Courant 2018, une dizaine d’acteurs issus du monde de l’institutionnel, du privé et de l’associatif-dont l’Agence française de développement (AFD), ont lancé l’initiative Digital Africa. C’est la concrétisation d’un engagement pris en 2017 à Ouagadougou par le Président Emmanuel Macron. Un programme de 65 millions d’euros pour soutenir la dynamique entrepreneuriale africaine et accompagner le développement de projets d’innovation numérique à impact sur le continent.L’initiative Digital Africa, à distinguer du concours éponyme (désormais AFD Digital Challenge), est une association, une plateforme numérique et un label.L’association Digital Africa regroupe 10 membres engagés dans l’accompagnement et le soutien étroits de l’écosystème numérique africain. Il s’agit de CFI, Jokkolabs, Afrilabs, GEN Africa, Bond’Innov, la Fabrique des Mobilités, la Ferme Digitale, Fing, Digital Observer for Africa et le groupe Agence française de développement (AFD). L’AFD va déployer les fonds mis à

Digital Africa

Courant 2018, une dizaine d’acteurs issus du monde de l’institutionnel, du privé et de l’associatif-dont l’Agence française de développement (AFD), ont lancé l’initiative Digital Africa. C’est la concrétisation d’un engagement pris en 2017 à Ouagadougou par le Président Emmanuel Macron. Un programme de 65 millions d’euros pour soutenir la dynamique entrepreneuriale africaine et accompagner le développement de projets d’innovation numérique à impact sur le continent.

L’initiative Digital Africa, à distinguer du concours éponyme (désormais AFD Digital Challenge), est une association, une plateforme numérique et un label.

L’association Digital Africa regroupe 10 membres engagés dans l’accompagnement et le soutien étroits de l’écosystème numérique africain. Il s’agit de CFI, Jokkolabs, Afrilabs, GEN Africa, Bond’Innov, la Fabrique des Mobilités, la Ferme Digitale, Fing, Digital Observer for Africa et le groupe Agence française de développement (AFD). L’AFD va déployer les fonds mis à disposition sous forme de facilité pour le financement d’amorçage, l’accompagnement et l’assistance technique ainsi que l’appui aux incubateurs et accélérateurs.

La plateforme numérique Digital Africa est à la fois un réseau social, un centre de ressources et un réseau de business angels. Elle vient interconnecter entrepreneurs africains et écosystèmes d’innovation (locaux et internationaux). Objectif : fédérer les communautés de savoirs et les initiatives, et mettre à leur disposition ressources et opportunités d’affaires partagées par les partenaires de la démarche Digital Africa. 

Outre les entrepreneurs et porteurs de projets, la plateforme s’adresse aux investisseurs (fonds, banque, réseau de business angels) ; accompagnateurs/facilitateurs (hub, accélérateur, incubateur, centre de recherche, université, etc.) et au grand public.

Déjà 135 plateformes d’innovation et incubateurs sur 35 pays, des réseaux d’entrepreneurs de 42 pays, 8 initiatives leaders dans le domaine Tech4good et de nombreux acteurs ont rejoints la plateforme.

Troisième composante de l’initiative, le label Digital Africa a la charge d’identifier et faire émerger  les acteurs, les projets et les évènements  innovants en mettant en avant le partage. Il ne s’agit pas d’un sponsoring de nature financière, mais le label  renforce leur visibilité, les  connecte avec l’écosystème et les dispositifs d’accompagnement et de financement adaptés.

Le sommet Emerging Valley (Marseille, 20-21 novembre 2018) et le African Tour du Agri Startup Summit (Paris, Orléans, Nantes et Roche sur Yon ; 19-23 novembre 2018) ont été les deux premiers événements labélisés Digital Africa.

Pour rejoindre l’initiative ou obtenir plus d’informations: https://digital-africa.co/