Premier modèle electrique Toyota Land Cruiser 70 Series

 

Le 26 octobre, le Service Économique de Dar es Salam a été invité par l’entreprise Mount Kilimandjaro Safari Club à assister au lancement officiel des deux premiers véhicules électriques pour safari. L’événement a eu lieu au lodge des Grumeti Hills. Cette belle initiative est le fruit du travail de l’entreprise Mount Kilimandjaro Safari Club–Tanganyika Expéditions, lancée en 1989 et dirigée par le Français, Denis Lebouteux. MKSC est, par ailleurs, très active localement via la création d’écoles et le soutien à des œuvres caritatives dans le nord du pays.

Ces véhicules seront, pour le moment, les uniques moyens de transport fonctionnant à l’énergie verte au sein du Parc National du Seregenti. Selon le directeur du Parc National, William Mwakilema, lors de la haute saison, ce sont 300 à 400 véhicules qui circulent dans le parc et 80 à 100 lors de la basse saison. Le second parc animalier d’Afrique, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, s’étend sur 14 763 Km2 et accueille quatre millions d’animaux dont plus de 400 espèces d’oiseaux ; une référence en Afrique.

Les potentialités de ces véhicules électriques sont avérées en Tanzanie et dans d’autres pays africains tant le bénéfice de cette technologie, finalement peu onéreuse, est important en termes de réduction de la pollution et d’impact sur l’environnement, de préservation du bien-être des animaux et du confort des clients : déplacements silencieux de jour comme de nuit.

Parc National du Serengeti

Le lancement du projet a été accueilli d’autant plus chaleureusement par le conservateur en chef de la Ngorongoro Conservation Area Authority ainsi que par le directeur du Parc National du Serengeti que cette génération d’énergie s’applique également au lodge, entièrement alimenté par le solaire.