Selon les statistiques publiées par la Banque de France, en 2017 les flux nets d’IDE français aux Philippines ont atteint 18,2 M EUR, son niveau le plus élevé depuis 2007 (45 M EUR) et en amélioration par rapport aux flux nets (négatifs) enregistrés en 2016 (-788 M EUR). Les investisseurs français ont principalement investi dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique (+10 M EUR), l’industrie manufacturière (+8,8 M EUR) et les industries extractives et soutien aux industries extractives (+7,9 M EUR). En revanche, les investissements dans les activités de services financiers et d’assurance ont chuté en 2017 (-18,2 M EUR) ainsi que le commerce de gros à l’exception des automobiles et des motocycles (-19,7 M EUR) et le commerce de réparation d’automobiles et de motocycles (-18,8 M EUR). On peut noter qu’entre 2008 et 2016 les flux nets d’IDE français ont largement été influencés par les variations du secteur de la construction.

Selon les statistiques publiées par la Banque de France, en 2017 les flux nets d’IDE français aux Philippines ont atteint 18,2 M EUR, son niveau le plus élevé depuis 2007 (45 M EUR) et en amélioration par rapport aux flux nets (négatifs) enregistrés en 2016 (-788 M EUR). Les investisseurs français ont principalement investi dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique (+10 M EUR), l’industrie manufacturière (+8,8 M EUR) et les industries extractives et soutien aux industries extractives (+7,9 M EUR). En revanche, les investissements dans les activités de services financiers et d’assurance ont chuté en 2017 (-18,2 M EUR) ainsi que le commerce de gros à l’exception des automobiles et des motocycles (-19,7 M EUR) et le commerce de réparation d’automobiles et de motocycles (-18,8 M EUR).

IDE FR aux PH

On peut noter qu’entre 2008 et 2016 les flux nets d’IDE français ont largement été influencés par les variations du secteur de la construction.

IDE FR construction