SommaireCROISSANCE : la croissance chinoise poursuit son ralentissement au T3 2018, à +6,5 % (g.a.), contre +6,7 % au T2 ; la croissance nominale s’élève à +9,6 % contre +9,8 % au T2 2018  2DEMANDE INTERIEURE : l’investissement continue de ralentir au T3 en raison du ralentissement des investissements en infrastructures  3COMMERCE EXTERIEUR : après l’entrée en vigueur progressive des premiers tarifs sino-américains, le commerce extérieur chinois se maintient ; les importations de produits américains stagnent  4MONNAIE ET BANQUE : les recapitalisations des banques sont encouragées afin « d’accroitre le soutien à l’économie réelle » et particulièrement aux entreprises privées  5MARCHES DES ACTIFS : vague de défauts sur les obligations de sociétés  6MARCHE DES CHANGES : les perspectives incertaines d’évolution du RMB pourraient contraindre la reprise anticipée des libéralisations « ordonnées » du compte de capital et de la détermination du taux de change journalier  7FLUX DE CAPITAUX : ma

Sommaire

  • CROISSANCE : la croissance chinoise poursuit son ralentissement au T3 2018, à +6,5 % (g.a.), contre +6,7 % au T2 ; la croissance nominale s’élève à +9,6 % contre +9,8 % au T2 2018  2
  • DEMANDE INTERIEURE : l’investissement continue de ralentir au T3 en raison du ralentissement des investissements en infrastructures  3
  • COMMERCE EXTERIEUR : après l’entrée en vigueur progressive des premiers tarifs sino-américains, le commerce extérieur chinois se maintient ; les importations de produits américains stagnent  4
  • MONNAIE ET BANQUE : les recapitalisations des banques sont encouragées afin « d’accroitre le soutien à l’économie réelle » et particulièrement aux entreprises privées  5
  • MARCHES DES ACTIFS : vague de défauts sur les obligations de sociétés  6
  • MARCHE DES CHANGES : les perspectives incertaines d’évolution du RMB pourraient contraindre la reprise anticipée des libéralisations « ordonnées » du compte de capital et de la détermination du taux de change journalier  7
  • FLUX DE CAPITAUX : malgré un excédent courant au T3, le solde courant est déficitaire de 19 Mds USD sur les trois premiers trimestres ; recul des IDE entrants de 26%, contribuant au déficit du compte financier  8
  • FINANCES PUBLIQUES : le Conseil des affaires d’État a décidé qu’ « une politique budgétaire davantage proactive serait poursuivie » pour soutenir l’expansion de la demande intérieure  8
  • ÉNERGIE : les énergies fossiles toujours au cœur de la stratégie énergétique chinoise  9 
  • INDICATEURS ECONOMIQUES MENSUELS  10
  • INDICATEURS ECONOMIQUES ANNUELS  11
  • PREVISIONS DE CROISSANCE DU PIB CHINOIS  12