Le service économique régional a accompagné l’Ambassadeur de France à l’occasion de sa visite du navire Energy Observer qui faisait escale à Anvers du 22 au 29 mars 2019. Cette visite s’est effectuée conjointement à celle de Philippe de Backer, ministre fédéral chargé de la Mer du Nord. Ils ont été accueillis par Victorien Erussard, fondateur et capitaine et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur de documentaires qui leur ont présenté ce bateau laboratoire et le défi technologique et scientifique qu’il représente. Energy Observer est une initiative placée sous le Haut-Patronage du président de la République. Ancien navire de course de légende reconditionné en navire du futur, il est le premier ambassadeur des Objectifs de développement durable pour la France.Premier navire hydrogène autonome en énergie, sans émission de gaz à effet de serre ni particule fine, il symbolise l’engagement de la France dans la transition vers un système énergétique renouvelé, qui perme

Le service économique régional a accompagné l’Ambassadeur de France à l’occasion de sa visite du navire Energy Observer qui faisait escale à Anvers du 22 au 29 mars 2019.

 Cette visite s’est effectuée conjointement à celle de Philippe de Backer, ministre fédéral chargé de la Mer du Nord. Ils ont été accueillis par Victorien Erussard, fondateur et capitaine et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur de documentaires qui leur ont présenté ce bateau laboratoire et le défi technologique et scientifique qu’il représente.

 

Energy Observer


Energy Observer est une initiative placée sous le Haut-Patronage du président de la République. Ancien navire de course de légende reconditionné en navire du futur, il est le premier ambassadeur des Objectifs de développement durable pour la France.

  • Premier navire hydrogène autonome en énergie, sans émission de gaz à effet de serre ni particule fine, il symbolise l’engagement de la France dans la transition vers un système énergétique renouvelé, qui permette de limiter l’impact environnemental et la dépendance aux énergies fossiles.
  • Véritable plate-forme expérimentale, il fonctionne grâce à un couplage d’énergies renouvelables permettant d’alimenter un système de production d’hydrogène à partir de l’eau de mer.
  • Le projet s’inscrit au cœur de la stratégie française pour l’énergie et le climat fixée dans la nouvelle Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

 

Energy Observer

Site de l'Ambassade de France