Brèves ASEAN

Faits saillants

Suez a inauguré un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité de l’eau pour sa station de production d’eau potable de Medan, en Indonésie

►La Malaisie a approuvé 19,9 Mds USD d’investissements directs étrangers en 2018 (+ 48 %)

►Une délégation de l’Union européenne s’est rendue au Cambodge dans un contexte de remise en question du statut commercial préférentiel « Tout sauf les armes »

En Image

Le Secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi s’est rendu à Singapour le 15 mars pour la cérémonie de clôture de l’Année de l’Innovation, qui coïncidait avec la deuxième édition des Rencontres économiques in Singapore. A cette occasion, le Secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi a pu s’entretenir avec le Ministre des finances de Singapour, Heng Swee Keat. Les Rencontres économiques, organisées par le Cercle des Economistes, l’Economic Society of Singapore, la Lee Kwan Yew School of Public Policy et l’ESSEC, se sont quant à elle déroulées les 14 et 15 mars, en présence de MM. Michel Sapin et Chan Chun Sing, Ministre du commerce et de l’industrie de Singapour.

Année de l'innovation et Rencontres économiques

Région

  • Selon l’agence de notation Moody’s, Singapour et le Vietnam seraient parmi les pays d’Asie-Pacifique les plus exposés à un ralentissement du commerce chinois en 2019, avec Hong Kong, la Mongolie et la Corée du Sud. Le rapport précise toutefois que le Vietnam, ainsi que la Thaïlande et la Malaisie, sont ceux qui bénéficieraient le plus d’une réorientation des investissements hors de Chine, visant à contourner les barrières tarifaires. A Singapour, l’agence recommande un politique budgétaire plus expansionniste pour compenser la faiblesse de la demande chinoise.

Indonésie

  • Suez a inauguré un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité de l’eau pour sa station de production d’eau potable de Medan, au nord de l’île de Sumatra, en présence de l’Ambassadeur, en visite officielle dans la ville les 13 et 14 mars. Cette station est actuellement en extension suite au renouvellement pour 25 ans du contrat BOT (Build, Operate, Transfer) entre Suez et la régie des eaux de la province. La capacité de production passera ainsi de 500 L/s à 900 L/s d’ici le second semestre 2019. Pour mémoire, Suez a construit plus de 150 unités de production ou de traitement d’eau dans l’archipel.

  • Le gouvernement indonésien a vivement condamné l’acte délégué de la refonte de la directive sur les énergies renouvelables de l’Union Européenne (RED II), actuellement soumis à l'objection éventuelle du Parlement européen et du Conseil. La réforme européenne prévoit un retrait progressif d’ici 2030 de la comptabilisation des biocarburants produits à partir de cultures présentant un fort risque de changement d'affectation des sols indirects (notamment celles qui se sont développées à plus de 10% sur des forêts depuis 10 ans), en particulier ceux à base d’huile de palme. Dans un communiqué publié par le gouvernement indonésien, la mesure a été qualifiée de protectionniste et discriminatoire à l’égard de l’huile de palme. Une soixantaine d’entreprises européennes ayant des intérêts en Indonésie ont été convoquées par le gouvernement qui leur demande de prendre position contre la directive.

  • Six entreprises étrangères du secteur minier vont devoir vendre des parts de leurs activités en Indonésie pour se conformer à la loi minière entrée en vigueur en 2014. Selon la réglementation indonésienne, les acteurs étrangers du secteur sont obligés de désinvestir progressivement de leurs entreprises implantées localement après 5 ans d’exploitation, pour en détenir un maximum de 49% après 10 ans. Parmi les entreprises concernées, l’entreprise brésilienne Vale (nickel), et les firmes australiennes Newcrest mining et Kingrose mining (or).

Malaisie

  • La Malaisie a approuvé 19,9 Mds USD d’investissements directs étrangers en 2018, contre 13,4 Mds USD en 2017, selon la Malaysian Investment Development Authority. Cette forte progression est à attribuer en premier lieu au secteur manufacturier (+169 % d’investissements étrangers, à 14,3 Mds USD), en phase avec la priorité donnée par les autorités au secteur des nouvelles technologies. En revanche, pour la 4ème année consécutive, l’investissement domestique a baissé de 17,1 %, à 29,9 Mds USD. Les investissements totaux approuvés s’élèvent ainsi à 49,8 Mds USD, après 49,5 Mds USD en 2017.

