Le climat des affaires aux Philippines reste complexe pour l’entrée des IDE avec des dispositions légales et réglementaires constituant des entraves à l’accès au marché : des restrictions à la participation au capital dans de nombreux secteurs, l’interdiction de l’exercice de certaines professions aux ressortissants étrangers, les restrictions à l’activité de commerce de détail,…

Une révision du dispositif d'incitations fiscales à l’investissement est actuellement engagée par le gouvernement. Cette réforme vise notamment à rationaliser et harmoniser le dispositif actuel éclaté, et donc complexe, d’incitations fiscales à l’investissement. Les vifs débats en cours sur la réforme rendent très incertains son contenu et sa date de mise en application prévue en janvier 2019. Est également attendue, la 11ème version de la Liste Négative (Foreign Investment Negative List) qui énumère les activités économiques pour lesquels les investissements étrangers sont limités ou interdits. La révision de cette liste vise à lever certaines restrictions sur les IDE.