Mexique Relation Mexique / Etats-UnisIldefonso Guajardo, Ministre de l’Economie, estime fort probable qu’un accord entre les Etats-Unis et le Canada soit conclu la semaine prochaine.Selon Citibanamex le renforcement des règles d’origine automobiles au bénéfice des Etats-Unis diminuerait la compétitivité de ce secteur crucial pour le Mexique.Selon Baker & Meckenzie, les nouvelles règles d’origine (sur 75% du contenu ALENA d’un véhicule, 40% devra correspondre à une rémunération de 16 usd / h minimum) entraineront à terme la délocalisation aux Etats-Unis et au Canada de processus d’assemblage actuellement réalisés au Mexique.Economie FocusEconomics prévoit une croissance de 2,2% pour le Mexique en 2018.La note de risque pays du Mexique est une des plus stables et des plus basses des économies émergentes.Selon l’Institut de Finance Internationale (IIF), le MXN fait partie des devises émergentes les moins vulnérables.Au 2nd trimestre 2018, le financement accordé par les banques de dé

Mexique

Relation Mexique / Etats-Unis

  • Ildefonso Guajardo, Ministre de l’Economie, estime fort probable qu’un accord entre les Etats-Unis et le Canada soit conclu la semaine prochaine.
  • Selon Citibanamex le renforcement des règles d’origine automobiles au bénéfice des Etats-Unis diminuerait la compétitivité de ce secteur crucial pour le Mexique.
  • Selon Baker & Meckenzie, les nouvelles règles d’origine (sur 75% du contenu ALENA d’un véhicule, 40% devra correspondre à une rémunération de 16 usd / h minimum) entraineront à terme la délocalisation aux Etats-Unis et au Canada de processus d’assemblage actuellement réalisés au Mexique.

Economie

  • FocusEconomics prévoit une croissance de 2,2% pour le Mexique en 2018.
  • La note de risque pays du Mexique est une des plus stables et des plus basses des économies émergentes.
  • Selon l’Institut de Finance Internationale (IIF), le MXN fait partie des devises émergentes les moins vulnérables.
  • Au 2nd trimestre 2018, le financement accordé par les banques de développement à la région du Bajio a augmenté de 66,5% par rapport au 2nd trimestre 2017, contre 12% pour l’ensemble du pays.
  • Selon la Cofece (Commission Fédérale de la Concurrence Economique), la seconde disposition de la Loi Fintech n’est pas favorable aux entreprises de crowdfunding.
  • L’institut mexicain de la sécurité sociale (IMSS) a enregistré 20 millions d’inscrits au mois d’août, soit le plus grand nombre d’assurés jamais atteint dans le pays.
  • Les prix du carburants ont progressé de 77% sur le sexennat.

Annonces du prochain gouvernement

  • La Commission Nationale d’Hydrocarbures indique que le projet du Président élu d’augmenter la production pétrolière à 2,6 M de barils par jour (vs. 1,8 M aujourd’hui) est atteignable en 2024. Le futur Président a annoncé que des investissements supérieurs à 9,2 Mds USD seront réalisés afin d’atteindre cet objectif.
  • Alfonso Romo a affirmé devant un parterre d’investisseurs (Institute for international finance/Banorte) et la presse que le prochain gouvernement continuerait avec la politique actuelle de libre fluctuation des prix de l’essence.
  • Alfonso Romo a annoncé avoir pratiquement terminé la révision des contrats liés à l’ouverture du secteur énergétique et s’estime assez à l’aise avec tous les contrats. S’agissant des prix garantis dans le secteur agricole : la politique de prix garantis ne sera pas généralisée à l’ensemble des produits et des territoires de la République mexicaine. 
  • Un débat existe au sein du futur gouvernement quant à la nécessité de maintenir l’agence ProMéxico.
  • AMLO s’est réuni avec les Gouvernements des États de la frontière américaine afin de s’accorder sur le plan « Dernière Fenêtre » (Última Ventana), qui vise à augmenter le salaire minimum et réduire la TVA et l’ISR à compter du 1er Janvier 2019.
  • La Coneval suggère à AMLO de supprimer 58 programmes sociaux afin d’éviter les doublons, passant de 150 à 92 programmes en 2019 (soit une réduction de 38%). Les 58 programmes sociaux à supprimer représentaient un budget de 32,7 Mds USD pour le gouvernement fédéral.
  • Selon l’agence de notation Fitch, le projet de suppression du plan d’épargne des hauts-fonctionnaires aura un impact de 2,7 Mds USD sur les réserves de MetLife.

Projets d’infrastructure

  • Selon le Collège d’ingénieurs civils du Mexique, opérer simultanément l’actuel aéroport de Benito Juarez et l’aéroport de Santa Lucia (après la construction de 2 pistes) aurait un coût de 20 Mds USD, soit un coût 66% supérieur au projet du NAIM.
  • Selon AMLO, le « Train Maya » (financement estimé à 6,8 Mds USD) devrait être financé à hauteur de 33% par le public et de 66% par le privé.

Finances publiques

  • Le Ministère des Finances prévoit une hausse de 34,5 Mds USD de la dette publique fédérale sur les 5 derniers mois de l’année 2018.

Entreprises et grands contrats

  • BBVA Bancomer va licencier 1 500 salariés dans le cadre de sa transformation digitale.