  • L’impôt sur les sociétés va baisser de 18 à 17 % pour les plus petites PME. Lors du forum Invest Malaysia 2019, le Premier ministre malaisien, Tun Dr Mahathir, a annoncé que l’impôt sur les sociétés serait réduit cette année pour les PME dont le capital libéré et le revenu annuel imposable sont inférieurs respectivement à 2,5 M MYR (620 000 USD) et 500 000 MYR.  (120 000 USD).

Singapour

  • L’Autorité monétaire de Singapour (MAS) a publié son premier rapport sur ses activités de sanctions des violations de la réglementation financière. La MAS souhaite rendre publics les chiffres relatifs au nombre d’avertissements, de pénalités financières, d’interdictions de participation aux activités financières et de condamnations émis à l’encontre d’individus coupables de pratiques financières illégales, espérant ainsi décourager ces pratiques. De juillet 2017 à décembre 2018, on compte plusieurs centaines d’avertissements, 42 pénalités, 19 interdictions de participation aux activités financières, et une condamnation pénale.

  • L’opérateur portuaire singapourien PSA International s’est associé à deux fonds pour acquérir le port de DCT Gdansk, plus grand terminal à conteneurs de Pologne, pour un montant d’environ 1,3 Md USD. L’opérateur portuaire, détenu par le fonds souverain Temasek, détiendra 40 % du port, tandis que le Fonds de développement polonais et le fonds australien IFM Global Infrastructure Fund en détiendront 30 % chacun. Ce port, hub de transbordement vers les marchés d’Europe de l’Est, est la première acquisition de PSA International en mer Baltique.

Vietnam

  • L’Office général des statistiques vietnamien a lancé une série de 158 indicateurs pour mieux mesurer les tendances liées au développement durable. Cette initiative, pilotée par le Ministère du plan et de l’investissement vietnamien, et soutenue par l’agence de coopération internationale allemande pour le développement, GIZ, devrait permettre au pays de mieux suivre la mise en œuvre de son plan d’action nationale pour l’Agenda 2030 des Nations Unies, et d’avoir des données plus qualitatives au regard des 17 objectifs de développement durables fixés par l’ONU.

  • Le gouvernement a publié le Programme national d’efficacité énergétique pour la période 2019-2030. Ce programme vise une amélioration de l’efficacité énergétique de 8 à 10 % d’ici 2030. Il prévoit notamment la création d’un centre de traitement des données relatives à l’énergie et un renforcement de la supervision de l’Etat (en particulier la formation d’experts et l’inspection plus fréquente des entreprises). Le coût du programme est évalué à 189 M USD, dont 164 M USD proviendraient de dons ou de prêts concessionnels.

  • Gelé depuis 2 ans, le prix de l’électricité a été augmenté de 8,4 %, et s’élève désormais à 8 c. USD/kWh. Cette hausse des prix engendrera 870 M USD de recettes supplémentaires pour l’opérateur étatique EVN cette année, contrebalançant la montée des prix du gaz et du charbon. En revanche, l’Office général des statistiques estime que cette revalorisation du prix aura un impact de 0,29 point de pourcentage sur l’inflation et entraînera une diminution de 0,11 point du PIB.

Thaïlande

  • La commission de régulation de l’énergie (ERC) lance un projet pilote pour autoriser les particuliers à vendre de l’électricité solaire au réseau. Le gouvernement, qui vise une capacité totale de 100 MW, proposera des contrats d’une durée de 10 ans, qui débuteront dès la fin de l’année. Ce projet est destiné à compléter les objectifs de production d’électricité d’origine solaire, fixés à 12 725 MW d’ici 2037, contre 3 449 MW aujourd’hui.

