La Chambre de commerce américaine en Chine (AmCham China) a publié, le 26 février 2019, sa traditionnelle enquête de confiance des entreprises américaines installées en Chine. Interrogées au moment où les incertitudes relatives à la guerre commerciale étaient particulièrement vives (novembre et décembre 2018), celles-ci voient leur optimisme traditionnel s’éroder. Cette prudence nouvelle est à la fois une conséquence de l’incertitude créée par la guerre commerciale et un témoignage de ce que les entreprises étrangères basées en Chine sont quelque peu désemparées face aux messages jugés contradictoires des autorités chinoises en matière d’accès au marché. Si les entreprises américaines rejettent en bloc l’utilisation par l’administration Trump de l’instrument tarifaire, beaucoup conviennent de la nécessité de recourir à une approche plus dure que sous les administrations précédentes.

La Chambre de commerce américaine en Chine (AmCham China) a publié, le 26 février 2019, sa traditionnelle enquête de confiance des entreprises américaines installées en Chine. Interrogées au moment où les incertitudes relatives à la guerre commerciale étaient particulièrement vives (novembre et décembre 2018), celles-ci voient leur optimisme traditionnel s’éroder. Cette prudence nouvelle est à la fois une conséquence de l’incertitude créée par la guerre commerciale et un témoignage de ce que les entreprises étrangères basées en Chine sont quelque peu désemparées face aux messages jugés contradictoires des autorités chinoises en matière d’accès au marché. Si les entreprises américaines rejettent en bloc l’utilisation par l’administration Trump de l’instrument tarifaire, beaucoup conviennent de la nécessité de recourir à une approche plus dure que sous les administrations précédentes.