Indicateur

Variation hebdomadaire

Variation sur un an glissant

Niveau au 13/09/2018

Bourse (IPC)

+1,85

-1,24%

49 659,58

Risque pays (EMBI+Mx)

-

+7,7%

194

Taux de change USD/Peso

-2,16%

+6,9%

19,02

Taux de change Euro/Peso

-2,66%

+2,95%

21,94

Prix du baril de pétrole mexicain (USD)

+4,38%

+44,9%

68,56

 

Amérique Centrale

  • La présence de la Chine en Amérique centrale et dans les Caraïbes s’intensifie : le Panama, le Costa Rica, le Salvador et la République Dominicaine ont rompu leurs relations diplomatiques avec Taiwan au profit d’un renforcement des liens commerciaux avec la Chine.
  • La chute du prix des matières premières (café, sucre, etc.) se poursuit.
  • Le Honduras et le Salvador sont les principales destinations des exportations centraméricaines : sur le 1er semestre 2018, les exportations intra régionales ont atteint 4,27 Mds USD, dont 49% ayant pour destination le Honduras et le Salvador.

Costa Rica

  • La Chine et le Costa Rica signent un protocole d’entente, officialisant l’entrée du Costa Rica dans l’initiative de la Ceinture économique de la Route de la soie et dans la Route de la soie maritime du 21ème siècle.
  • Les syndicats du secteur public sont en grève contre la réforme budgétaire.
  • Le secteur de la construction continue de soutenir l’activité économique : en juillet 2018, l’Indice Mensuel d’Activité Economique (IMAE) enregistre une croissance interannuelle de 3,7%, en raison de la bonne performance du secteur de la construction (+10%).

Guatemala

  • Les transferts de migrants (remesas) augmentent de 22% en août (g.a), totalisant 860 M USD.
  • Le pays enregistre une inflation de 3,36 % (g.a) au mois d’août. L’inflation cumulée s’élève à 1,53%.
  • Les producteurs de café guatémaltèques ont signé une convention avec la Corée du Sud pour augmenter leurs exportations.

Honduras

  • Au cours des huit premiers mois de l’année, les transferts de migrants (remesas) ont totalisé 3,2 Mds USD, soit 3% de plus qu'à la même période en 2017. 
  • L’Institut National de la Migration annonce un appel d’offre public pour le changement du système d’émission des passeports.
  • Selon une étude de la Commission Economique pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, le Honduras a reçu 1,186 Mds USD d’IDE en 2017, notamment destiné aux secteurs des services (697 M USD), de la manufacture (457 M USD) et des ressources naturelles (32 M USD).
  • L’entreprise OPC (filiale de la multinationale philippine International Terminal Services Inc.) a investi 145  M  USD dans le port de Puerto Cortés, lequel va voir ses capacités opérationnelles augmenter de 50%, notamment grâce à l’installation de nouvelles grues. OPC prévoit d’investir près de 624 M USD pendant les 30 ans de la concession du terminal.

Nicaragua

  • Depuis le 27 août dernier, la Banque Centrale du Nicaragua (BCN) retire la commission de 1% qui s’effectuait jusque-là sur tout achat de dollars auprès des banques ou autres institutions financières. Cette situation a provoqué une fuite  de capitaux  à hauteur de 100 M USD (dont près de  40 M USD entre le 27 et 28 août).
  • Suite à la diminution du nombre de dépôts bancaires au Nicaragua (-1 Mds USD enregistrés entre mars et septembre 2018), l’agence de notation Fitch affirme que les répercussions économiques de la crise sociopolitique risquent de persister.

Panama

  • Le crédit au secteur privé augmente de 5% au premier semestre.
  • Sacyr, entreprise espagnole de construction d’infrastructure et de promotion immobilière, a initié un processus d’arbitrage contre la République du Panama, conformément aux normes de la Commission des Nations Unis pour le Droit commercial international. Sacyr estime que le gouvernement a violé l’accord pour la promotion et la protection réciproque des investissements entre le Panama et l’Espagne.
  • L’économie panaméenne rebondirait en 2019. Après avoir enregistré une croissance de 5,4% en 2017, le cabinet de conseil Indesa prévoit une croissance de 3,8% en 2018 et un rebond pour 2019, où le taux de croissance se hisserait à 5%.

Salvador

  • Le Salvador se positionne comme 3ème pays d’Amérique latine en termes de lignes de téléphones mobiles par personnes (1,5) selon une étude de 5G Américas : 9,6 M d’abonnements téléphoniques ont été enregistrés en 2016 pour une population de 6,3 millions d’habitants.
  • Le Salvador est fortement dépendant de ses importations, en particulier dans l’alimentaire : 93,2% des légumes, 55% des fruits, 62,3% des céréales et 46,3% de la viande consommés dans le pays sont importés.
  • Le Salvador est le 9ème fournisseur de tissu textile des Etats-Unis. Un accord de libre-échange avec les Etats-Unis serait envisagé dans ce secteur.

Caraïbes

Barbade

  • Le FMI est arrivé à un accord avec la Barbade pour le financement de 290 M USD d’un programme de réformes économiques.

Haïti

  • 15 M USD  seront investis par la Banque Mondiale pour financer un projet améliorant la gestion des finances publiques et l’information statistique.

Jamaïque

  • La Banque centrale jamaïcaine signale une reprise modérée de l’économie du pays au 2nd trimestre, avec une croissance comprise entre 1 et 2%, soit un niveau supérieur à la croissance de 0,1% au 2nd trimestre 2017 et de 1,4% au 1er trimestre 2018.
  • L’économie jamaïcaine aurait obtenu 5 Mds USD sur 13 ans du Fonds vénézuélien PetroCaribe.
  • Sur les 8 premiers mois de l’année, les dépenses touristiques s’élèvent à 2,2 Mds USD et devraient dépasser 3  Mds  USD à la fin de l’année 2018.

République Dominicaine

  • La République dominicaine affiche une croissance économique moyenne de 6,7% entre janvier et juillet 2018.