  • La Banque de Thaïlande a revu à la baisse sa prévision de croissance pour 2019, à 3,8 % contre 4 % initialement. Cette révision serait due à une croissance des exportations plus faible que prévue (à 3 %, contre 3,8 % prévus initialement), en raison d’une baisse de la demande extérieure dans un contexte de tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Philippines

  • En 2018, la dette extérieure des Philippines a progressé de 8 % en glissement annuel, à 79 Mds USD, mais reste modérée, à 23,9 % du PIB,  contre 23,3 % en 2017. Selon la Banque centrale philippine, cette augmentation est imputable au financement de dépenses publiques en hausse pour les infrastructures et les programmes sociaux, ainsi qu’au besoin de financement des banques philippines, qui acquièrent des actifs de qualité pour anticiper l’augmentation du seuil du ratio de liquidité (LCR), prévue par l’application des recommandations Bâle III. La dette extérieure de l’archipel, en majorité de long terme (80 %), est principalement libellée en dollars (61 %) et en yen (13 %).

Cambodge

  • Une délégation de l’Union européenne s’est rendue au Cambodge dans un contexte de remise en question du statut commercial préférentiel « Tout sauf les armes » dont bénéficie le pays. Pour mémoire, l’UE a enclenché le mois dernier la procédure qui pourrait conduire à la suspension temporaire de l’accès préférentiel du Cambodge au marché européen, suite à la détérioration de la démocratie et du respect des droits de l’Homme dans le Royaume. La délégation a rencontré le Ministre des affaires étrangères, le Ministre de l’intérieur et le Ministre du commerce.

  • Sept mémorandums d’entente ont été signés entre la Corée du Sud et le Cambodge afin de renforcer leur coopération économique, à l’occasion de la visite du Président coréen Moon Jae-In. Les deux pays se sont notamment engagés à faciliter leur commerce bilatéral (qui a atteint près de 750 M USD en 2018), notamment en termes d’accès au marché, et à entamer des négociations sur une convention fiscale bilatérale.

Birmanie

  • Un symposium sur le secteur de l’énergie en Birmanie a été organisé le 21 mars par Business France, avec le soutien de l'Ambassade de France et en partenariat avec le Ministère de l’électricité et de l’énergie birman. Quatorze entreprises françaises, dont Total et EDF, étaient représentées, ainsi que l’Agence française de développement (AFD), le Syndicat des énergies renouvelables et des bailleurs de fond internationaux. Ce symposium s'inscrit dans une dynamique de collaboration franco-birmane sur le thème de l’énergie, avec plusieurs projets financés par l'AFD et des négociations en cours pour des projets en PPP.

  • Le forum Chin State Investment and Product Fair a été organisé à Rangoun les 16 et 17 mars pour promouvoir le développement de l’Etat Chin, à la frontière avec l'Inde. Il a permis de présenter les opportunités d’investissement dans les secteurs des infrastructures, de l'énergie, du tourisme, de l’agroalimentaire et du textile. Quatre MoU, d’un montant total de 54 M USD (dont un MoU avec Norway Power pour un projet hydroélectrique de 30 MW, d’un montant de 50 M USD) ont été signés.

Laos

  • La Banque mondiale a accordé trois prêts concessionnels au Laos, d’une valeur totale de 72 M USD, pour deux projets visant à améliorer l’hygiène et l’accès à l’eau potable (25 M USD), et à réduire la pauvreté et la malnutrition (27 M USD) de populations rurales au nord du pays, ainsi qu’un projet pour l’amélioration de la gestion des finances publiques (20 M USD), notamment via la formation et l’adoption de nouvelles technologies de communication et d’information.

  • La compagnie aérienne Lao Skyway et l’entreprise de jets privés Aerodyne Aviation s’associent pour restaurer l’ancien terminal de l’aéroport de Luang Prabang. La joint-venture Lao Skyway Terminal and Ground Service Company a ainsi été créée pour moderniser puis gérer l’ancien terminal de l’aéroport international, inutilisé depuis la construction du nouveau terminal, en 2013. Lao Skyway a déjà annoncé un investissement de 4,5 M USD pour des travaux qui devraient se terminer d’ici un an.

 

Rédigé par : Pôle macroéconomique SER de Singapour
Contributions : SE de Bangkok, SE d’Hanoï, SE de Jakarta, SE de Kuala Lumpur, SE de Manille, SE de Rangoun, SE de Phnom Penh et Antenne de Vientiane