Le consortium mexicain FYPASA a remporté la concession pour l’opération et la maintenance pour 30 ans de 10 usines de traitement d’eaux résiduelles (PTAR), dont 6 devront être construites par FYPASA en l’espace de 18 mois, dans le bassin du lac Titicaca. Le projet nécessitera un investissement total de 863 M PEN (260 MUSD). Le gagnant a présenté l’offre économique la moins élevée des cinq candidats (dont le consortium français mené par Veolia) permettant des économies estimées à 75 MUSD pour l’État.

Le consortium mexicain FYPASA a remporté la concession pour l’opération et la maintenance pour 30 ans de 10 usines de traitement d’eaux résiduelles (PTAR), dont 6 devront être construites par FYPASA en l’espace de 18 mois, dans le bassin du lac Titicaca. Le projet nécessitera un investissement total de 863 M PEN (260 MUSD). Le gagnant a présenté l’offre économique la moins élevée des cinq candidats (dont le consortium français mené par Veolia) permettant des économies estimées à 75 MUSD pour l’État.