Alors que le commerce extérieur indonésien a progressé de 16% au premier semestre 2018, nos échanges bilatéraux ont diminué de 27%.  Nos exportations ont diminué de moitié en glissement annuel (-50 ,7%), en raison notamment de la baisse de nos exportations aéronautiques (-87%), de produits laitiers et de  vins et spiritueux. Hors aéronautique nos exportations ont progressé de 15%. Nos importations affichent une légère hausse (+1,8%). Au total, au 1er semestre 2018, notre déficit commercial s’est élevé à 358 M EUR alors que nos échanges affichaient un excédent de 235 M EUR au S1 2017. Le commerce extérieur indonésien a progressé de 16, 2% au premier semestre 2018 mais nos échanges bilatéraux ont diminué de 27,4%.  Le commerce entre nos deux pays a poursuivi sa baisse amorcée l’an dernier (-19,5% en glissement annuel), passant de 2,04 Mds EUR sur les 6 premiers mois de 2017 à 1,48 Md EUR à la même période cette année. Cette réduction est attribuable à la contraction de nos exportatio

Alors que le commerce extérieur indonésien a progressé de 16% au premier semestre 2018, nos échanges bilatéraux ont diminué de 27%.  Nos exportations ont diminué de moitié en glissement annuel (-50 ,7%), en raison notamment de la baisse de nos exportations aéronautiques (-87%), de produits laitiers et de  vins et spiritueux. Hors aéronautique nos exportations ont progressé de 15%. Nos importations affichent une légère hausse (+1,8%). Au total, au 1er semestre 2018, notre déficit commercial s’est élevé à 358 M EUR alors que nos échanges affichaient un excédent de 235 M EUR au S1 2017.

Le commerce extérieur indonésien a progressé de 16, 2% au premier semestre 2018 mais nos échanges bilatéraux ont diminué de 27,4%.  Le commerce entre nos deux pays a poursuivi sa baisse amorcée l’an dernier (-19,5% en glissement annuel), passant de 2,04 Mds EUR sur les 6 premiers mois de 2017 à 1,48 Md EUR à la même période cette année. Cette réduction est attribuable à la contraction de nos exportations (-50,7% en g.a.), elle-même causée par à la forte diminution de nos exportations aéronautiques. L'aéronautique est notre premier poste d'exportation avec 97 M EUR au S1 2018, après 733 M au S1 2017, soit -87% en g.a. En outre, la légère hausse de nos importations (+1,8%) creuse le déficit commercial à 358 M EUR (S2 2017 : -320 M EUR,  après +235 M EUR au S1 2017).

Exportations France Indonésie au S1 2018

Nos exportations totales sont passées de 1,14 Md EUR au premier semestre 2017 à 560 M EUR au premier semestre de cette année. En revanche, hors aéronautique, nos exportations ont progressé de 15%.

Elles sont tirées par les "équipements mécaniques, le matériel électrique, électronique et informatique" dont le montant a quasiment doublé (+87,8%, de 125 M EUR au S1 2017 à 235 M EUR au S1 2018) qui constitue notre second d'exportations . Celui-ci est composé principalement de matériel de distribution et commande électrique (9,2% de nos exportations, 51,6 M EUR),  d’instruments de mesure et navigation (6%), de moteurs (5,6%), de machines pour l’extraction (4%) et d’équipements de communication (3%).

Les produits laitiers et fromages sont notre troisième poste d’exportations vers l’Indonésie (6,2%, 34,8 M EUR), en baisse de 25% par rapport à la même période en 2017. D’un point de vue plus général, l’ensemble des exportations de produits des industries agroalimentaires a diminué de 11,6% par rapport au premier semestre 2017. Le secteur a probablement été pénalisé par le blocus sur les vins et spiritueux français, en représailles de tensions  sur l’huile de palme, comme le laissent paraître les résultats d’exportation : -33% pour le vin, -35% pour les boissons alcoolisées distillées et -100% pour le cidre et autres vins de fruits.

Parmi les autres principaux postes à l’export vers l’Indonésie, les véhicules automobiles et les produits pharmaceutiques ont aussi vu leurs exportations diminuer, respectivement de 75% (de 29 M EUR à 7 M EUR entre les S1 2017 et 2018) et de 70% pour les produits pharmaceutiques de base (de 12 M EUR à 3,5 M EUR).

 

Croissance des exportations France Indonesie au S1 2018

 

Sur les six premiers mois de  2018, nos importations en provenance d’Indonésie s’élèvent à 918,7 M EUR et demeurent essentiellement composées de biens manufacturés (83%).

Notre premier poste d’importation est les chaussures qui comptent pour 21 % du montant des importations totales avec 197 M EUR, en hausse de 19,6% par rapport au S1 2017 (165 M EUR).

La part du second poste d’importations, les moteurs, génératrices et transformateurs électriques, est bien inférieure, s’établissant à 8% (73,7 M EUR). Les appareils électriques (i.e. électroménager, matériel de distribution et de commande électrique, matériel d’installation électrique), les vêtements (10%), le caoutchouc (4%), et les meubles (3,6%) constituent les autres principaux produits importés d’Indonésie en France. 

Nos importations d’huiles et graisses (composées en majorité de l’huile de palme), ont diminué de 10% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2017, s’établissant à  25 M EUR (28 M EUR au S1 2017). S’agissant de l’huile de palme, le démarrage de raffinerie de La Mède, sur la base d’un quota de 300 000 tonnes, qui seront importées dans une large mesure d’Indonésie, va conduire à une forte augmentation de nos importations dès 2018.

Sur ce début d’année 2018, l’Indonésie était notre 5ème fournisseur et notre 5ème client en ASEAN, le Vietnam étant notre premier fournisseur et Singapour notre premier client. En 2017, le pays était notre 4ème  client dans la région mais est désormais devancé par le Vietnam où nos exportations ont progressées au premier semestre. Au niveau mondial, l’archipel était notre 47ème fournisseur et notre 47ème client, perdant 2 rangs par rapport à 2017 où il était  45ème. Il convient de rappeler que les exportations françaises qui transitent par Singapour vers l’Indonésie ne sont pas comptabilisées, ce qui constitue un biais.

 

Commerce bilatéral au S1 2018