Brèves ASEAN

Faits saillants

Faurecia va expérimenter le suivi en temps réel des émissions de véhicules utilitaires DHL à Singapour

Airbus a livré le premier des 32 A321neo commandés par la compagnie aérienne philippine Cebu Pacific

► Le déficit commercial cambodgien continue de se creuser à 5,2 Mds USD en 2018

Région

  • Le classement 2018 sur la perception de la corruption établi par Transparency International fait état de résultats mitigés pour l’Asie du Sud-Est. Les scores des pays en haut et milieu de classement s’améliorent légèrement (+1 point pour Singapour, Brunei et Indonésie et +2 points pour les Philippines), tandis que ceux des pays les moins bien classés se dégradent légèrement     (-1 point pour Cambodge et Birmanie, -2 points pour Vietnam) ou restent stables (Laos). Le classement porte sur 180 pays, notés sur une échelle de 0 (très corrompu) à 100 (non corrompu).

Transparency

  • Pegatron et Foxconn, deux importants fournisseurs d’Apple, ont dévoilé leur intention de développer leurs activités en Asie du Sud-Est. Pegatron a annoncé son intention de se doter d’une capacité de production en Indonésie et au Vietnam, tandis que Foxconn a déclaré avoir acquis des droits d’utilisation des terres au Vietnam.

Indonésie

  • Les investissements ont cru de 4,1 % en 2018 (après +13 % en 2017), selon l’agence de promotion des investissements (BKPM). Le montant total des investissements réalisés sur l’année (hors pétrole, gaz, finance et immobilier) est de 721 billions IDR (52 Mds USD), sous la cible de 765 billions IDR (55 Mds USD) fixée dans le plan national de développement à moyen terme. Les investissements étrangers ont décliné de 9 %, à 29 Mds USD, notamment en raison d’une baisse de 29 % des investissements chinois, tandis que les investissements domestiques ont progressé de 25 %, à 22 Mds USD.

  • Le projet Palapa Ring, qui doit permettre l’accès à Internet dans l’ensemble du pays, est complété à 96 %, selon les autorités indonésiennes. La construction des infrastructures est achevée dans l’ouest et dans le centre du pays et doit se poursuivre dans l’est, en particulier en Papouasie où elle devrait se terminer mi-2019. Le gouvernement espère que l’amélioration du réseau Internet national favorisera le développement des smart-cities, des start-ups et des micro-entreprises et améliorera l’inclusion financière de la population.

Singapour

  • L’équipementier automobile français Faurecia va expérimenter le suivi en temps réel des émissions d’oxydes d’azote et de particules fines d’une flotte de véhicules utilitaires DHL à Singapour. Faurecia s’est vu confier ce projet pilote d’une durée de deux ans, suite à un appel à innovation de la National Environment Agency (NEA). L’entreprise équipera les véhicules de capteurs innovants et travaillera à la mise au point d’un tableau de bord digital offrant des informations en temps réel sur le niveau d’émissions. Faurecia a également signé un partenariat avec A*Star, l’organisme public de recherche singapourien, qui portera sur l’analyse des données collectées, afin d’évaluer le potentiel des systèmes de gestion de la circulation basés sur les émissions.

  • Facebook a annoncé la création d’un centre d’opérations régional à Singapour destiné à lutter contre les fausses informations lors des prochaines campagnes électorales dans la région (notamment Thaïlande, Indonésie, Philippines, Inde). La nouvelle équipe, chargée de détecter les fausses informations et les propos haineux, ainsi que de supprimer les faux comptes, s’ajoutera aux 30 000 personnes déjà affectées à cette mission dans l’entreprise. Facebook souligne que la présence d’une équipe dans la région pourra permettre de mieux appréhender les informations locales – l’objectif de Facebook est notamment de disposer d’équipes maîtrisant les langues des pays de la région. Un centre d’opération similaire sera également mis en place à Dublin.

