En zone euro, l’indice PMI composite (flash) recule légèrement en mars (51,3 après 51,9) mais demeure au-dessus du seuil d’expansion. Il diminue en Allemagne, fortement dans le secteur manufacturier (44,7 après 47,6), et plus modestement dans les services (54,9 après 55,3). Dans le même temps, les perspectives économiques en Allemagne sont moins dégradées qu’en février (−3,6 après −13,4) selon les analystes financiers interrogés par l’institut ZEW. Par ailleurs, en Italie, l’excédent commercial se renforce en janvier (+4,5 Md€ après +2,0 Md€).Au Royaume-Uni, le chômage recule en janvier (3,9 % après 4,0 %) et l’inflation se stabilise en février, à +1,8 %. En parallèle, au Japon, l’inflation reste stable en février (+0,2 %) et la balance commerciale enregistre un excédent (+116 Md¥ après −292 Md¥). Enfin, l’indice de production industrielle japonais (IPI) se dégrade en janvier (−3,1 % après −0,1 %).

En zone euro, l’indice PMI composite (flash) recule légèrement en mars (51,3 après 51,9) mais demeure au-dessus du seuil d’expansion. Il diminue en Allemagne, fortement dans le secteur manufacturier (44,7 après 47,6), et plus modestement dans les services (54,9 après 55,3). Dans le même temps, les perspectives économiques en Allemagne sont moins dégradées qu’en février (−3,6 après −13,4) selon les analystes financiers interrogés par l’institut ZEW. Par ailleurs, en Italie, l’excédent commercial se renforce en janvier (+4,5 Md€ après +2,0 Md€).

Au Royaume-Uni, le chômage recule en janvier (3,9 % après 4,0 %) et l’inflation se stabilise en février, à +1,8 %. En parallèle, au Japon, l’inflation reste stable en février (+0,2 %) et la balance commerciale enregistre un excédent (+116 Md¥ après −292 Md¥). Enfin, l’indice de production industrielle japonais (IPI) se dégrade en janvier (−3,1 % après −0,1 %).

Graph

Tableau