Après une année 2017 marquée par un niveau d’inflation historiquement bas, la hausse des prix à la consommation devrait s’accélérer légèrement en 2018, sous l’effet d’un regain de la demande mais surtout de la dépréciation du real qui stimule l’inflation importée. L’inflation devrait être faiblement supérieure à la cible d’inflation de +4,5% mais contrôlée.De plus, la normalisation attendue de la politique monétaire en 2019 devrait réduire le risque inflationniste, engendré en partie par la dépréciation de monnaie brésilienne.

Après une année 2017 marquée par un niveau d’inflation historiquement bas, la hausse des prix à la consommation devrait s’accélérer légèrement en 2018, sous l’effet d’un regain de la demande mais surtout de la dépréciation du real qui stimule l’inflation importée. L’inflation devrait être faiblement supérieure à la cible d’inflation de +4,5% mais contrôlée.

De plus, la normalisation attendue de la politique monétaire en 2019 devrait réduire le risque inflationniste, engendré en partie par la dépréciation de monnaie brésilienne.