  • Lufthansa a lancé une branche de son centre d’innovation, le Lufthansa Innovation Hub (LIH), à Singapour, la première hors d’Allemagne. Le LIH Singapour travaillera sur les thématiques de la digitalisation du voyage et devra établir un réseau de partenaires stratégiques dans la région. Un partenariat de recherche a déjà été signé avec l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD), pour étudier l’évolution du voyage d’affaires. Un centre d’innovation similaire sera également lancé à Shanghai dans le courant de l’année.

Malaisie

  • L’excédent commercial s’est établi à 29,4 Mds USD en 2018 après 22,8 Mds USD en 2017. La progression des exportations (+6,7 % en glissement annuel) a été supérieure à celle des importations (+4,9 %). L’ASEAN reste le premier client de la Malaisie (28,6 % des exportations en 2018), devant la Chine (13,9 %), l’Union européenne (9,9 %), les Etats-Unis (9,1 %) et le Japon (6,9 %). Ses premiers fournisseurs sont, dans le même ordre, l’ASEAN (25,5 %), la Chine (19,9 %), l’Union européenne (9,7 %), les Etats-Unis (7,4 %) et le Japon (7,2 %).

  • Le groupe bancaire malaisien CIMB démarre ses activités de banque d’investissement et de banque de détail en ligne aux Philippines. CIMB a obtenu les autorisations nécessaires de la Securities and Exchange Commission philippine pour ouvrir son activité de banque d’investissement dans le pays. Cette activité s’exercera au travers d’une participation à 60 % dans la joint-venture CIMB Bancom Capital, le solde de 40 % étant détenu par des partenaires locaux (Bancom II Consultants et PLP Group Holdings). CIMB a également lancé son activité de banque en ligne et mobile aux Philippines.

Vietnam

  • Allianz entre sur le marché de l’assurance au Vietnam en formant une joint-venture avec le groupe vietnamien FPT, leader des technologies de l’information et des télécommunications. En tant que partenaire stratégique, FPT aidera Allianz dans le développement de produits assurantiels numériques.

  • Les opérations d’extraction du gisement pétrolier de Ca Tam ont débuté. Le gisement est exploité par un consortium formé par l’entreprise russe Vietsovpetro (à hauteur de 55 %), l’entreprise publique vietnamienne PetroVietnam (30 %) et l’entreprise privée vietnamienne Bitexco (15 %). ll est prévu que le gisement, d’une production initiale de 1 630 tonnes de pétrole par jour, soit opéré jusqu’en 2032.

  • Selon l’institut Topica, accélérateur de start-ups, les investissements dans le secteur des startups ont plus que triplé en 2018 au Vietnam. Si le nombre d’opérations est inchangé entre 2017 et 2018 (à 92),  la valeur des investissements est passée de 291 M USD à 889 M USD. Les fintech ont notamment attiré 117 M USD d’investissements, le e-commerce 104 M USD et les agences de voyage en ligne 64 M USD. Malgré ces résultats encourageants, les startups vietnamiennes font face à une concurrence accrue des startups étrangères, notamment coréennes, qui s’établissent dans le pays plutôt qu’en Corée du Sud où le marché est déjà saturé et plus limité.

Thaïlande

  • La Thaïlande prévoit d’accueillir 41,1 millions de touristes en 2019, une hausse de 7,5 % par rapport à 2018. Les revenus liés à cette activité seraient eux en hausse de 10 %, à 70,3 Mds USD. Les incitations fiscales (déductions de taxes sur les dépenses liées au logement et à la nourriture) visant à développer le tourisme dans des destinations moins populaires, mises en place en 2018, seront reconduites cette année afin de mieux répartir les revenus du tourisme.

  • La Land and House Bank (LH Bank)  a reçu l’accord de la Banque de Thaïlande pour lancer une activité de crédit pour les financements commerciaux. Son objectif est d’atteindre entre 3 et 5 Mds THB (soit entre 96 M USD et 160 M USD) sur cette activité dès le premier trimestre 2019, et 10 Mds THB (soit 320 M USD) sur l’année.

