En 2017, les échanges commerciaux entre la France et les pays de l’ASEAN ont progressé de 5,9% par rapport à 2016, à 31 Mds EUR. Nos exportations progressent modérément, de 3,7% – en raison principalement d’une diminution des ventes de matériels de transport vers l’Indonésie – tandis que nos importations ont augmenté de 8,1%.

Au final, notre déficit commercial en ASEAN s’établit à 850 M EUR en 2017, soit 1,4% de notre déficit total. Si la France est excédentaire vis-à-vis de Singapour (2ème excédent au niveau mondial en raison principalement du rôle de plateforme de réexportation) et de Brunei, elle est déficitaire vis-à-vis des 8 autres pays de la région.

La décomposition de nos échanges en 2017 confirme la spécialisation de notre commerce dans la région : les exportations sont portées par l’aéronautique, les produits de luxe et l’agroalimentaire tandis que nos importations sont dominées par les produits informatiques et électroniques et l’industrie du textile et des chaussures. Deux pays se distinguent : Singapour, qui compte pour 44% de nos exportations, et le Vietnam, qui compte pour 32% de nos importations.