Après des mois d’incertitude rythmés par les soubresauts du scandale Odebrecht, la société chinoise China Three Gorges vient d’être autorisée à racheter cette centrale qui produit 5% de l’électricité au Pérou depuis sa mise en service en 2016. Du montant total, Odebrecht destine 700 MUSD au remboursement de dettes bancaires, 319 MUSD pour le paiement de la réparation civile à l’État péruvien et 2 MUSD au paiement de pénalités. Cette opération a également permis à Odebrecht d’éponger ses dettes auprès du fisc péruvien (131 MUSD ou 434 M PEN).

Après des mois d’incertitude rythmés par les soubresauts du scandale Odebrecht, la société chinoise China Three Gorges vient d’être autorisée à racheter cette centrale qui produit 5% de l’électricité au Pérou depuis sa mise en service en 2016. Du montant total, Odebrecht destine 700 MUSD au remboursement de dettes bancaires, 319 MUSD pour le paiement de la réparation civile à l’État péruvien et 2 MUSD au paiement de pénalités. Cette opération a également permis à Odebrecht d’éponger ses dettes auprès du fisc péruvien (131 MUSD ou 434 M PEN).