 Philippines

  • Airbus a livré le premier des 32 A321neo commandés par la compagnie aérienne low cost philippine Cebu Pacific, dont les livraisons sont programmées jusqu’en 2022. Cet avion rejoint ainsi les trente-six A320, sept A321 et huit A330 déjà en service. Cebu Pacific exploite également huit ATR 72-500 et douze ATR 72-600, soit une flotte composée de 72 avions.

  • La compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways Philippine Airlines acquiert 9,5 % de Philippines Airlines pour un montant de 95 M USD. Cet investissement devrait permettre à la compagnie philippine de rejoindre, à terme, le groupement de compagnies aériennes Star Alliance.

Birmanie

  • Le premier Invest Myanmar Summit, organisé par le gouvernement birman, s’est tenu à Nay Pyi Taw les 28 et 29 janvier. Ce sommet était organisé afin de présenter la banque de projets stratégiques mise en place par le gouvernement dans le cadre du Myanmar Sustainable Development Plan (MSDP), alors que les IDE approuvés en Birmanie n’ont atteint que 50 % de la prévision des autorités entre avril et octobre 2018. Le discours d’ouverture d’Aung San Suu Kyi, qui a appelé les investisseurs à venir en Birmanie, s’est cependant révélé décevant pour l’audience, du fait de l’absence d’annonce de nouvelle réforme et de mention de la situation dans le Rakhine.

  • La Banque Centrale du Myanmar a officiellement autorisé les banques détentrices de licences de change à ouvrir des comptes en yen et en yuan, ainsi qu’à régler des transactions dans ces deux devises. L’objectif de cette mesure est de faciliter le commerce extérieur et les échanges interbancaires avec la Chine et le Japon. En revanche, aucun compte personnel ne peut, à ce stade,  être ouvert en yen ou yuan.

Cambodge

  • Le déficit commercial du Cambodge continue de se creuser pour atteindre 5,2 Mds USD en 2018, après 4,3 Mds USD en 2017. Les importations se sont établies à 18,8 Mds USD (après 14,3 Mds USD en 2017) et les exportations à 13 ,6 Mds USD (après 11,3 Mds USD en 2017). A noter que les exportations de vêtements et de chaussures ont augmenté de 24 % en 2018, pour s’établir à 10 Mds USD.  L’Union européenne reste de loin le principal marché avec 46 % des ventes, devant les Etats-Unis (24 %), le Canada (9 %) et le Japon (8 %).

  • Les recettes fiscales du Cambodge ont atteint près de 2,2 Mds USD en 2018, en augmentation de 13 % par rapport à 2017. Le Département général des impôts (GDT) a enregistré une croissance moyenne de ses revenus de 20 % par an au cours des cinq dernières années.

Laos

  • Les autorités laotiennes ont terminé l’étude de faisabilité d’un réseau de bus à Vientiane, qui verra le jour d’ici 2022. Son financement est estimé à 99,7 M USD, dont 14,6 M USD proviendra du gouvernement lao, 6,4 M USD du secteur privé et le reste d’emprunts auprès d’institutions de financement du développement (dont 35 M USD de la Banque Asiatique de Développement) et de dons.

  • Le vice-Premier ministre Somdy Duangdy a annoncé que le gouvernement réduirait  son déficit budgétaire à 4,3 % du PIB en 2019, après 4,7 % en 2018. Le Laos connaît un déficit budgétaire chronique depuis plusieurs années, qui a entraîné des tensions budgétaires et l'accumulation d'une dette publique considérable (estimée à 67 % du PIB en 2018 par le FMI).

 

Rédigé par : Pôle macroéconomique SER de Singapour
Contributions : SE de Bangkok, SE d’Hanoï, SE de Jakarta, SE de Kuala Lumpur, SE de Manille, SE de Rangoun, SE de Phnom Penh et Antenne de Vientiane