Le commerce extérieur de la Bosnie-Herzégovine se caractérise par une balance commerciale structurellement déficitaire, représentant 24% du PIB en 2017. Compte tenu d’un appareil de production relativement étroit, les besoins de la demande interne, principal moteur du pays et alimentée par les remises de la diaspora, ne sont que partiellement couverts par la production domestique, ce qui engendre des importations élevées. Ce déficit commercial, en partie compensé par les flux d’IDE et les remises, est à l’origine d’un déficit courant représentant 5% du PIB. Les réserves en devises couvrent 4,8 mois d’importations.

Echanges commerciaux BH

Le commerce extérieur de la Bosnie-Herzégovine se caractérise par une balance commerciale structurellement déficitaire, représentant 24% du PIB en 2017. Compte tenu d’un appareil de production relativement étroit, les besoins de la demande interne, principal moteur du pays et alimentée par les remises de la diaspora, ne sont que partiellement couverts par la production domestique, ce qui engendre des importations élevées. Ce déficit commercial, en partie compensé par les flux d’IDE et les remises, est à l’origine d’un déficit courant représentant 5% du PIB. Les réserves en devises couvrent 4,8 mois d’importations.