Après avoir atteint 6,9 Mds USD en 2015, leur plus bas niveau depuis 2002, les flux net d’IDE entrants ont enregistré une reprise en 2016 (32,5 Mds USD) puis une baisse en 2017 (28,7 Mds USD). Au 1er semestre 2018 les flux d’IDE en Russie sont à nouveau en baisse de 44% en g.a. à 10,2 Mds USD. Le stock d’IDE entrants (en valeur actualisée) en Russie était de 441 Mds USD fin 2017 (437,7 Mds USD au 1er juillet 2018), contre 394 Mds USD fin 2016. En excluant les flux émis et les stocks détenus par des sociétés situées dans des centres financiers offshore ou concentrant des holdings financières, la France était, fin 2017,le 3ème investisseur étranger en stock après l’Allemagne et le Royaume-Uni et le 2ème investisseur étranger en flux après le Royaume-Uni. Au 1er trimestre 2018 elle a gardé ses positions. Dans le même temps, la Russie a davantage investi à l’étranger (36,8 Mds USD en 2017 contre 22,3 Mds USD en 2016) tandis que le stock d’IDE russes (en valeur actualisée) a augmenté (380

Après avoir atteint 6,9 Mds USD en 2015, leur plus bas niveau depuis 2002, les flux net d’IDE entrants ont enregistré une reprise en 2016 (32,5 Mds USD) puis une baisse en 2017 (28,7 Mds USD). Au 1er semestre 2018 les flux d’IDE en Russie sont à nouveau en baisse de 44% en g.a. à 10,2 Mds USD. Le stock d’IDE entrants (en valeur actualisée) en Russie était de 441 Mds USD fin 2017 (437,7 Mds USD au 1er juillet 2018), contre 394 Mds USD fin 2016. En excluant les flux émis et les stocks détenus par des sociétés situées dans des centres financiers offshore ou concentrant des holdings financières, la France était, fin 2017, le 3ème investisseur étranger en stock après l’Allemagne et le Royaume-Uni et le 2ème investisseur étranger en flux après le Royaume-Uni. Au 1er trimestre 2018 elle a gardé ses positions. Dans le même temps, la Russie a davantage investi à l’étranger (36,8 Mds USD en 2017 contre 22,3 Mds USD en 2016) tandis que le stock d’IDE russes (en valeur actualisée) a augmenté (380 Mds USD fin 2017 contre 334,3 Mds USD fin 2016). Au 1er semestre 2018 les flux d’IDE sortant sont en hausse de 19% en g.a. à 18,4 Mds USD. Dans le même temps, d’après les données disponibles de la Banque centrale de Russie, le stock d’IDE sortant fin juin 2018 est en hausse de 8,6% en g.a. à 374,6 Mds USD.