Le 27 février, le Service Economique a organisé une rencontre entre la ministre des finances Sri Mulyani Indrawati et 32 entreprises françaises, en présence de l’Ambassadeur. Réunion entre les entreprises françaises et Sri Mulyani, ministre des finances de l'IndonésieA l’initiative du service économique, la ministre des finances Sri Mulyani ainsi que six directeurs généraux du ministère ont reçu, le 27 février 2019, en présence de l’Ambassadeur, les représentants de 32 entreprises françaises présentes en Indonésie. Une réunion du même type avait eu lieu le 13 juillet 2018 avec 25 entreprises françaises. L’objet de cette rencontre était poursuivre le dialogue avec les entreprises à propos du climat des affaires, de l’avancement de leurs projets et de leurs difficultés.La ministre a commencé la réunion par une brève présentation de la situation économique.  La ministre s’est appuyée sur les bons indicateurs de l’année 2018 pour démontrer la stabilité macroéconomique du pays ma

Le 27 février, le Service Economique a organisé une rencontre entre la ministre des finances Sri Mulyani Indrawati et 32 entreprises françaises, en présence de l’Ambassadeur.

Sri Mulyani Entreprises françaises

 Réunion entre les entreprises françaises et Sri Mulyani, ministre des finances de l'Indonésie

A l’initiative du service économique, la ministre des finances Sri Mulyani ainsi que six directeurs généraux du ministère ont reçu, le 27 février 2019, en présence de l’Ambassadeur, les représentants de 32 entreprises françaises présentes en Indonésie. Une réunion du même type avait eu lieu le 13 juillet 2018 avec 25 entreprises françaises. L’objet de cette rencontre était poursuivre le dialogue avec les entreprises à propos du climat des affaires, de l’avancement de leurs projets et de leurs difficultés.

La ministre a commencé la réunion par une brève présentation de la situation économique.  La ministre s’est appuyée sur les bons indicateurs de l’année 2018 pour démontrer la stabilité macroéconomique du pays malgré les chocs externes (tensions commerciales, volatilité des flux de capitaux dans un contexte de hausse des taux de la FED) : croissance de 5,17%, tirée par la consommation (+5,1%) et les investissements (+6,8%),  inflation mesurée (3,5%), faible niveau du déficit public (1,8% du PIB) et déficit courant maintenu sous la barre des 3% malgré la hausse de la facture pétrolière.  

Sri Mulyani a aussi réaffirmé l’engagement du gouvernement à fournir un cadre favorable aux affaires. Selon la ministre, la priorité de l’administration était de garantir un cadre macroéconomique stable qui était la condition nécessaire à la croissance de l’activité économique et à la poursuite de la réduction de la pauvreté. A cet effet, les priorités du gouvernement étaient les infrastructures (budget de 200 billions IDR) et le capital humain (budget de 700 billions IDR, dont 500 billions pour l’éducation) : deux prérequis pour une croissance durable. Le gouvernement avait conscience du rôle du secteur privé dans le développement du pays, c’est pourquoi il poursuivait ses efforts d’amélioration du climat des affaires.

Sri Mulyani Entreprises françaises

Réunion entre les entreprises françaises et Sri Mulyani, ministre des finances de l'Indonésie

 

Les directeurs généraux, tout comme la ministre ont été à l’écoute des commentaires des entreprises sur le climat des affaires. Beaucoup de questions ont porté sur la fiscalité (remboursement de TVA, exonérations d’IS en cas d’investissement), sur la collecte de l’impôt et sur la liste négative des investissements.

En conclusion, la Ministre s’est félicitée des bonnes relations entre la France et l’Indonésie et a émis le souhait de poursuivre le dialogue avec l’ambassade et les entreprises françaises.