M. Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au Numérique, s’est rendu le 17 septembre 2018 à Jakarta. Cette visite avait pour objectif de présenter aux autorités indonésiennes les positions françaises en matière de régulation du numérique et l’écosystème French Tech, de rencontrer les entreprises françaises implantées localement, et de rencontrer les acteurs indonésiens (publics et privés) du secteur numérique afin d’identifier les possibilités de coopération.Avec 133 millions d’utilisateurs d’internet, le secteur du numérique occupe une place croissante dans l’économie indonésienne. Estimé autour de 3,6 % du PIB en 2016, il devrait atteindre 8 % cette année. L’Indonésie compte quatre des sept licornes de l’ASEAN (Go-Jek, Traveloka, Tokopedia, Bukalapak) et figure parmi les pays au monde les plus actifs sur les réseaux sociaux. Le gouvernement indonésien soutient activement ce secteur par des investissements importants dans les réseaux (satellites, fibre optique, data centers) et par une

M. Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au Numérique, s’est rendu le 17 septembre 2018 à Jakarta. Cette visite avait pour objectif de présenter aux autorités indonésiennes les positions françaises en matière de régulation du numérique et l’écosystème French Tech, de rencontrer les entreprises françaises implantées localement, et de rencontrer les acteurs indonésiens (publics et privés) du secteur numérique afin d’identifier les possibilités de coopération.

Avec 133 millions d’utilisateurs d’internet, le secteur du numérique occupe une place croissante dans l’économie indonésienne. Estimé autour de 3,6 % du PIB en 2016, il devrait atteindre 8 % cette année. L’Indonésie compte quatre des sept licornes de l’ASEAN (Go-Jek, Traveloka, Tokopedia, Bukalapak) et figure parmi les pays au monde les plus actifs sur les réseaux sociaux. Le gouvernement indonésien soutient activement ce secteur par des investissements importants dans les réseaux (satellites, fibre optique, data centers) et par une politique de soutien à l’économie créative (programme 1000 start-ups).

Le secrétaire d’Etat a rencontré son homologue indonésien, le ministre des télécommunications, Rudiantara pour échanger sur leurs politiques respectives en matière de numérique. Ils ont renouvelé à cette occasion l’engagement pris par les présidents François Hollande et Joko Widodo de renforcer notre collaboration dans ce domaine. Un an après la déclaration présidentielle conjointe sur l’économie créative, les deux ministres ont publié une déclaration conjointe dans laquelle ils s’engagent à poursuivre leurs discussions sur les normes et règles applicables à l’économie numérique ainsi qu’à travailler ensemble à l’établissement d’une déclaration internationale des droits numériques. Ils ont également convenus de poursuivre les échanges en matière de soutien aux startups.

A l’issue de leur entretien, le Secrétaire d’Etat et son homologue ont assisté à la signature d’un protocole d’accord entre l’Ecole 42, l’école d’informatique gratuite créée par Xavier Niel, et une association locale, L’Académie, souhaitant reproduire ce modèle innovant à Jakarta. Le recrutement de codeurs qualifiés est l’un des principaux obstacles rencontrés par les entreprises du secteur en Indonésie. 

 

 Visite SENUM Mounir Mahjoubi Jakarta

 

 

Le reste de la visite a été consacré à des rencontres avec des entreprises françaises et indonésiennes et avec la société civile.

Au cours d’un petit-déjeuner de travail, la communauté d’affaires françaises a présenté au secrétaire d’Etat les principaux projets d’intérêts dans son domaine de compétence. Dans les infrastructures de réseaux comme dans les services, les opportunités sont nombreuses tant les besoins du pays sont importants. Deux start-ups créées par des Français, Online Pajak (qui permet aux contribuables indonésiens de déclarer et de payer leurs impôts en ligne) et Alodokter (services médicaux en ligne) ont également pu présenter leurs activités au Ministre.

Après une escale au centre de R&D d’Idemia (anciennement Oberthur et Morpho), Mounir Mahjoubi a visité les locaux de la première licorne du pays, Go-Jek, en compagnie de son fondateur Nadiem Makarim. Valorisée à 5 Mds USD, cette société de transport en moto compte plus d’1,5 million de chauffeurs à travers le pays. A l’incubateur Kibar où il s’est ensuite rendu, M. Mahjoubi a échangé avec plusieurs jeunes startups locales et présenté l’écosystème French Tech.

La visite du Secrétaire d'Etat s'est terminée par une conférence organisée à l’Institut Français sur le thème de la place des femmes dans le numérique à laquelle assistaient des étudiants indonésiens et des diplômés des universités françaises et indonésiennes.

 Visite SENUM  Mounir Mahjoubi Jakarta

 

Visite SENUM  Mounir Mahjoubi Jakarta

Visite SENUM Mounir Mahjoubi Jakarta